Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 septembre 2021 3 29 /09 /septembre /2021 14:58
undefined
CLIQUER CI-DESSUS

 

Note de la commission économique du PCF

en vue de  LA  campagne des élections présidentielles

Sur ce lien :

https://pierreassante.fr/dossier/NOTE_DE_LA_COMMISSION_ECONOMIQUE.pdf

 

 

 

VOIR AUSSI SUR CE BLOG :

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/05/mode-de-production-et-mode-de-pensee.7-articles.par-pierre-assante.18-mai-2021.html

 

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2021 3 29 /09 /septembre /2021 08:13

 

Gestion-MarchÉ-Politeïa

La résolution des contradictions de l’une-l’un-et-l’autre est la résolution de leurs rapports contradictoires et antagoniques

 

Considérons les 3 pôles Gestion-Marché-Politeïa (1) dans notre système économique et social actuel obsolète, le « capitalisme monopoliste mondialisé numériquement informationnalisé globalement financiarisé », par rapport au besoin d’action humaine collective et de classe de transformation-abolition-dépassement radical et progressif de ce système, plus ou moins rapide.

Chaque pôle peut être pris indifféremment en tant que tel, un premier en tant qu’état réel présent, en rapport avec un second pôle en tant que négation du premier pôle sur lequel on agit et avec le troisième en tant que négation de la négation du premier sur lequel on agit ; c’est-à-dire que l’on reconstruit mentalement la contradiction du rapport des pôles entre eux pour mettre sur pied une logique de dépassement de la contradiction des pôles dans le système et ses antagonismes; ça c’est la démarche dialectique juste et efficace. Elle découle de la connaissance du cycle de reproduction-accumulation du capital dans le cycle A-M-A’.

Qu’un pôle nie un autre dans la pratique et dans  la construction de sa représentation, en unité, et enfin obstrue la négation de la négation, le dépassement dialectique et concret  dans la pratique et dans  la construction de sa représentation, n’a rien de stupéfiant : c’est la résultante des lois pratiques du système et de leur  pénétration mentale.

Mais il y a tendance à ignorer le rapport dialectique des pôles entre eux et les effets transformateurs sur le rapport des pôles entre eux à partir de l’acte transformateur sur un pôle ; et dont ignorer l’acte qu’on accomplit dans la contestation de l’état réel présent, c’est-à-dire nier l’état réel présent sans agir efficacement pour le dépasser.

C’est bien la posture générale antirévolutionnaire que nous constatons dans la majorité de l’humanité soumisse à l’idéologie de la classe dominante (2), ses institutions, ses médias et ses organismes de gestion et de répression locaux et mondiaux ; et dans l’entreprise, les ECRP (Entité collective relativement pertinente) selon le concept ergologique (3)

La dichotomie mentale de la réalité Gestion-Marché-Politeïa et l’inconscience des rapports réciproques (4) qu’elle contient fait le quotidien de nos choix, de nos actes ; et de notre incapacité collective provisoire à cerner le contenu non-superficiel de la crise du système, la baisse tendancielle du taux de profit, la suraccumulation-dévalorisation du capital et à comprendre le pourquoi des palliatifs-austérité à la crise du capital, que nous subissons, appliqués sur les besoins humains et leur besoin entravé de développement-complexification.

Pierre Assante. 29/09/2021 07:37:03.

(1) « Activité en Dialogues II », page 265, Octares, 2009.

(2) L’extrême minorité de possession-gestion d’usage-mobilité du capital mondialisé.

(3) « Travail et ergologie », Octares, 2003.

(4) La mise en relative relation dans la logique du capital n’est pas une conscience des rapports réciproques mais bien une inconscience des rapports réciproques. Une vision du « tout ou rien » du « noir et blanc », pour tout dire de la non-contradiction est une maladie de la raison.

 

VOIR AUSSI SUR CE BLOG :

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/05/mode-de-production-et-mode-de-pensee.7-articles.par-pierre-assante.18-mai-2021.html

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2021 2 28 /09 /septembre /2021 09:13

 

Intervention de Denis Durand au CN du PCF du 25 septembre

 

Fabien Roussel a eu l’occasion de souligner que ce qui distingue sa candidature de toutes les autres, c’est qu’elle vise à prendre le pouvoir sur les moyens de production, prendre le pouvoir sur l’économie – donc le prendre au capital.

 

On le vérifie en comparant les différents programmes et, par exemple, en considérant celui du candidat le plus en vue à gauche en ce moment, Jean-Luc Mélenchon, programme, de surcroît, souvent présenté comme le plus proche du nôtre.

Une constante de son discours – comme de toute la gauche réformiste dans l’état actuel des choses – est précisément le refus de mettre en cause le pouvoir patronal sur la gestion des entreprises.

Cela se traduit dans ses propositions de différentes façons :

-« nouveaux pouvoirs » des salariés limités à un droit de veto, sans pouvoir de contre-propositions, ni droit de tirage sur les crédits bancaires pour les financer ;

-projets « keynésiens » de relance de la demande, plan d’investissements pour la « transition écologiques » censés amener automatiquement le patronat à créer des emplois malgré son obsession de la baisse du coût du travail ;

-abandon des mesures de fiscalité des entreprises qui figuraient dans le programme du Front de gauche en 2012. Le programme fiscal de la France insoumise se résume essentiellement à une progressivité accrue de l’impôt sur le revenu, dans une perspective de « solidarité interclasses » ;

-poursuite de la fiscalisation du financement de la Sécurité sociale dans le prolongement de la CSG. Toutes les propositions salariales de la France insoumises sont exprimées en salaires nets, laissant la voie libre à la reprise par le patronat de la part des richesses encore aujourd’hui consacrées aux cotisations sociales.

De la même façon, Jean-Luc Mélenchon ne formule pas de proposition précise pour une prise de pouvoir démocratique sur l’utilisation de l’argent des banques :

-au lieu de la constitution d’un pôle financier public intégrant la nationalisation des grands réseaux bancaires privés, simple évocation vague d’une « socialisation des banques généralistes » ;

-discours ambigus sur l’euro, renvoyant toute bataille sur ce terrain à l’horizon lointain d’une modification des traités européens ou à une « sortie de l’euro » aujourd’hui dépourvue de toute crédibilité ;

-consécutivement, abandon de la bataille pour un fonds européen de développement des services publics financé par la BCE, qui figurait dans le programme du Front de gauche. Tout au plus est-il revendiqué une conversion des titres de dette publique possédés par la BCE en dette perpétuelle, au motif que cette proposition serait acceptable pour le capital.

Ce refus de principe de mettre en cause la domination du capital sur la production et sur son financement explique la relative timidité des propositions socialesen matière salariale (SMIC, salaires des enseignants) et en matière d’emploi.

Dans ce dernier domaine, l’objectif revendiqué par Jean-Luc Mélenchon n’est pas l’éradication du chômage mais seulement le « plein-emploi » c’est-à-dire l’équilibre du marché du travail capitaliste, qui suppose le maintien d’un pourcentage de chômeurs pouvant aller, en France, jusqu’à 9 % selon diverses estimations.

La proposition d’un « État employeur en dernier ressort » revient à offrir aux chômeurs, en période de récession, des petits boulots temporaires, sans formation appropriée, sur fonds budgétaires (donc pour l’essentiel par prélèvement des revenus des salariés), sans aucune contribution des employeurs privés ni des banques.

On mesure le contraste avec le projet révolutionnaire de construction d’un système de sécurité de l’emploi et de la formation associant

-des objectifs allant des luttes immédiates pour l’emploi et les salaires jusqu’au dépassement du marché du travail,

-les moyens de les réaliser par la bataille pour une nouvelle logique économique opposée à la rentabilité capitaliste ;

-et la construction d’institutions (un nouveau service public de l’emploi et de la formation, un pôle financier public…) concrétisant la conquête de pouvoirs sur l’utilisation de l’argent par les salariés et les citoyens.

Mettre en avant ce projet de façon offensive, en dialogue avec les autres réponses proposées à droite et à gauche, ce sera une grande force pour notre candidature.

Le but n’est pas de cultiver nos différences avec les autres candidats mais d’apporter notre contribution originale à la régénération idéologique de la gauche pour qu’elle surmonte sa faiblesse actuelle.

 

VOIR AUSSI SUR CE BLOG :

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/05/mode-de-production-et-mode-de-pensee.7-articles.par-pierre-assante.18-mai-2021.html

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2021 2 28 /09 /septembre /2021 06:48

 

Encore sur le rapport

ergologie-économie politique.

 

Evidemment, je ne partage toujours pas les vues keynésiennes transparentes dans le discours social global, adhérant globalement personnellement à la théorie de la crise de la suraccumulation-dévalorisation du capital, et aux 2 volumes de Paul Boccara qui passent en revue toute une série de théories économiques sur 2 siècles, la plupart exposant une analyse unilatérale, c’est-à-dire non dialectique des crises : soit la sous-consommation et la sur-épargne ou au contraire la sur-consommation et la sous-épargne, pour faire simple, alors qu’un cycle économique est mouvant, connait des phases différentes et ses conséquences diverses, et le dernier en date, historiquement, entrant dans une phase de suraccumulation durable, apparemment sans fin ou plutôt en danger de fin pas du tout en santé, sauf réparation politique et sociale et culturelle.

Pour moi l’ergologie c’est « celle du Professeur Yves Schwartz », car je crois, à tort ou à raison, partager avec lui une formation commune passée, la dialectique issue d’une part avancée du mouvement ouvrier, qui est presque étrangère aux nouvelles générations, sous la forme qui était la nôtre (au sens large d’une ancienne génération de « militants-chercheurs » ou de « chercheurs-militants »), ce qui n’empêche pas la jeune génération de partager une ascèse sur le rapport à l’analyse des situations de travail.

Si notre « formation commune », réelle ou supposée par moi, revenait habiter la jeune génération d’ergologues, et la jeune génération tout court (et c’est le cas sans doute pour une partie minoritaire d’entre elles-eux) l’avenir et le rapport de force en faveur de l’ergologie et de sa diffusion y trouverait une aide non immédiate mais future, dans le déploiement de la crise et les questions qu’elle pose aux ergologues et à l’ergologie, comme aux économistes et à l’économie politique.

L’ombre de Marx se projette sur tout cela.

‎27 ‎septembre ‎2021, ‏‎10:37:35

PS. On pourrait faire les mêmes remarques avec les communistes, mais les économistes du Parti me maintiennent en relation positive avec ce dernier, et par conséquent avec la base militante de même. Même lorsqu’ils « manquent un  peu de philosophie ».

……
Suite :

Je pense que l'ergo-management (« l’engagement managérial anti tayloriste, pour faire simple), a toujours été en difficulté, ce qui ne l'a pas empêché de faire son expérience en relation avec la conceptualisation à double sens et ses progrès qui ont donné les progrès de la recherche ergologique dont est issu le « système » de concepts schwartzien.

Ses difficultés se sont aggravées au même titre que les difficultés dans les revendications salariales ou autres tenant à la gestion capitaliste, le rapport P/C (Profit/Capital comme critère de choix de gestion). 

Les marges sont de plus en plus étroites, baisse tendancielle du taux de profit dans la révolution scientifique et technique et les investissements nécessaires et de moins en moins soutenables en capital constant oblige.

Toute considération juste mais désadhérente de cette réalité est incomplète, je crois.

En même temps adhérence et désadhérence dans l'activité est un processus de l'activité concrète, du travail réel, et aussi une abstraction mais non une réalité abstraite du seul mouvement cérébral. Une « vertu » est un mouvement concret. En faire une abstraction figée relève de la conception finie et figée du réel de l’aristotélisme baignant la société et l’enseignement.

L'inadhérence du management d’avec l’activité industrieuse et son organisation dynamique et sa négation de l’ergo-engagement qui en découle, si inadherence il y a, ne peut être séparée du rapport concret avec la réalité de l'activité, c’est une évidence et une tautologie.

Le mouvement est contradictoire, plus il y a besoin d’ergo-engagement, plus l’ergo-engagement est en difficulté mais ces difficultés posent la question concrète, pas seulement pour le chercheur ou l’ergo-manager, mais pour toute la société, de dépasser les obstacles qui le mettent en difficulté : lien justement avec le SDD3P (Schéma des dispositifs dynamiques à 3 pôles, appliqué à gestion-marché-politeïa) et l’action sociale de transformation du système économique et social obsolète ; nouvelles difficultés dont le passé des révolutions, de la NEP aux limites à dépasser de la « NEP chinoise » (ou en dépassement par la Chine elle-même ?), donne du travail de conceptualisation du futur possible, l’idée de son ampleur et de notre manque de préparation dans le XXème siècle, à rattraper…

Bon je ne sais si je divague...

27/09/2021 13:59:06.

……

Fin

L’interprétation idéologique (induite de longue date par notre système économique et social mondialisé aujourd’hui obsolète) de l’ontogenèse et la phylogenèse sociale est alimentée par l’interprétation idéologique des avancées scientifiques biologiques, corpusculaires, astrophysiques, cosmologiques. Elle fait partie de la lutte de classe dont un capitaliste connu a dit : « elle existe et nous l’avons gagné ». J’ajoute « à court terme historique », peut-être, mais pas définitivement définitif. L’homme en question a pris ses désirs pour des réalités.

L’affaire se conclut par l’absence à la fois drastique et relative (contradiction, vous avez dit contradiction ? : oui !) d’effort synthétique à la hauteur de l’immense accumulation exponentielle et algorithmique des savoirs.

Ce qui n’est pas un petit handicap dans le processus humain.

28/09/2021 06:11:19.

 

Pierre Assante. 27-28.09.2021.

 

VOIR AUSSI SUR CE BLOG :

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/05/mode-de-production-et-mode-de-pensee.7-articles.par-pierre-assante.18-mai-2021.html

 

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2021 7 26 /09 /septembre /2021 15:09

 

Allemagne.

 

Je procède comme pour Marseille précédemment, à un condensé liminaire sans discours qui suive mais qui peut « conclure » de précédents discours.

 

Allemagne.

Germanisation latinisée.

Latinisation germanisée.

Latinisation issue du long développement des forces productives antiques méditerranéennes, leurs multiplicités, leurs échanges au-dessus du « Pont »

Marx n’est né ni en France, ni en Chine, mais en Allemagne.

Ce n’est dépréciatif ni pour la Chine ni pour  la France,

ni superlatif pour l’Allemagne.

Une pensée nait de conditions historiques et les conditions historiques ne sont pas linéaires mais causales, aléatoires et en complexification réussie ou avortée, en santé ou malade.

Elles perdurent cependant à travers l’évolution-transformation-complexification d’une particularité.

Ce qui crée quelquefois des réminiscences positives surprenantes (ou pas) sur un temps, la durée historique.

Comme l’écrit René Merle sur un autre sujet et un temps différent :

 

« Pour beaucoup, ces questions ne se posent que dans la conjoncture actuelle, alors que tout historien sait qu’elles se posent depuis le XIXème siècle. »

https://renemerle.com/spip.php?article2601#forum

 

Pierre Assante.26/09/2021 14:59:30.

 

Voir aussi MARSEILLE :

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/09/marseille.html

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2021 7 26 /09 /septembre /2021 04:26

 

MESURER LA PRISE DE PAROLE EST-IL POSSIBLE ?

L’accumulation des savoirs est une subsistance par elle-même.

Le rôle du travail producteur de subsistance et de pensée dans les nouvelles forces productives.

La constante de son rôle dans notre mode passé et présent de production et dans un nouveau mode de production possible à venir.

 

1) Démonter l’obsolescence du système économique et social dans lequel nous vivons mondialement est une tâche première, essentielle.

Proposer et agir pour « comment en sortir » et construire sa substitution par un nouveau sytème économique et social correspondant au niveau et au mouvement des nouvelles forces productives de même.

Mais si nous sommes tant marxistes que ça, c’est-à-dire si nous tentons d’user de la forme la plus avancée de compréhension de la réalité dans laquelle nous vivons et des conditions nécessaires à nôtre vie, la vie de la société dont nous dépendons, il nous faut bien comprendre ce que devient le travail producteur des subsistances nécessaires à la vie et du développement de la pensée nécessaire à la vie dont le travail est formateur.

Il s’agit du travail en général et pas seulement le travail salarié, le travail sous la forme de vente-achat de la force de travail, mais sous toutes ses formes passées, présentes et futures ; présentes dans le cycle de reproduction-accumulation du capital A-M-A’ du « Capital » de Marx et du capital réel, futures dans ce que deviendrait le travail dans un autre type de mode de production et d’échange correspondant à une nouvelle organisation des nouvelles forces productives, mondialisées, numérisées ; dans leur capacité nouvelle de conquête des subsistances de la nature dont les nouvelles connaissances de l’infiniment grand et de l’infiniment petit, biologiques, corpusculaires, astronomiques et cosmologiques, donne la perspective, et de la « nouvelle navigation », celle dans l’espace circumterrestre, à l’instar de celle du XVIème siècle des caravelles ; nouvelle navigation qui forme une nouvelle base de développement possible ; mais cette fois raisonnée ou radicalement mortelle pour l’humanité et pas seulement une partie comme ce fut le cas dans la conquête des conquistadors, des guerres de religion prémices du partage capitaliste du monde des deux dernières guerres mondiales et de la guerre économico-guerrière actuelle.

 

2) Le travail, activité générale de production des subsistances « matérielles et morales ».

Une nouvelle question essentielle est : que devient le travail producteur de subsistances et de pensée nécessaire à ces subsistances, leur développement, leur évolution-transformation-complexification ?

Quel usage du temps dit libre et du développement du temps dit libre dans la réduction du temps de travail au sens strict, réduction d’ailleurs en recul actuel dans la crise de suraccumulation-dévalorisation du capital et ses effets ?

L’accumulation des savoirs sur la réalité qui permet « le pragmatisme » de recherche des subsistances en transformation-évolution-complexification est et devient sans cesse  plus nécessaire et plus essentielle.

L’activité individuelle d’accumulation des savoirs dans l’accumulation des savoirs de toute la société, en rapports réciproques, dialectiques, est elle-même une subsistance, comme la nourriture, comme tout bien nécessaire au mouvement de la vie humaine. Elle est un bien de l’humanité et de l’individu à titre personnel qui ne peut se développer sans elle.

Penser que des milliards d’êtres humains en sont encore à la croyance de contes les plus divers « expliquant » notre présence d’êtres humains sur cette terre, dans l’univers, au moment où l’humanité toute entière a besoin d’une conscience des conditions mondiales nécessaires à sa survie et son développement me donne le tournis.

Que la « pointe la plus avancée » de la conscience humaine, à l’instar de l’effort de la pensée Marx, ne se préoccupe pas ou peu de la relation travail- transformation du travail-évolution des forces productives- mouvement nécessaire de transformation du système économique et social, du mode de production et d’échange me terrifie dans ces instants où je sens mes forces physiques et mentales en déclin inexorable en même temps que la raison humaine en déclin ne serait-ce que momentané, me terrifie tout autant et plus  que ma disparition proche à venir, dans ces conditions.

Le « Principe espérance », s’il en prend un coup, ne renonce pourtant pas.

Comment, dans ces conditions d’urgence mesurer la prise de parole ?

Pierre Assante. 26/09/2021 03:50:10.

 

VOIR AUSSI SUR CE BLOG :

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/05/mode-de-production-et-mode-de-pensee.7-articles.par-pierre-assante.18-mai-2021.html

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2021 6 25 /09 /septembre /2021 17:10
 

 

ARTICLES DES ECHOS ci-dessous surlignés et commentés par

Frédéric BOCCARA

 

Les profits atteignent des records !! Record absolu depuis 70 ans...

Même Les Echos s'inquiètent :

- mais alors les salariés vont réclamer des salaires ?!

- les actionnaires vont être drogués aux profits, comment faire qd cela va refluer

J'ajoute :

- en plus c'est une course poursuite avec la valeur du capital : quand, en bourse, la valeur financière du capital augmente plus vite que  les profits, alors le taux de profit des actionnaires baisse malgré la hausse des profits... et le monde du travail au sens large ne manquera pas d'en faire les frais !

...sauf si on change les choses...

 

Frédéric Boccara. 25/09/21.

 

VOIR AUSSI SUR CE BLOG :

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/05/mode-de-production-et-mode-de-pensee.7-articles.par-pierre-assante.18-mai-2021.html

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2021 6 25 /09 /septembre /2021 09:14

MARSEILLE.

 

Un noyau dur de structuration et de conservation.

Une périphérie structurelle « objective et subjective », d’innovation.

Un effet millénaire de l’histoire de ses forces productives, ses caractéristiques portuaires, sa petite industrie de transformation, aujourd’hui en grande partie détruite et les conséquences pour une population sans travail et sans revenu du travail, son immigration, des relations mondialisées séculaires, de la société esclavagiste avancée au capitalisme monopolise mondialisé numériquement informationnalisé, globalement financiarisé. Marseille au centre et à la marge, à la fois.

Pas de « roman de Marseille » qui vaille sans cela.

 

Pierre Assante. 25/09/2021 09:03:10.

 

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2021 6 25 /09 /septembre /2021 09:13

"renforcer le marchandage de tel vendeur ou de tel monopoleur"

 

« Le pouvoir participe au « racolage » des investissements directs effectué surtout auprès des entreprises américaines par les gouvernements européens par des avantages financiers considérables. Ou bien encore il laisse faire complaisamment les accords supranationaux. S’il intervient, c’est pour renforcer le marchandage de tel vendeur ou de tel monopoleur des capacités nationales devant les batailles entre divers géants  transnationaux. »

Paul Boccara. « Etudes sur le capitalisme monopoliste d’état sa crise et son issue ». 1970. Editions sociales.

J’ajoute qu’on peut transposer cette analyse à notre XXIème siècle, celui des grandes zones de développement et la guerre physique et idéologique du capital mondialisé, financiarisé, numérisé, la division et la soumission de l’UE, l’absurdité d’une union divisée et ses nations déstructurées par la « concurrence libre et non faussée ». Ce qui ne veut pas dire que je sois pour la dissolution et l’abolition de l’UE, mais pour un autre usage de la création monétaire de la BCE, par exemple, dont on a vu le rôle dans la pandémie : il fallait « sauver » le producteur pour sauver la production et ses profits. A minima pour le sauvetage -et à maxima pour le profit-, et le développement ultérieur indispensable du producteur, de l’humain, mais sauver relativement et concrètement quand même : contradiction sur laquelle s’appuyer.

 

Pierre Assante. 25/09/2021 08:45:00

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2021 5 24 /09 /septembre /2021 13:31

 

RAPPEL

Avoir en mémoire les décisions collectives

de congrès

Analyses et orientations

 

Voici le texte adopté lors du 38e congrès du PCF publié ici dans son intégralité

https://enavantlemanifeste.fr/2020/03/18/pour-un-manifeste-du-parti-communiste-du-xxie-siecle-2/

 

Table des matières (cliquer sur les titres de chapitres)

 

 

 Le texte complet à la suite :

https://enavantlemanifeste.fr/2020/03/18/pour-un-manifeste-du-parti-communiste-du-xxie-siecle-2/

 

Voir aussi sur ce blog

Une création inimaginable commence par une création imaginée :

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/09/3-conditions.effort-du-difficile.une-creation-inimaginable-commence-par-une-creation-imaginee.html

 

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2021 2 21 /09 /septembre /2021 20:53

Crise des sous-marins : "Les États-Unis n'ont pas d'alliés, c'est "America First" et ils viennent de nous le signifier".

En cette journée internationnale pour la Paix, je demande au Président de la République que la France se retire du commandement intégré de l'OTAN.

VIDEO SUR CE LIEN :

https://www.facebook.com/FabienRoussel2022/videos/1503776273291974

 

Dans un échange d’e.mail, Yves Dimicoli me répond le 18/09/21 12:16 :

Oui et intégration militaire surtout en visant, avec d'autres alliances agressives existantes (Quad, Five Eyes..), à progresser vers l'édification d'une sorte d'OTAN du Pacifique, obligeant ainsi la Chine à se surarmer continuellement (c'est ce qui a contribué, pour une part décisive, à l'effondrement de l'URSS). Et cela contribuerait à relancer bien plus fort encore la course mondiale aux armements....et le détournement de masses gigantesques de fric public vers ces industries au détriment du financement d'un co-développement pacifique des peuples. C'est effectivement trés grave!

Amitiés,

Yves

 

VOIR AUSSI SUR CE BLOG :

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/09/pensee-et-matiere.encore.et-capital-et-alienation.html

et 

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/05/mode-de-production-et-mode-de-pensee.7-articles.par-pierre-assante.18-mai-2021.html

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2021 2 21 /09 /septembre /2021 20:07

 

GERALD NEVEU. SE RAPPELER.

 

TANDIS QUE

 

Tandis que tombe un jour singulier à cette date je me retourne pour ton visage, pour quelques-uns de tes mouvements de temps translucide et je m’étonne de ces pas imprévus, entrevus plutôt qui sont étoile et qui sont effleurement, tiédeur, chair. L’habitude te montre aimée dans l’alignement des meubles, des rues. L’habitude perd la tête, s’effeuille dans un grand bruit de tempes battantes. Marquée par un ongle, tu t’inscris dans le vent et le retard d’un papier oublié et la force des choses.

Ces instants qui m’émeuvent comme une forme voilée, ces instants qui passent sur fond d’épis, ces instants à corps perdu dans le roulis nuit-jour, une gaucherie leur donne soudain la persistance de tout ce que tu peux faire, qui ne regarde que moi, et pourtant tu t’en vas, quotidienne, et que me reste-t-il, sinon cet alcool au-delà du mensonge.

Gérald Neveu. 1948.

 

 

(Bilan du 28 février 1960)

 

Plus de cheveux

plus de dents (incisives 2 droite)

plus d’argent

plus de femme

plus d’appartement

plus de temps

plus de feu

plus de poids

 

( billet retrouvé dans son portefeuille après sa mort)

 

(Plus de signature)

 

VOIR AUSSI SUR CE BLOG :

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/09/pensee-et-matiere.encore.et-capital-et-alienation.html

et 

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/05/mode-de-production-et-mode-de-pensee.7-articles.par-pierre-assante.18-mai-2021.html

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2021 6 18 /09 /septembre /2021 08:39

 

L’état des forces productives n’était pas assez avancé… Dit-on…

 

L’état des forces productives n’était pas assez avancé… Dit-on…

Mais il n’était pas stupide du tout de la part de Marx d’imaginer un processus relativement rapide de construction d’une république sociale rompant avec la république bourgeoise.

Pas plus qu’il n’est stupide de poser la question du blocage de la société et de son effondrement dans la crise de suraccumulation du capital et l’intégration du salariat à l’idéologie libérale.

Pas plus qu’il n’est stupide « d’accorder foi » à la possibilité de transformation-dépassement du capitalisme monopoliste mondialisé numériquement informationnalisé globalement financiarisé (CMMnIgF) dans le processus des mesures développées par les économistes communistes dans la revue « Economie et politique » et les hypothèses avancées, au double sens du mot, par Paul Boccara et « son école ».

La transformation quantitative du CMMnIgF se déroule à une allure fulgurante et l’évolution comme l’involution visibles du système et sa manifestation concrète, objective et subjective ne ralentit pas, visiblement,  son processus.

Ces considérations ne règlent en rien les tâches du moment, le contenu des luttes protestataires, de la campagne des communistes, du processus de l’analyse du processus de la société. Mais sont des questions à l’ordre du jour de ces processus.

Lorsque les bourgeoisies et le capital monopoliste en crise lancent les classes ouvrières les unes contre les autres dans la première guerre mondiale, la donne change. De la république sociale issue des sociétés capitalistes avancées, Lénine et les Bolcheviques passent à celle de la société soviétique, la guerre civile et la NEP, la construction du socialisme dans un seul et immense pays, et le bonapartisme stalinien d’après révolution ; rien n’était écrit d’avance et rien ne pouvait par principe empêcher initialement, définitivement et irréversiblement une nouvelle évolution révolutionnaire de la société soviétique dans la guerre de concurrence économique et politique entre « les deux systèmes ». On connait relativement, un peu, et c’est une question à approfondir, ce qui a pesé dans l’évolution des forces productives pour « empêcher » cette évolution. Certes, les critiques sur les limites du système soviétique sont fondées pour rechercher de nouvelles voies n'aboutissant pas à un échec interne et externe.

Mais plus avant, à travers « la guerre civile en France », la Commune de paris, le mouvement communaliste et son massacre systématique par la bourgeoise, Marx, a à la fois assoupli et radicalisé sa vision de la transformation sociale qualitative.

Il me semble que nous nous n’en sommes qu’à des balbutiements collectifs d’une nouvelle réflexion de ce type, sinon de la part d’une « pointe avancée » du mouvement social se confrontant à la réalité du capital, sa nouvelle crise généralisée, systémique, et la crise de civilisation, de croissance non maitrisée de l’humanité sous la coupe des lois du capital.

Pierre Assante. 18/09/2021 08:12:17.

 

Voir aussi : CRISE DU CAPITALISME ET CRISE DE CIVILISATION.

 

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2021 5 17 /09 /septembre /2021 08:32
MON EXEMPLAIRE. 1960. Page 161.

 

 

 

« J’entends j’entends ».  

 

 

Une partie du poème d’Aragon extrait de « Les Poètes ». 1960.

 

et 

Pages 161-163, le poème

Pages à remettre à l'endroit ..... 

https://pierreassante.fr/dossier/J_ENTENDS_J_ENDENDS._ARAGON_1960.pdf

 

 

 

Tout est dit.

 

 

 

 

J’entends j’entends le monde est là

Il passe des gens sur la route

Plus que mon cœur je les écoute

Le monde est mal fait mon cœur las…

…..

J’en ai tant vu qui s’en allèrent

Ils ne demandaient que du feu

Ils se contentaient de si peu

Ils avaient si peu de colère

 

J’entends leurs pas j’entends leurs voix

Qui disent des choses banales

Comme on en lit sur le journal

Comme on en dit le soir chez soi

........

Les choses vont comme elles vont

De temps en temps la terre tremble

Le malheur au malheur ressemble

Il est profond profond profond

 

Vous voudriez au ciel bleu croire

Je le connais ce sentiment

J’y crois aussi moi par moments

Comme l’alouette au miroir

 

J’y crois parfois je vous l’avoue

A n’en pas croire mes oreilles

Ah je suis bien votre pareil

Ah je suis bien pareil à vous

 

A vous comme les grains de sable

Comme le sang toujours versé

Comme les doigts toujours blessés

Ah je suis bien votre semblable

 

J’aurais tant voulu vous aider

Vous qui semblez autres moi-même

Mais les mots qu’au vent noir je sème

Qui sait si vous les entendez

 

Tout se perd et rien ne vous touche

Ni mes paroles ni mes mains

Et vous passez votre chemin

Sans savoir que ce que dit ma bouche

 

Votre enfer est pourtant le mien

Nous vivons sous le même règne

Et lorsque vous saignez je saigne

Et je meurs dans vos mêmes liens

 

Quelle heure est-il quel temps fait-il

J’aurais tant aimé cependant

Gagner pour vous pour moi perdant

Avoir été peut-être utile

 

C’est un rêve modeste et fou

Il aurait mieux valu le taire

Vous me mettrez avec en terre

Comme une étoile au fond d’un trou

 

VOIR AUSSI SUR CE BLOG :

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/05/mode-de-production-et-mode-de-pensee.7-articles.par-pierre-assante.18-mai-2021.html

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2021 4 16 /09 /septembre /2021 08:32

 

crise du capitalisme et crise de civilisation.

La crise du capitalisme a accéléré la mondialisation du capitalisme.

Elle a eu un double effet et but en unité :

La réorganisation mondiale du capital, de la production et de ses moyens, du marché du travail.

La réponse à la montée du mouvement ouvrier et social ici et dans le monde : en caricaturant, réponse du même type que la désindustrialisation de Paris et de l’expulsion des la classe ouvrière « hors des murs » dans la phase de développement du capitalisme du XXème siècle en France.

Si « l’élite » intellectuelle a pris conscience de la crise du capital dès les années 1970 (1), ce n’est qu’aujourd’hui qu’elle devient évidente pour la masse de la population.

Et que la contradiction entre cette évidence et le rejet, relatif mais réel,  momentané du projet communiste, s’approfondit.

Avec le recul, il semble évident, mais c’est à discuter, que le mouvement  ouvrier national n’avait pas les qualités pour répondre à cette fuite en avant du capital et ses conséquences pour le Parti, le pays et le monde. De  ce manque de qualité, fait partie l’inorganisation internationale du mouvement ouvrier, pour de multiples raisons à analyser de même.

L’état « physique et moral» de la société capitaliste et de sa crise est reposé drastiquement et de façon saisissante aujourd’hui. Saisissante pour la société toute entière et saisissante pour le militant en tant qu’ingénieur de la transformation sociale. Et repose plus que jamais la question de l’unité de la « protestation » et de la gestion, unité bien mise à mal par le souverainisme « de gauche » et évidemment par le nationalisme face aux besoins d’Europe, de coopération, de coordination et de cohérence des zones mondiales de développement.

Evidemment,  coopération, coordination et cohérence mondiale passe par celles des cités, des régions, des nations en tant qu’entités constituées et en mouvement-transformation encore non qualitative mais en accumulation.

Un autre rôle de la BCE mis en avant par les économistes communiste, dans les propositions de « nouvelle gestion » des entités humaine, politiques et sociales en unité, de l’entreprise locale à la production et consommation globale, tout en soulignant les mesures déjà prises par le capital pour soutenir sa survie donc celle des producteurs qui lui sont indispensables, et du marché  ̶  relative aux besoins du cycle d’accumulation du capital en crise  ̶ , illustre tout à fait les besoins essentiels de transformation et de dépassement du système.

Comment passer de la conscience relative de la crise à la lutte pour dépasser le système, est une question qui interroge les mesures concrètes comme les mentalités héritées du système.

Paul Boccara, pionnier de l'analyse et des propositions de transformation du capitalisme, dans son état actuel et son mouvement actuel a affirmé la nécessite d’une autre civilisation ("Pour une nouvelle civilisation", Paul Boccara, 2016), ne séparant pas crise du capitalisme et crise de civilisation.

Pierre Assante. 16/09/2021 07:51:52.

(1) Lire le dernier chapitre de « Etude sur le capitalisme monopoliste d’Etat sa crise et son issue », 1973, Paul Boccara, article de Juillet 1972,  en particulier à partir de la page 394. « En novembre 1971, le président de la république française, Georges Pompidou, évoquant dans un discours à l’UNESCO la « société désaccordée et mise en cause » [1968, entre autre, et pas seulement, était encore proche], prétendait : « la question à mon sens, n’est ni économique ni politique. Elle est morale et métaphysique ». On entend encore cela, mais moins « clairement ».

En ce sens, Pompidou  dichotomisait « corps et pensée », idées et état physique de la société, comme le fait toute pensée idéaliste.

Plus loin, dans ce chapitre : « La plus courante des explications, celle dont font état  les gens au pouvoir, que ce soit en France ou ailleurs, consiste à parler de crise de civilisation (…). Les communistes disent qu’il ne s’agit pas de crise de civilisation mais tout simplement  de crise du capitalisme… On aurait tort de prendre à la légère cette affirmation communiste puisqu’elle rencontre de plus en plus d’écho. L’église catholique romaine vient de condamner le capitalisme ». L’opinion économique et financière du 17 juin 1971.

VOIR AUSSI SUR CE BLOG :

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/05/mode-de-production-et-mode-de-pensee.7-articles.par-pierre-assante.18-mai-2021.html

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2021 6 11 /09 /septembre /2021 07:36

PENSÉE ET MATIÈRE. ENCORE. ET CAPITAL et ALIÉNATION.

 

Alors que la connaissance de l’univers, de l’infiniment petit à l’infiniment grand et le lien et l’unité entre ces deux « dimensions » ont progressé sur un plan strictement scientifique, la pensée matérialiste a dramatiquement reculé.

Ce recul va de pair avec le caractère grossier du matérialisme diffusé institutionnellement. Le caractère avancé d’un matérialisme intégrant le rôle des idées, de la pensée dans le processus matériel de l‘humanité est à « relancer ».

La pointe avancée d’un matérialisme intégrant le rôle de la pensée se trouve abordé dans les manuscrits de 1848 dans la formule résumant une longue observation et réflexion anthropologique et philosophique « de jeunesse » de Marx qui a permis et abouti à son analyse et critique de l’économie politique dominante encore aujourd’hui, celle de la société de production et d’échange dont le développement est basé sur le cycle d’accumulation Argent-Marchandise-Argent. Cycle aboutissant à la suraccumulation-dévalorisation du capital, son blocage social de la satisfaction des besoins humains et de leur processus, la crise structurelle et systémique « matérielle et morale », ses effets au quotidien et au futur.

La formule en question est celle-ci : « l’homme est la conscience de la nature sur elle-même ». Evidemment il s’agit là d’un processus examiné sur le plan historique, Marx résonnant à l’aide de la « méthode dialectique matérialiste » basé sur l’opposition des forces contraires, leur identité et leur unité, les transformations qualitatives qui en résultent ou pas, leur non-linéarité processuelle et leur réalité aléatoire, mais aussi leur causalité.

En travaillant sur cette notion de conscience de la nature sur elle-même, j’ai essayé de la relier avec le processus de complexification-transformation continu et discret (par bonds micros et macros) en unité. Ce n’est qu’une prolongation d’exposé de ce qui habitait Marx  génialement et avec anticipation sur la conscience humaine historique, dans son dépassement de la tradition religieuse et l’aliénation qu’elle contient et qui cloue l’homme au sol et au pouvoir extérieur au lieu de le libérer dans l’espace universel. Aliénation  -à l’instar et produit par-  de la vente de la force de travail, aliénation du corps et de la pensée, de ses actes et produits « finaux » des actes, du mouvement du corps en unité –le « corps-soi » selon la formule d’Yves  Schwartz –, la pensée étant un mouvement du corps et de la société dont le corps est partie organique.

C’est la raison pour laquelle dans les 3 recueils des années précédentes, j’ai mêlé actualité militante à réflexion anthropologique et philosophique (1). Il ne s’agit pas de complément d’âme à l'envers, mais d’unité propre des travaux humains, travaux au sens large d’activité, au sens des recherches d’Yves Schwartz, et dans laquelle le travail productif, industrieux au sens strict est aussi partie organique.

Concevoir la pensée comme un «esprit » agissant indépendamment de la matière est une tare de la pensée aliénant les capacités de développement de l’homme et de la société humaine et issu de la domination marchande. Ce qui pose cette tare à son paroxysme dans le capitalisme monopoliste mondialisé numériquement informationnalisé globalement financiarisé, son mouvement, ses institutions, ses destructions systémiques déstructurantes : de domination de la société humaine. Mais ne pas relier la matérialité de la pensée à son effet sur la matière c’est nier son rôle dans le processus de transformation-complexification de l’humanité et de la nature sur elle-même.

Aucun phénomène matériel n’est isolé ni par la distance ni par le temps, mais il n’y a pas d’effet non matériel de la pensée - qui est matérielle - sur la matière.

La connaissance procède de l’expérience et de l’expérimentation, accumulée et remise en service en permanence dans l’accumulation continue et discrète en unité.

Dixi et salvavi animam meam.

Pierre Assante. 11/09/2021 07:01:13.

(1) Pour moi, je place en lien direct cette réflexion et, par exemple mon intervention dans l’AG de section du PCF du 10.09.21. sur la « Campagne sur la Sécurité-Emploi-Formation-Revenu » et les « Conférences régionales pour l’Emploi, la Formation, et la transformation Productive ».

 

VOIR AUSSI SUR CE BLOG :

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/05/mode-de-production-et-mode-de-pensee.7-articles.par-pierre-assante.18-mai-2021.html

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2021 5 10 /09 /septembre /2021 11:47

 

STATISTIQUES BLOG AOÛT 2021

 

 

STATISTIQUES BLOG pour AOÛT 2021

440 Visiteurs uniques

667 Pages vues

1,519 Vues / Visiteur

Total depuis la création

92 764 Visiteurs uniques

173 964 Pages vues

1,875 Vues / Visiteur

 

 

   Pages les plus visitées en Août 2021 :

 

URL

Pages vues

2

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/05/mode-de-production-et-mode-de-pensee.7-articles.par-pierre-assante.18-mai-2021.html

65

3

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/08/mot-d-ordre.html

32

4

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/08/dialectique-et-pratique-du-militant-et-du-citoyen-en-deux-mots.html

24

5

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/08/universite-d-ete-du-pcf.a-doube-sens.pas-a-sens-unique.html

17

6

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/08/universite-d-ete-du-pcf-27-29/8/2021.atelier-des-conferences-regionales-pour-l-emploi-la-formation-et-la-transformation-productives

16

7

http://pierre-assante.over-blog.com/article-on-verra-que-le-monde-nourrit-depuis-longtemps-le-reve-d-une-chose-dont-il-lui-suffit-maintenant-de-88859705.html

15

8

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/08/4-aout-1789-la-nuit-du-nouveau-monde-par-florent-le-du.html

15

9

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/08/securite.html

15

10

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/08/lettres-sur-la-beaute.4-articles-anciens.html

12

 

VOIR, "LA CONDITION (et « l’explication ») DE L’INVENTION HUMAINE"

l’autocréation de la nature et l’autocréation de l’homme par lui-même sur ce lien :

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/07/la-condition-de-l-invention-humaine.html

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2021 4 09 /09 /septembre /2021 08:41

MIROIRS.

L’immigration contrainte, refuge illusoire mais incontournable contre la misère et la guerre – de même que la condition féminine en progression-régression  ̶   et l’ampleur des camps et leur inhumanité sont un miroir de la déstructuration capitaliste de la société humaine.

Autre miroir, la non-compréhension de la valeur de la force de travail, de son historicité et de sa relativité, de sa signification : cela montre à quel point il y a coupure-opposition négative entre la production réelle et sa perception et l’organisation du travail taylorienne et ses formes actuelles, numérisées, algorithmisées, mondialisées,  de l’échange A-M-A’ ses contradictions antagonistiques et ses excroissances parasites en expansion exponentielle et socialement paralysantes.

09/09/2021 08:27

VOIR AUSSI SUR CE BLOG :

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/05/mode-de-production-et-mode-de-pensee.7-articles.par-pierre-assante.18-mai-2021.html

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2021 3 08 /09 /septembre /2021 14:14

3 CONDITIONS. EFFORT DU DIFFICILE.

Une création inimaginable commence par une création imaginée.

 

Il existe 3 conditions pour répondre à l’autodestruction de l’humanité par elle-même, autodestruction en cours, par régression et élimination relative ou absolue de population et de ressources vitales à la population, conjointes. Ce « en cours » est relativement lent, mais ne peut que s’accélérer exponentiellement dans des conditions actuelles non modifiées et sans la guérison de la maladie sociale d’une croissance nécessaire mais non régulée, non maitrisée à l’instar d’un enfant ou un adolescent en grande difficulté mais sans soins, la croissance capitaliste et ses limites structurelles.

 

1) sortie radicale et progressive du système du profit capitaliste Profit/Capital qui élimine toute possibilité d’accumuler les richesses nécessaires à une humanité et une planète en état de santé commune : la croissance sans régulation et sans soins et les limites objectives du système ; sortie que d’aucun ont appelé le communisme, mais le terme importe peu, c’est le contenu qui importe, le développement de la personne, des entités humaines, dans le développement de la société.

 

2) produire massivement l’énergie nécessaire sans laquelle on ne peut réparer les dégâts accumulés et encore moins redémarrer un développement en état de santé : un déséquilibre relatif et consciemment mesuré, assurant le mouvement et le processus-développement-complexification du mouvement, à l’instar de tout mouvement qui peut se perpétuer. Par exemple une énergie nucléaire non carbonée et produisant le moins de déchets nocifs possible, la fusion. Ou toute autre énergie biologique issue d’une agriculture révolutionnaire : à la fois productive et écologique.

 

3) faire l’effort du difficile sans lequel rien ne peut être créé ni n’a été créé par l’homme. Le difficile dans le domaine conjoint et uni du « physique et du mental », du « matériel et moral », en unité organique et dialectique (de la nature, de la société et de la pensée, le mouvement social et mental). Dans cet effort global sont inclus celui du développement d’une pensée dialectique en opposition à une pensée aristotélicienne de la non-contradiction, et  celui d’une économie nouvelle et d’une ergologique progressiste (étude scientifique pluridisciplinaire du travail et de l'activité humaine);  économie et ergologie qui dépendent en relation mutuelle du développement de la pensée dialectique.

 

Une création inimaginable commence par une création imaginée.

 

Pierre Assante. 08/09/2021 13:24:22.

 

VOIR AUSSI SUR CE BLOG :

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/05/mode-de-production-et-mode-de-pensee.7-articles.par-pierre-assante.18-mai-2021.html

 

Partager cet article
Repost0
31 août 2021 2 31 /08 /août /2021 06:47

 

EN DEUX MOTS

Dialectique et Pratique du militant

et du citoyen 

 

Marx a reconnu user de la « méthode dialectique » pour analyser le mouvement et le processus de la société capitaliste.

Pour Marx, la méthode dialectique est issue de l’effort de comprendre la matière elle-même en tant que réalité dans laquelle l’homme existe, vit, et en tant que catégorie philosophique (1).

La méthode dialectique, sa construction et son processus continu et discret (par sauts) n’est réservée ni à Marx, ni à une entité politique organisée, ni à qui que ce soit, elle appartient à toute l’humanité.

Parmi les leviers pour prendre le pouvoir sur l’argent, c’est-à-dire assurer le développement-complexification des subsistances « matérielles et morales » nécessaires à l’humanité, il y a les Conférences régionales pour  l’emploi, la formation et la transformation productive : le projet, l’élaboration, le fonctionnement de ces conférences appelle un usage de la dialectique, qu’elle se nomme ou non. Il n’y a pas création ni de mise en œuvre mécanique de quoi que ce soit qui soit un progrès humain durable, viable. D’autant que ces conférences, activité particulière, ne peuvent que fonctionner dialectiquement en rapport avec l’ensemble des activités particulières constituant l’activité générale de l’homme, de l’humanité.

De même que l’enseignement de l’économie politique, dans le parti et dans la société devraient progresser et sortir de leur préhistoire, l’enseignement des méthodes de pensée, de leur évolution, de leur diversité et de leur rassemblement sur des objectifs de survie et de développement de l’humanité, doit progresser.

Si l’enseignement ne doit pas prendre le pas sur les objectifs et leur réalisation, mais les accompagner en aller-retour dialectique, l’enseignement de la dialectique comme de l’économie politique sont légitimes et nécessaires dans la formation politique d’un parti de transformation en santé.

Légitimes, nécessaires, mais négligés.

Que deviennent par exemple les 9 leçons d’Anthroponomie ? Il en est de même de l’Analyse pluridisciplinaire des situations de travail, qui comme la dialectique dont elle découle peut être la pire et la meilleure des choses : utilisée par le patronat pour l’exploitation du salariat ou par le mouvement social progressiste pour une transformation-dépassement d’un mode de production et d’échange malade par obsolescence. Ceci comme toute création humaine.

Ceci dit, non pour discréditer ce qui se fait, tout ce qui se fait, mais pour aider en santé ce qui se fait en ayant en tête le meilleur outil de réflexion possible et en processus.

Coller une afficher du Parti, diffuser et expliquer un tract, se réunir politiquement dans son entreprise et son quartier, agir et manifester dans la rue et les institutions, élaborer de nouveaux critères de gestion tel "VA/CMF" (Valeur ajoutée/Capital Matériel et Financier) se libérant progressivement de la dictature du profit "P/C" (Profit/Capital), aider la jeunesse et s’en instruire, recevoir et transmettre.… sont des tâches toutes « nobles » et dialectiquement complémentaires.

Pourquoi pas un atelier "Méthode dialectique" à la prochaine université du PCF et user de la dialectique dans la campagne de Fabien Roussel pour mieux élaborer et comprendre le programme ? Sans exagérer ni minimiser les effets immédiats.

Pierre Assante. 31/08/2021 06:26:17.

(1) POST SCRIPTUM. La pensée a besoin d’un large panorama de perceptions et d’expériences ; et de construction de cohérence processuelle. Notre sensation de croissance de l’univers et de condensation organique de ses éléments et de leurs liens est de plus en plus confortée par les sciences ; rejoignant ainsi la philosophie antique du devenir, en opposition à la philosophie éléate. Finalement cette philosophie antique, nous n’en sommes pas fondamentalement sortis et nous n’en sortirons sans doute que dans une transformation qualitative de la pensée ou forces productive et usage de la dialectique mentale seront en phase évolutive conjointe : en dissymétrie spatio-temporelle viable et vivable. 31/08/2021 12:04:08

VOIR AUSSI SUR CE BLOG :

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/05/mode-de-production-et-mode-de-pensee.7-articles.par-pierre-assante.18-mai-2021.html

 

Partager cet article
Repost0
30 août 2021 1 30 /08 /août /2021 09:09

 

 

UNIVERSITE D'ETE du PCF 27-29/8/2021

 

 

Atelier "Des conférences régionales pour l'emploi, la formation, et la transformation productives" avec Muriel Ternant élue régionale PCF Belfort, Denis Durand Commission Economique PCF, Frédéric Mellier élu régional Gironde.

 

Avec FABIEN ROUSSEL

 

LIRE, "7 leviers pour prendre le pouvoir sur l'argent", Denis DURAND :

http://pierre-assante.over-blog.com/2017/07/une-bonne-page-de-sept-leviers-pour-prendre-le-pouvoir-sur-l-argent-editions-du-croquant.denis-durand.html

 

Pour tous les ateliers et programme tenus : https://d3n8a8pro7vhmx.cloudfront.net/pcf/mailings/2101/attachments/original/document_ue_programme2021_4.pdf?1629975073

 

Sur Facebook Pierre Assante, d’autres infos. sur l’UNIVERSITE d’ETE du PCF :

https://www.facebook.com/profile.php?id=100009951677785

 

 

Un libre commentaire du blogueur "à côté ou complémentaire au sujet":

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/08/universite-d-ete-du-pcf.a-doube-sens.pas-a-sens-unique.html

 

 

 

La photo : lors de l'intervention de Fabien ROUSSEL, secrétaire national du PCF, candidat aux présidentielles de 2022.

 

**********

 

VOIR AUSSI SUR CE BLOG :

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/05/mode-de-production-et-mode-de-pensee.7-articles.par-pierre-assante.18-mai-2021.html

 

 

Partager cet article
Repost0
28 août 2021 6 28 /08 /août /2021 17:47

 

UNIVERSITE D’ETE DU PCF.

"A DOUBE SENS. PAS A SENS UNIQUE".

Réflexion personnelle en forme d'intervention dans un débat.

 

Ce matin,  Frédéric Mellier, élu régional, PCF Gironde, Muriel Ternant élue régionale, PCF Belfort, Denis Durand, Commission économique du PCF, développaient, à l’occasion de l’université d’été du PCF, chacun  avec son expérience, le rôle des Conférences Régionales pour l’Emploi, la Formation et la transformation productive dans un processus de transformation sociale radicale et progressive.

Denis Durand nous proposait d’imaginer, sous une forme nouvelle, les « sept leviers permettant de prendre le pouvoir sur l’argent », leur mise en œuvre et les nouvelles possibilités de mise en œuvre. Le tableau dressé par lui a été d’une grande clarté de compréhension, plus qu’on ne peut le dire dans ces quelques mots. Ce serait bien que nous en ayons l’enregistrement, puisque la compréhension du monde contribue au développement de la lutte des classes en fonction des transformations des forces productives.

Cela me faisait penser à ceci : Gai, Latil, Clap, Perrin (Membre du Comité Fédéral du PCF), Biancheri (Secrétaire Général CGT 13 de la métallurgie)..., voilà quelques noms d’ouvriers communistes des Moteurs Baudoin. Magnifiques organisateurs des luttes et de la compréhension du monde. Dans les années 1970 ils ont pris en pleine face une transformation inouïe des forces productives. « D’artisans » ultra-qualifiés de l’industrie capable de construire "de leurs mains" les prototypes de moteurs marins, ils sont devenus "surveillants" selon leurs propres termes, des machines automatisées usant des « disquettes » mises au point par les ingénieurs. Dans le même temps, l’unité ouvrière des ingénieurs et des ouvriers « de main-d’œuvre » ne se constituait pas parce que la culture ouvrière antécédente issue de l’industrie mécanique au sens strict ne le permettait pas.

Secrétaire de section du PCF de 1964 à 1975, j’ai connu avec et grâce à eux ces transformations des forces productives et la difficulté des ouvriers et de moi-même « d’adapter » les luttes aux transformations des forces productives.

Le développement de la lutte des classes en fonction des transformations des forces productives contribue à la compréhension du monde.

Et la compréhension du monde contribue au développement de la lutte des classes en fonction des transformations des forces productives.

Lapalissade ? Certes, mais pas pour tout le monde, pas pour qui pose de façon unilatérale lutte des classes ou compréhension du monde.

Dans la compréhension du monde entre « l’épistémologie ("Etudes des textes") ouvrière » et l’épistémologie de la recherche « savante » et dans « l’épistémologie ouvrière » et l’épistémologie de la recherche « savante » entre la compréhension du monde. Rapport dialectique qu’on ne peut ignorer sans dommage pour l’action.

La réflexion sur « mode de production et mode de pensée » entre dans l’épistémologie ouvrière et l’épistémologie « savante » qui constituent en unité l’accumulation de l’expérience et de la connaissance sociales  et leur usage à double sens, du savoir à l’action et de l’action au savoir, en unité de fonction de même.

La transformation des forces productives n’a pu se faire sans le développement de la mondialisation capitaliste et la mondialisation capitaliste sans la transformation des forces productives. C’est un même mouvement de la société humaine.

C’est dans la même période qui a vu la disparition de la parité Or-Dollar, la trilatérale, la réorganisation mondialisée capitaliste du travail donc de la main d’œuvre ouvrière « non qualifiée », qualifiée, très qualifiée, du manœuvre à l’ingénieur de production.

Hier se tenait la réunion annuelle –cette fois à distance- de Jackson Hole des dirigeants des banques centrales (en l'absence de la directrice de la BCE et de la Banque du Royaume Uni, semble-t-il). Autour des propositions de Powell, de  la FED s'organisait la suite de la domination du capital, du profit capitaliste, de sa confiscation mortifère, des palliatifs, taux directeurs, inflation, "recalibrage" d'achat d'actifs, et des solutions impossibles à réformer le système par lui-même.

Le tableau qui se présente à nous aujourd’hui, nous avons la capacité de le comprendre et la capacité d’agir en fonction. C’est une tâche d’aujourd’hui du PCF, compréhension du monde et lutte des classes, dans leurs réalités respective du XXIème siècle, et la réduction de la classe dominante à une poignée de décideurs de l’usage du capital et de la productivité du capital en crise systémique de suraccumulation-dévalorisation entraînant la société dans sa chute. Mais pas inévitablement évidemment, la lutte des classes, la transformation révolutionnaire des forces productives  étant la réponse à la crise du capital et de la société humaine.

Pierre Assante.28/08/2021 17:11:25.

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/05/mode-de-production-et-mode-de-pensee.7-articles.par-pierre-assante.18-mai-2021.html

Partager cet article
Repost0
26 août 2021 4 26 /08 /août /2021 09:25

Copie de 100 1686Article publié une première fois le 16/11/2011, 18:13

 

"L'idéalisme intelligent est plus proche du matérialisme intelligent que ne l'est le matérialisme stupide"

(Lénine cité par Ernst Bloch dans "L'Athéisme dans le Christianisme", Editions allemande 1968, Gallimard 1978, page 324.

 

"On verra que le monde nourrit depuis longtemps le rêve d'une chose dont il lui suffit maintenant de prendre conscience pour la posséder réellement"

Marx, lettre à Ruge, 1843, cité par Ernst Bloch dans "L'Athéisme dans le Christianisme", page 327.

Bloch E Athe Chris

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ernst Bloch dans "L'Athéisme dans le Christianisme", page 299

 

Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

et

25 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

Partager cet article
Repost0
26 août 2021 4 26 /08 /août /2021 08:03

 

MOT D’ORDRE

 

« Dorénavant ce sera comme auparavant ».

Voilà ce qu’on trouve sur le site du ministère de l’économie et des finances,

ET DE LA RELANCE : 

https://www.economie.gouv.fr/facileco/karl-marx

Réponse ?

 

Le texte du ministère

à ce jour : 

 

Karl Marx

Karl Marx (1818-1883) est le père de la théorie marxiste. Sa pensée combine les idées économiques des classiques anglais, notamment de Ricardo, les idées politiques des socialistes français et les idées philosophiques allemandes, notamment celle de Fichte et Hegel. Il donne une interprétation politique à l’analyse économique de Ricardo divisant la société en classes sociales.

Les deux principales, le prolétariat et la bourgeoisie ont des intérêts antagonistes. Les ouvriers (le prolétariat) vendent leur force de travail, seule source de valeur, aux capitalistes (les propriétaires du capital des entreprises). Mais les travailleurs sont exploités car ils sont payés à vil prix, c’est-à-dire à « la valeur des objets de première nécessité qu’il faut pour produire, développer, conserver et perpétuer la force de travail ». Or par sa force de travail, l’ouvrier crée plus de valeur que ce pour quoi elle est payée.

Le capitaliste confisque une « plus-value » au prolétaire. Cette plus-value est donc, au sens marxiste, du travail qui n’a pas été payé à l’ouvrier. Marx prend l’exemple d’un ouvrier fileur. Pour renouveler sa force de travail, il a besoin de trois shillings, soit six heures de travail. Mais pour ce salaire, il travaille 12 heures. Le fileur travaille donc pendant six heures sans être rémunéré pour cela. Quant à l’État, c’est l’instrument de domination d’une classe sur l’autre. Mais le capitalisme finira par disparaître au terme d’une lutte entre ces classes.

Mis en œuvre dans de nombreux pays, en Europe de l’Est et en Chine notamment, le marxisme a systématiquement engendré un totalitarisme politique et s’est soldé par un échec économique général. Les régimes dits communistes se sont pour la plupart effondrés ou ont fini par se convertir à l’économie de marché. Ils ont seulement sauvé les apparences en gardant officiellement l’étiquette communiste.

********

Voir aussi sur ce blog :

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/05/mode-de-production-et-mode-de-pensee.7-articles.par-pierre-assante.18-mai-2021.html

 

 

Partager cet article
Repost0
22 août 2021 7 22 /08 /août /2021 06:51

ABSENCE

Si nous oublions un être humain nous les oublions tous.

Ainsi notre rapport aux autres et à nous-mêmes est une absence.

Dans une grève du nettoyage c’est l’accumulation de la saleté qui est visible et on oublie qui entretient la propreté, et comment. Reste le pourquoi.

Je parle d’expérience de T.O.S. (personnel Technique Ouvrier et de Service d’un Lycée), TOS moi-même et délégué syndical TOS local pendant 30 ans (situation choisie et assumée) et 10 ans de plus délégué national de ces personnels.

Oublier un être humain, c’est aussi le considérer comme un coût.

La cybernétique et l’organisation du travail de loin considère un être humain comme un coût.

Mais la cybernétique n’est pas neutre, elle obéit au système de production et d’échange pour lequel le cycle d’accumulation A-M-A’ (Argent-Marchandise-Argent’) considère l’humain comme un outil à économiser.

Cela conduit à la suraccumulation du capital et sa crise actuelle.

J’ai été surpris qu’un homme comme Basaglia, psychiatre italien qui a tenté de révolutionner le rapport aux « fous » et leurs soins, que j’admire profondément, cite les personnels des médecins aux administratifs et s’arrête ces derniers. Pas d’entretien ? J’ai peut-être mal lu et en tout cas je ne lui en tiens aucun grief évidemment.

En même temps je ne peux pas ne pas mettre en relation les concepts d’écrasement de l’individu développés par Basaglia ou Foucault avec les protestations anti-obligation de vaccin actuelles. Une aspiration à la décision et l’initiative de la personne dans la gestion de la société et de soi-même ne commence jamais en général par ceux qui souffrent le plus de la répression institutionnelle, mais par ceux qui sont plus ou moins « privilégiés moyens » du système et l’oublient.

La pression répressive institutionnelle s’exerce avant tout dans le travail et sur les salariés en bas d’échelle, femmes et hommes (1), et sur les « représentants » des salariés. Elle est d’autant moins visible que la vente-achat de la force de travail est une norme bien établie dans nos têtes ! La pression sur le travail est une norme dans cette norme.

En oubliant la lutte de classe on oublie tous les êtres humains. Basaglia ne l’oubliait pas. Un délégué syndical peut parfois l’oublier…

Se toucher peut, peut-être, briser l’absence.

Pierre Assante. 22/08/2021 06:29:14.

POST CRIPTUM SUR domination masculine et domination de classe.

Certes les femmes sont victimes d’une double exploitation.

Certes,  il est nécessaire de distinguer domination masculine de la domination de classe, mais non de les séparer. L’usage de soi par l’autre ne peut être compris et  dépassé en santé de la personne et de la société sans que soit compris le processus historique à très long terme, passé et hypothétiquement à venir, des forces productives et des modes de production. La domination a joué un rôle, a eu une fonction de vie et de survie dans le règne animal. L’humanisation est un processus de dépassement du règne animal dans le processus de l’organisation sociale, du travail et de la pensée, et de justice, et de la conscience en processus infini qui en découlent.

Il ne s’agit pas de gommer les différences entre les êtres humain, ni leur transformation-évolution-complexification dans leur autocréation continue et discrète. Il ne s’agit pas non plus d’un problème strictement moral, même si la question morale en fait partie.

Matriarcat et patriarcat ont correspondu à des modes de production dans des conditions historiques des forces productives. En ce sens domination masculine et domination de classe entrent bien dans une réflexion-soin sur "mode de production et mode de pensée", ce qui demande un long développement ultérieur et antérieur (1).

23/08/2021 05:36:33.

(1) Du blogueur : « L’amor e pas mai » ou "retour" du matriarcat », ou « Division sexiste du travail », essais, 2004.

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/05/mode-de-production-et-mode-de-pensee.7-articles.par-pierre-assante.18-mai-2021.html

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche