Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 novembre 2020 6 21 /11 /novembre /2020 07:56

 

 

LUCIDE OU DELIRANT.

 

LUCIDE ET DELIRANT.

 

 

Il faut une part de délire dans la lucidité pour avancer dans des terres inconnues pour soi-même.

Il ne s’agit pas ici d’explorer pour explorer. Il s’agit de repérer dans un processus personnel le processus social général.

« Non seulement pour comprendre le monde, mais pour le changer ». Il ne s’agit pas de changer pour changer. Il s’agit de traiter la maladie du monde. Un monde « qui va bien » n’incite pas à prévoir une maladie future possible. Cela c’est de l’ordre d’un autre monde, d’un degré supérieur au stade de développement du nôtre.

Changer le monde malade, dépasser sa maladie qui est, dans le processus de longue durée de l’humanisation, ici et maintenant, grave.

La crise générale du capital, c’est l’antichambre possible d’une société dépassant la société marchande induisant la concurrence à mort entre les hommes. Les régulations de la société bourgeoise ne fonctionnent plus parce que le système marchand, est à son paroxysme dans le CMMnIgF, de l’accumulation « naturelle » du capital, et de sa dévalorisation bloquant relativement son mouvement de production et d’échange, relativement et absolument, si aucun remède n’est apporté.

Certes il faut inventer comment échanger autrement, et il n’est pas question d’arrêter les échanges ni d’ignorer la nécessité d’un processus radical et progressif pour passer de l’ancien au nouveau.

Le processus collectif, objectif et subjectif,  passe par le rapport complexe entre la personne et la société, à double sens et en passant par le dialogue socratique avec les autres et avec soi-même.

Dans la contradiction générale entre les forces productives et le mode de production, il y a accumulation des contradictions jusqu’à la rupture de l’antécédent dans le présent vers le nouveau en santé sinon dans  le handicap et la régression dans le processus du mouvement ou vers la mort du mouvement.

Je ne sais à quel point ce que j’avance dans ce 2034, en avançant moi-même, je ne sais si tout cela est lucide ou délirant. Sans doute les deux à la fois.

Certes tout cela est certainement sectaire aussi. Prendre parti fait « partie » du mouvement de l’individu dans le mouvement social ; et dogmatique aussi de ma part. Le dogmatisme est un phénomène subjectif, un mouvement dans le mouvement s’il ne se renouvelle pas suffisamment rapidement par rapport au mouvement objectif ; dans la société et dans l’individu. Le nouveau contient l’ancien et l’ancien peut saisir e nouveau. Il faut chercher aussi tout ce qui est sectaire et dogmatique dans ce qui semble ne pas l’être ; au-delà « de la paille dans l’œil de l’autre, la poutre dans le sien propre ».

La caste dominante du système est en train de franchir une ligne rouge dans la conservation du pouvoir. Ici et dans le monde ; ligne rouge pour elle-même et pour la société. En particulier sur l’état du système policier, lié au mouvement de protestation de la population active, salariée et sans travail. Il n’y a pas d’alternative dans une crise de société entre le maintien et le désastre, ou la transformation et la santé.

Certains légers mouvements ici et là dans le système et les pouvoirs du système semblent indiquer que le système, c’est-à-dire les hommes en général et « ceux du système et de ses pouvoirs » eux-mêmes ressentent le besoin de transformation sans être capable de transformer un système dans lequel ils sont pris. Les forces de transformation en santé ne peuvent naître que de ceux qui, dans la production qui assure la vie humaine en développement-complexification, détiennent la volonté d’abolir l’achat de la force de travail -parce qu’ils en soufrent au premier degré- sur lequel repose la suraccumulation-dévalorisation du capital et l’obsolescence du type de développement actuel de l’humanité.

La maladie de l’humanité est une maladie d’une part de l’univers, de la nature, de la conscience de la nature sur elle-même. Ce n’est pas parce que, tout en maintenant la forme d’échange dans l’achat de la force de travail, le système transforme aussi la forme -mais pas le fond- de l’achat de la force de travail, que l’achat de la force de travail est aboli, au contraire il s’aggrave. La Sécurité d’Emploi et de Formation, lutte sociale majeure, c’est un processus de dépassement de l’achat de la force de travail et du mode de production d’échange.

21/11/2020 07:19:28

 

Voir aussi Recueil "2034" : 

http://pierre.assante.over-blog.com/2020/09/2034-recueil.html

ET

TOUS LES ARTICLES PAR SÉRIES : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 2030405060708090100> >

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche