Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 novembre 2020 4 19 /11 /novembre /2020 11:48

 

DIALECTIQUE

 

Au sortir de mon adolescence, il m’a semblé que se réfugier dans Dieu pour substituer à l’effort de compréhension de ce qu’on ne comprend pas relevait plus de la paresse de vivre que du désir de vivre. Il est tellement plus rassurant de croire que de se confronter à l’inconnu.

Je reconnais que certains croyants ne sont pas dans ce schéma du confort. Il y a alors convergence entre la prière, la volonté et l’action en santé.

J’ai rencontré dans le PCF des intellectuels de métier et des intellectuels de choix de pensée, et aussi des militants autodidactes, tant dans les milieux "populaires" que les milieux "savants" qui ne sont pas séparés par une cloison étanche, mais au contraire fusionnent dans le mouvement de la société, entre eux et avec les autres. Ils m’ont aidé. Un d’entre eux, René Féniche, ouvrier camionneur, et ses cours d’économie politique, la baisse tendancielle du taux de profit, la suraccumulation-dévalorisation du capital, en lien avec le mouvement et l’unité des forces contraires et l’accumulation quantitative qui le transforme qualitativement, sauts de qualité... dans le micro et le macro, mouvements particulier dans le mouvement global de développement-complexification.

C’est moins le cas aujourd’hui où le structuralisme, aidé par le système d’échange A-M-A’, sa mentalité, sa philosophie, à son paroxysme, a contraint la dialectique matérialiste à des reculs objectifs et subjectifs.

Les chercheurs de ce début de XXIème siècle se retrouvent, à un siècle de distance dans la situation d’un structuralisme aggravé qui au lieu de poser les contradictions comme unité du mouvement, dichotomise la réalité en « deux réalités » et plus, sous l’effet d’expérimentations où ils ne réussissent pas à accorder par exemple physique de la relativité restreinte et élargie et physique quantique.

Je faisais allusion dans d’autres articles à « matérialisme et empiriocriticisme » comme réponse à la « non matérialité » apparente de la matière, la masse des photons ou particules nouvellement découvertes, leurs apparitions-disparitions-transformations dans les découvertes sur l’atome, les photons etc. au début du XXème siècle et au début du XXIème siècle. Ce qui semblait une certaine stabilisation des savoirs, entre les deux, et ne pouvait en être une, puis une certaine déstabilisation, est confronté au structuralisme philosophisme inhérent au système économique et social marchand à son paroxysme du capital mondialisé, financiarisé, numérisé et son incapacité à résoudre les besoins sociaux et de la personne. Alors qu’il contient philosophiquement, techniquement, socialement, les prémisses d’une transformation qualitative de progrès et de santé dans le processus humain.

Le débat sur le stalinisme de Lyssenko a révélé le dogmatisme appliquant mécaniquement à l’évolution la méthode dialectique hégélienne mise sur pied par Marx. Mais finalement la découverte de l’épigénétique, qu’on ne connait pour le moment plus par les effets que par sa « constitution »,  a bien démontré le rôle de l’activité et du travail dans l’évolution humaine individuelle et sociale, dans le temps court, la durée, le continu et le discontinu, la variation et le quantum.

Il y a sans doute un besoin d’entrer toujours plus finement dans notre préhension de la matière et de l’univers pour constater que dans un plus infiniment petit réside l’explication de cette « double réalité » de la physique structuraliste et revenir à l’unité du mouvement et l’unité des contradictions du mouvement.

Il est vrai qu’une déadhérence conceptuelle qui nous amène vers une forme de déadhérence non opérationnelle, conduit à la recherche de l’intuition et d'hypothèses dans la non-intuition "utile-contestataire» qui dans son détour nous permet de faire l’aller-retour entre le perçu immédiat, le perçu des instruments et de son interprétation structuraliste et la complexification de l’activité des subsistances qui en fait est notre boussole de survie une fois émergé de ce structuralisme dans et pour la réalité des subsistances.

Sincèrement l’inconfort de la dialectique matérialiste poussé à l’extrême peut être aussi fatigant que le stress d’une non-compréhension acceptée qui nous soumet à une réalité mutilante et quelquefois suicidaire. Suicidaire parce que cette mutilation est encore plus puissante quand elle est soumise à un mode de production qui aliène la personne humaine des produits de son activité, de son travail salarié, et des « gestes et pensées de son activité » de son travail salarié.

La crise actuelle, économique, philosophique, écologique et du TRAVAIL, et par là de l’emploi tant dans son manque que dans ses conditions d’achat de la force de travail, contient le handicap pour la compréhension et peut contenir aussi un retour à la dialectique matérialiste qui est celle, je le répète à mes risques et périls, de la réponse alimentaire, simple et complexe, en évolution-complexification nécessaire au processus humain, vers sa fin et son renouvellement-poursuite sous de nouvelles formes, qualitativement nouvelles.

Il y a sans doute entre les « 2 physiques » du structuralisme, le refus de la contradiction dialectique qui pousse à une conception de double réalité plutôt que d’une réalité de l’unité des contraires dans le mouvement qui conduit à l’accumulation quantitative et au saut de qualité dans l’infiniment petit comme dans l’infiniment grand, en unité « « du grand et du petit », selon les qualificatifs élémentaires que nous possédons dans l’état des connaissances humaines historiques, hic et nunc.

Essayer mathématiquement et physiquement de comprendre, par exemple, le phénomène des franges d’interférence (1) non pas par, mais avec prudence, de  l'usage de la dialectique matérialiste, qui ne remplacera ni la recherche, ni les hypothèses, ni l’expérimentation, ni  la relation pratique-théorie, c’est une idée à creuser… (2)

Pierre Assante. 19/11/2020 08:40:51.

(1) Dont j’ai fait pendant 30 ans l’expérience qualitative.

(2) Tout cela est certainement sectaire, de ma part, mais il faut chercher aussi tout ce qui est sectaire dans ce qui semble ne pas l’être…

Voir aussi Recueil "2034" : 

http://pierre.assante.over-blog.com/2020/09/2034-recueil.html

ET

TOUS LES ARTICLES PAR SÉRIES : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 2030405060708090100> >

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche