Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 août 2019 1 26 /08 /août /2019 13:58

 

Article publié une première fois

le 12 novembre 2018

en préparation du congrès PCF

des 23-25 novembre 2018

 

 

10 QUESTIONS au congrès.

 

I. Les révolutions des moyens de production DU CAPITALISME : 1) « Mécanique », 2) « électrique », 3) « électronique-automation restreinte », 4) « numérique « big data", réseaux et « intelligence » numérique dans la production ». Pour la 4ème, le capital et ses gestionnaires appellent çà par le terme à la mode "révolution 4.0 , quatre point zéro, en référence au numérique.

II. Révolution de la révolution des moyens de production et les 4 marchés. Marché des produits et des services, marché monétaire et financier, marché du travail, marché international, dans leur unité et leurs développements inégaux.

III. MAIS Révolution des moyens de production SANS révolution du mode de production A-M-A’ (Argent-Marchandise-Argent Plus), suraccumulation-dévalorisation du capital, baisse tendancielle du taux de profit, mondialisation CAPITALISTE de la production et de l’échange, mondialisation de la crise du capital, mondialisation de l’austérité, du chômage, de la crise de l’emploi, du travail et de leur organisation, des services publics. Crise des mentalités et des solidarités.

IV. Le rapport ENTRE la crise du capital dans les sous-systèmes qui « fonctionnent » dans l’unité de la société humaine et des entités humaines dans l’infinité et la diversité de l’activité de l’humanité,  qui constituent la régénération de l’humanité; Crise liée à celle du capitalisme crise de croissance de l’humanité dans la crise du capitalisme. Régénération : « moment » parental, « moment » travail, « moment » politique, « moment » informationnel, de la régénération, du renouvellent élargi, « matériel et moral » de l’humanité.

V. Le rapport entre la GESTION de la production et de l’échange dans le capitalisme mondialisé et financiarisé et la LUTTE DES CLASSES.

VI. L’organisation de la lutte de classe de la classe ouvrière et des salariés en reste encore essentiellement à une lutte nationale de protestation contre la gestion du capital et ses effets sur la vie quotidienne.

VII. Le handicap posé au futur humain par la poursuite du système économique et social ACTUEL gravement malade et obsolète, encore plus aujourd’hui et qui plus que jamais pose le problème que posait Marx et Engels et quelques autres dès la critique du programme de Gotha, 1875 : celui de construite un autre type de société à partir de la connaissance de la société et de la réalité et de « l’état des choses » du moment, répondant aux besoins nouveaux de l’humanité, en passant par une démocratie des hommes producteurs unie à une démocratie des citoyens, en unité organique. En passant par les « éléments » du réel allant vers une civilisation du progrès, du partage, du développement, à faire grandir pour qu’ils deviennent dominants dans des rapports humains en santé.

VIII. GESTION ET LUTTE DES CLASSES sont complémentaire. Les succès économiques et sociaux de La Libération, bien que limités puis mis à mal par le CME et ses suites mondiales, montrent bien leur utilité commune et inséparable. Dans la gestion et la lutte de classe, l’organisation du travail, de la personne à l’entité locale et  à la mondialisation, expérience et connaissance du travail, mode opératoire libéré du taylorisme et ses avatars sont essentiels et liée à la transformation en santé du mode de production et d’échange.

IX. Conscience climatique, politique et économique, conscience de l’activité humaine en miroir, en aller-retour, écologie, ergologie, économie vont de pair. Leur mouvement est à la fois  à la fois cause et résultante de la santé ou des maladies, de la maladie de la société en fonction des choix humains faits et leur mise en pratique. Les nécessités ne sont pas immuables, l'organisation sociale peut les transformer relativement et dans le sens du mouvement de la liberté.

X. La régulation démocratique entre consommation et investissement, entre production de moyens de consommation ET production de moyens de production des moyens de consommation restera au cœur d’une construction d’une société et d’une civilisation nouvelle en santé répondant aux besoins humains en complexification, conscience en mouvement de progrès de la nature sur elle-même.

Pierre Assante, 12 novembre 2018.

 

_______________________Voir aussi sur ce blog ____________________________

POUR UN MANIFESTE DU PARTI COMMUNISTE DU XXIème SIECLE

https://pierreassante.fr/dossier/Texte_38_congres_final_corrige.pdf

****

SUR LA REGULATION :

http://pierre.assante.over-blog.com/2018/09/sur-la-regulation.html

****

 *Tous les articles du blog (par séries de 25). Cliquer sur le nombre de la série choisie:  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 70 80 90100 101 102 103 104 105 106 107 108

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche