Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2020 4 19 /03 /mars /2020 08:53

 

(Publié une première fois le 6 février 2015)

 

Besoins biologiques de l’espèce humaine,

complexification et satisfaction des besoins, conscience.

 

 

 

Très brièvement :

 

Le processus de développement de l’humanité ne connaît meilleure santé et meilleur approfondissement de sa conscience que lorsqu’il adhère profondément aux besoins biologiques de l’espèce humaine (1).

Pour préciser, je propose une formule concentrée un peu compliquée mais nécessaire je crois: La « déadhérence-réadhérence » (2) conceptuelle en aller retour simultané dans le mouvement interne-externe du « corps humain-activité cérébrale-milieu » (« Corps-soi »), et dans mouvement de « déadhérence-réadhérence » de ce corps avec le corps social-milieu élargi, « déadhérence-réadhérence » interne-externe indispensable à production des biens et à la satisfaction des besoins « primaires » et des besoins complexes « fonctionnant » en unité, c’est le travail, l’activité toujours sociale, qu’elles qu’en soient les apparences,  qui la produit et sur lequel elle agit en rapports dialectiques.

C’est là une formule tautologie et une lapalissade, puisqu’il ne s’agit pas d’en faire la démonstration, mais un constat dont l’hypothèse et la conclusion (Evidentes je crois…) reposent sur la même donnée, la même affirmation : le travail en tant que formateur de conscience et les rapports d’une entité pensante avec son « extérieur »

 

....Dans un poème, j’écrivais :

pour contempler un vol d’oiseaux

ou le silence des étoiles

il faut élever son regard

car il est des gestes

inexplicablement

essentiels

 

 Il ne s’agit pas là de substituer un constat à la recherche. Le constat est le résultat d’une recherche, empirique ou-puis scientifique. Et le processus de recherche agit sur la conscience au même titre que toute activité productrice (3) , productrice directement ou indirectement. Il s’agit de donner à réfléchir sur la validité de ce constat.

 La question révolutionnaire est encore toujours la question des subsistances, à l’instar de la révolution robespierriste (Bourgeoise mais non seulement), quel que soit le niveau de développement et de complexification des subsistances et le niveau de développement et de complexification des structures sociales en développement. Il n’y a pas de spiritualité plus grande et profonde que celle-ci.

C’est peut-être ce dont avait l’intuition, ce qu’est la raison, et l’être profond, du christianisme dans sa symbolique du pain et du vin et du dieu à corps humain, au-delà de la mobilisation sociale face à une société de classe, une société coloniale, un affaissement des rites fondateurs,

Pierre Assante, 1er février 2015

 

Notes :

 

(1) Ce qui paradoxalement ne correspond ni au malthusianisme d’hier ni aux nouvelles théories de la décroissance et de la « qualité de vie » dans la décroissance, lesquelles ne posent souvent (mais pas toujours) la question de la croissance qu’en terme quantitatif qui est celui de capitalisme et non en terme qualitatif-quantitatif qui est celui d’un communisme encore à venir, c'est-à-dire de l’économie et du développement des moyens de vie, de produire. Adhérer profondément aux besoins biologiques de l’espèce humaine ce n’est pas les limiter. La conscience humaine a besoin de moyens de développement, en santé bien sûr. Toute l’évolution dans la nature, les espèces animales dont notre espèce pensante découle, semble l’illustrer. La disparition d’espèces est liée à la disparition de leurs moyens de vivre soit par une bifurcation malade dans leur processus soit par une maladie de leur milieu ne permettant pas une bifurcation en santé. Un processus est une bifurcation permanente, une continuité et des sauts de bifurcation, au sens qu’en donne Prigogine.

Autre chose que les théories de la décroissance et de "retour à la nature" de ceux qui peuvent, est le besoin de diversité biologique et culturelle, de coexistence de strates productrices (forces productrices, techniques, cultures productrices, populations "superposées", accumulées « verticalement » et « horizontalement »), traces du temps et conscience anticipatrice du futur. Et plus que trace, mais point de jonction de la durée et de l’instant-devenir.

 

(2) Les termes en italique, ergologiques, ont été crée par Yves Schwartz.

 

(3) Noter que j’utilise le terme « productive » du point de vue et de la réalité capitaliste, de production de profit, et « productrice » (j’oublie parfois !) du point de vue du double contenu de l’objet de production et de production d’objets dans leur double contenu « physique et culturel » et « bien matériel et de service », parasitaire ou non, en système capitaliste, c'est-à-dire de la valeur d’usage et de la valeur d’échange mêlées.

Quel terme futur, à venir, à choisir, pour une production et pour un travail d’un producteur libre, jusqu’au bout, et non au sens où le producteur a le droit de vendre non soi mais sa force de travail et le propriétaire ou la classe en individus ou en entités d’individus groupés dans l’usage privé du mouvement du capital, d’acheter la force de travail du, des producteurs

 

L’HUMANITE ENTRE DANS SON ADOLESCENCE.

http://pierre.assante.over-blog.com/2019/03/l-humanite-entre-elle-dans-son-adolescence-recueil-janvier-fevrier-mars-2019-remanie.html

*Tous les articles du blog (par séries de 25). Cliquer sur le nombre de la série choisie: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 70 80 90 100 101 102 103 104 105 106 107 108

 

QUELQUES RECUEILS ET LIENS :

 

« PHILO », Le corps, Choix de 7 articles philosophiques  extraits du blog avec dates : ici

http://pierreassante.fr/dossier/LE_CORPS_Receuil.pdf

____________________________________________________

JOURNAL juillet-août 2017  : ici

http://pierreassante.fr/dossier/JOURNAL_juillet_aout_2017.pdf

_______________________________________________________________________

*Essai sur LA PENSEE MARX : ici

http://pierre.assante.over-blog.com/2017/02/la-pensee-marx-i-ii-iii-iv.html

__________________________________________________________________________

*Site de la Revue Economie et Politique : http://www.economie-politique.org/

__________________________________________________________________________

* 31 articles anciens sélectionnés, en cliquant ici

______________________________________________________________

 

REFLEXIONS ITALIENNES JANVIER 2020. LE LIEN :

http://pierre.assante.over-blog.com/2020/01/reflexion-italienne.1.2.3.la-question-du-choix-reste-majeure-dans-la-pensee-humaine.html

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche