Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mars 2020 5 20 /03 /mars /2020 07:50

 

Planche à billets et restrictions ?

 

Si l’on ne prend pas d’autres mesures que de faire tourner la planche à billets dans les banques centrales, nous irons vers des restrictions, des cartes d’alimentation et de consommation générale.

Etrange dans un système dont la philosophie est basée sur le libéralisme économique et politique.

Certes la planche à billet est plus que nécessaire dans l’urgence de permettre la circulation des marchandises indispensables à la vie. Et dans une situation qui ne serait pas en crise, de répartir les moyens de production et de consommation sur des critères répondant aux besoins des personnes et des sociétés humaines.

Mais aujourd’hui, on ne peut tirer indéfiniment des ressources du placard et du frigo de la maison qui eux même sont alimentés par les placards et les frigos nationaux, européens, mondiaux. Il faut remplir ces derniers pour alimenter les premiers.

Encore et toujours, pour  alimenter les placards et les frigos, il faut produire.

Et produire pour se nourrir, pour se soigner, pour s’éduquer, car produire a besoin de savoirs, ET D'EMPLOIS, le tout dans un processus en santé physique, morale, philosophique.

Ce n’est pas seulement d’une diversification géographique et productrice dans la mondialisation qui est nécessaire, besoin qui ne remet pas en cause la coopération et la solidarité d’une mondialisation démocratique unissant les efforts de tous les humains, c’est aussi des critères de gestion dans la production, économiques et politiques, des entreprises et de la société, d’investissement.

Les produits de première nécessité, la nourriture, les masques, les solutions alcooliques de désinfection, les lits de réanimation….... comme la production en général ne doivent pas dépendre d’un seul point de la planète.

Mais il faut aussi que les choix de production ne dépendent pas du taux de profit d’une production (Profit/capital) qui handicape, réduit, et détruit les productions indispensables qui ne rapportent pas assez. Les productions matérielles stricto sensu, comme les productions culturelles.

Les économistes du Pcf, Paul Boccara en ayant été un animateur essentiel, et les autres bien sûr, sans hiérarchie, ont depuis les années 1970, pointé ce handicap majeur et proposé des moyens d’en sortir.

Je vous y renvoie en attendant, impatiemment, de pouvoir, tous ensemble, généraliser le débat productif et producteur de sortie de crise et de reconstruction en santé, sur cette question.

Pierre Assante. 20/03/2020 07:37:13

 

Cliquer ci-dessus

 

*Essai sur LA PENSEE MARX : ici

http://pierre.assante.over-blog.com/2017/02/la-pensee-marx-i-ii-iii-iv.html

__________________________________________________________________________

 

*Site de la Revue Economie et Politique : https://www.economie-et-politique.org/

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche