Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 06:00

HENRI CLAUDE

 

Article écrit le 8 novembre 2005,

publié une première fois sur ce blog le 13/11/2012 


Une triple urgence qui demande réflexion

 

Une réflexion de fond, dans le calme et en prenant le temps, cela semble tout à fait incompatible avec une situation de crise et d’urgence.

C’est pourtant ce qui dans l’histoire humaine a permis d’avancer, de faire des choix essentiels pour continuer la vie humaine.

Nous vivons actuellement à de nombreuses décennies de distance, les conséquences extrêmes du taylorisme, lui-même issu du capitalisme et de la société marchande d’échange inégal.

Quel est le fond du taylorisme : il affirme l’idée du modèle unique (le « one way ») de production, pour un ensemble productif comme pour un travailleur isolé. L’ouvrier ne doit pas penser, il doit produire selon les gestes précis prescrits par une direction qui pense pour lui. Les progrès de la production dont il va profiter étant la compensation de cette aliénation.

Toute l’histoire de l’humanité est faite de l’effort humain pour créer les conditions de sa survie et de son développement. Penser est l’essence de l’activité humaine. Travailler c’est penser. Or le taylorisme, sous des formes avouées ou insidieuses s’est emparé de tous les centres de décisions et a diffusé dans toute la société en s’insinuant dans les mentalités et celle de la masse des producteurs comme des chômeurs et des « non actifs ».

Le taylorisme domine la production comme la distribution et la gestion. Il n’épargne ni le secteur tertiaire ni l’administration centrale et locale. Il n’a plus besoin d’être nommé. Il existe comme un principe intangible au-delà de toute réflexion, comme un phénomène naturel dans l’esprit de notre société. Dès les cours d’économie élémentaire jusqu’aux grandes écoles de gestion, dans les séries télévisées, les publicités ou les modèles de vie, il commande les comportements.

La question du travail, de l’encadrement du travail par la méthode tayloriste, qui est tout simplement la méthode patronale transposée à toutes les questions de vie en société, cette question du travail et la recherche sur « que produire et comment produire » est le cœur de la crise de la société française et de la société mondialisée.

Le type de rapport à l’objet produit détermine le type de développement : s’asseoir sur une chaise est un échange entre le producteur de la chaise et l’utilisateur de la chaise. S’il n’y a pas conscience de la solidarité objective qui existe entre les deux, c'est-à-dire s’il ne naît pas une solidarité subjective, l’échange ne peut que se réduire car il aura un effet sur une réduction relative ou absolue de la production. Le producteur comme le consommateur, qui peut être le même, n’aura pas un rapport positif et sain au travail, c'est-à-dire qu’il réduira relativement ou absolument ses capacités créatrices, son activité en général. La santé n’est pas qu’un concept moral, c’est avant tout un état qui permet de vivre et se développer.

---Les violences et les révoltes actuelles, qu’elles soient spontanées, provoquées ou exploitées ne sont que l’iceberg de la crise de l’activité humaine en général. De même que les privatisations qui sont la concrétisation d’une pensée monarchique sur le travail que le taylorisme veut justifier.

---L’outil premier de la grande production étant aujourd’hui la pensée artificielle demande une bataille de la maîtrise de cet outil en fonction de la question précédente.

---Enfin, le modèle de domination, d’ échange inégal ayant ses origines dans un patriarcat dont on reconnaît encore les comportements et les mentalités dans toute la société, la question du rapport homme-femme, en particulier dans le travail est au centre de ce triptyque.

Répondre aux question urgentes du moment sans intégrer cette réflexion sur ce triptyque, ne peut donner que des réponses tronquées, mutilées, consistant en des emplâtres rapidement sans effets.

Pierre Assante, Mardi 8 novembre 2005

 

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

29 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche