Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 23:04

Vygotski 0001L’humanité est dans son univers comme le petit enfant qui prend conscience de l’existence de son environnement immédiat et s’exerce à l’observer pour répondre à la satisfaction de ses désirs, de ses besoins (« Le désir implique le besoin, c’est l’appétit de l’esprit », N. Barbon, cité dans la première page de « Das Kapital »)

 

Cette métaphore est sous une autre forme, celle de Socrate et des ombres dans la grotte.

 

Elle ne fait qu’y ajouter l’idée de croissance de l’humanité, à l’instar de celle de l’enfant. Et on peut adjoindre à cette métaphore, une « comparaison » d’une humanité « actuelle dans le sens de la longue durée », dans sa conscience-inconscience collective, avec le langage autistique de l’enfant étudié par Vygotski et avec les divers « niveaux » de langage.

 

Elle suggère aussi que c’est en tant qu’être social formé par le travail d’observation et de transformation de la nature qu’il assure sa croissance.

 

La critique de l’économie politique et les possibles qu’elle ouvre dans le travail de création et de poursuite de processus humain en santé est un élément essentiel que le capital se garde bien de faire entrer dans la formation initiale et permanente, et qu’il déforme tant qu’il peut quand il ne peut la taire.

 

Cette action du capital le condamne à terme à la destruction des forces productives, malgré le développement des forces productives qu’il a permis, et il exerce cette destruction d’abord et en dernière instance dans le travail, par son organisation générale propre découlant de son organisation du travail.

 

Les rapports dialectiques entre les pôles de la gestion, de la politeia et du marché dans leur unité et leur autonomie relative sont court-circuités relativement puis absolument  par les lois du capital portées à leur paroxysme final.

 

Elles mettent en cause la reproduction organique et sociale, la reproduction au sens ontogénétique et phylogénétique de la personne humaine, de son activité, de l’activité de l’humanité.

 

Les affrontements de classe qui ont empêché jusqu’ici la société de s’enfermer dans les contradictions de la société marchande portée à son paroxysme, ont en quelque sorte sauvé l’humanité, quelle que soit les inhumanités de ces affrontements.

 

C’est renverser la réalité pied sur tête qu’attribuer une inhumanité à la lutte des classes en tant qu'être en soi et pour soi. C’est bien le contraire qui se produit et c’est l’inhumanité qui triomphe chaque fois que le rapport de forces se modifie au détriment du travail dans cet affrontement.

 

La survaleur ou plus value générale est la mesure quantitative de la valeur marchande ajoutée aux objets naturels ou aux marchandises dans le circuit d’échange par leur transformation par le travail qui n’est pas redistribuée de façon générale aussi aux producteurs salariés.

 

Si les valeurs d’usages (les objets produits par l'homme indépendamment de leur valeur d'échange marchand) n’étaient pas échangées sur la base de la mesure quantitative de la valeur de la force de travail, la valeur ajoutée aux objets transformés  échangés n’aurait pas de valeur quantitative. C’est une tautologie, une lapalissade, mais c’est aussi « l’essence » du communisme que seul un niveau très élevé des forces productives peut permettre, l’échange sans dimension devenant une seconde nature pour l’humain et finalement une première nature humaine, parce que seul il peut assurer la survie et le développement et la satisfaction des besoins humains « matériels et moraux ». C'est aussi et la même chose que l'aspiration réalisée du travail "désintéressé" ou tout simplement de la solidarité humaine sans entrave.

 

Le niveau des forces productives (l'homme et ses créations) que peut atteindre l'informationnalisation mondialisée de la production ouvre cette possibilité.

 

Pierre Assante, 30 octobre 2011 .

 

5 articles : http://www.pierreassante.fr/dossier/5_articles_Pierre_Assante.pdf

Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche