Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 15:12

 ARTICLE Publié une première fois sur ce blog le Vendredi 11 avril 2014


SORTIR DE LA GUERRE DES PAUVRES, SORTIR DE LA CRISECopie de JAN10 013

ENTRER DANS UNE DEMOCRATIE DU TRAVAIL

POUR UNE SECURITE D'EMPLOI ET DE FORMATION EN EUROPE

POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE ECONOMIQUE

 

Plus la crise s’aggravera, et avec la politique de ce gouvernement elle ne peut que s’aggraver, plus la guerre des pauvres contre les pauvres, la guerre des plus ou moins pauvres entre eux s’aiguisera.

 

Et plus la guerre des pauvres entre eux s’aiguisera, ici et dans le monde, plus elle favorisera les solutions autoritaires contre les peuples, particulièrement les solutions extrêmes, camouflées puis ouvertement agissantes*,  qu’on voit commencer à se répandre dans le monde et dans notre pays. Avec ou sans masque.

 

Pour empêcher cela, il faut rétablir la confiance des peuples dans la possibilité d’une sortie de crise.

 

Pour empêcher cela, ce n’est pas de promesses de sortie de crise dont nous avons besoin, mais de luttes populaires conscientes pour la mise en œuvre de solutions économiques, qui, en dernière instances sont indispensables pour sortir de la crise.

 

Plus que d'un anti "socialisme du PS", c'est d'un travail de redressement économique que nous avons besoin, d'une Nouvelle Politique Economique que nous avons besoin, ici, en Europe et dans le monde.

 

Cette Nouvelle Politique Economique ne peut passer que par le détournement de la circulation actuelle du capital de sa destination actuelle « naturelle » de notre système, le profit et la spéculation garantis aujourd’hui par les banques. Et dans un premier temps, il s’agit de créer des pôles de crédit contrôlés politiquement et démocratiquement, et de rendre suffisamment rapidement le flux de l’argent à l’échange, à la production pour l’échange.

 

Cela veut dire un mouvement populaire et une gestion gouvernementale qui ait le courage de s’opposer farouchement à la puissance des groupes internationaux économico-financiers, et non de s’y soumettre.

 

Pour ces élections Européennes, espace pertinent de gestion du local au mondial, les partis des divers pays qui se regroupent autour des solutions économiques du PGE ** et de ses composantes, dans leur diversité, que l’on désigne à travers la candidature de TSIPRAS, constituent une base de début de rassemblement pour cette bataille de sortie de crise.

 

Et en dernier ressort, il s’agit de donner au producteurs que sont les travailleurs, les salariés, et les peuples, du pouvoir sur leur production, en quantité et en qualité, de constituer une démocratie qui ne se limite pas à une démocratie formelle «  de l’habitant », mais intègre la « démocratie du producteur », restitue à la personne humaine ses gestes et son temps de producteur-citoyen, la maîtrise de sa vie.

 

Pour cela, une autre organisation du travail  est nécessaire, et pas celle qui nous a été imposée par le G7 et ses suites. La démocratie du producteur commence par la démocratie de « l’atelier, des champs, du bureau » etc…

 

Pierre Assante, 11 avril 2014

 

* Faisant le tour des vidéo internet, nous pouvons voir des choses que nous pensions incroyables en matière d’attaque conte les libertés et la démocratie.

** Parti de la Gauche Européenne, dont font partie les Partis qui constituent le Front de Gauche en France.

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche