Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juillet 2014 3 23 /07 /juillet /2014 08:14

JAURESLettre à M....,

 

En pièce jointe le discours intégral de JAURES à Albi, en complément de la belle vidéo du PCF "Jaurès, réveille-toi, ils sont devenus fous !" 

 

Mais avant d'y accéder, je te propose cette réflexion d'aujourd'hui :

 

"Nous avons trop russifié le mouvement ouvrier international" : voilà ce que disait Lénine à la fin de sa vie, ainsi que des textes essentiels sur la gestion et l’économie (NEP, réorganisation de l’Inspection Ouvrière et Paysanne etc.). Ce n'avait pas été un choix mais la conséquence de la répression séculaire des mouvements populaires puis du monde du travail (1830, 1848, Communes de Paris, colonialisme etc.), et enfin de l'immense massacre international de la guerre de 1914 déclenchée par le partage du marché mondial et des colonies pour les capitalismes nationaux (Le capitalisme porte la guerre comme l'orage porte la nuée, disait JAURES). La militarisation du mouvement ouvrier est une des conséquences de la répression de classe par la bourgeoisie triomphante. Et ce n’est pas fini !

 

JAURES est un exemple génial de rassemblement des forces de progrès sur la base des conditions et cultures nationales et locales. C'est ce mouvement qu'a coupé la guerre de 1914, et que n'ont pu entièrement "rattraper" les mouvements qui ont suivi (Front populaire, expérience de la libération), entre autre parce que les répressions ont massacré les avant-gardes ouvrières formées théoriquement et les expériences de masse qu'elles contenaient.

 

Je me rappelle avoir glissé, dans des débats, dans les mains de camarades responsables nationaux ces considérations sur JAURES il y a plus e 10 ans.

 

Il ne faut pas oublier non plus la répression des partis ouvriers allemands, en avance dans leur organisation dès la fin du XIX° siècle, raison de leur massacres y compris par la social démocratie 1918.

 

Il y a quelque chose dans la politique nationale, européenne et mondiale des communistes qui se construit aujourd'hui, dans les "retrouvailles" avec JAURES.

Dans ce mouvement positif, une remarque importante : autant Jaurès a été un "modèle" de rassemblement, même s'il a échoué" en 1914, autant la faiblesse de Jaurès comme du mouvement ouvrier a été son insuffisance dans la connaissance et l'action partant de l'économie politique, qui est quand même la question première de l'humanité, celle de ses subsistances...

Cette faiblesse demeure, il ne faudrait pas que la "retrouvaille" d'avec JAURES contienne cette faiblesse paralysante car elle contient l'impuissance à une transformation concrète, réelle. Impuissance que contient, parallèlement le « indignez-vous » nécessaire mais insuffisant.

Il ne s'agit pas de donner clef en main des solutions économiques, mais de faire des questions économiques un débat populaire pour l'action et la réussite du mouvement ici et ailleurs, dans le monde, ce que tente de faire avancer en tâtonnant avec succès la COMECO (Commission économique nationale) du PCF.

 

Lorsque depuis plus de 3 décennies au moins, l'activisme a souvent remplacé l'éducation, la sociologie a totalement supplanté l'économie politique au lieu de s'y allier, dans ce qu'on appelait le mouvement ouvrier, il ne peut en résulter relativement qu’une bonne dose de bancal et de superficiel.

 

Ceci dit dans le mouvement de la société, l'humain étant toujours incertain, on peut se placer, moralement et pratiquement quand même plus près des uns que des autres, sans réflexe "religieux", ce que nous sommes nombreux à faire sans doute, malgré et avec nos différences et nos façons d'être singulières ?

Sans oublier dans nos difficultés de rôle mortifère de ceux qui détiennent les moyens techniques, politiques, militaires et institutionnels du savoir et ...de l'embauche qui est notre condition de vie et de survie matérielle...en particulier pour les jeunes en activité salariée ou sans.

 

Peut-on être optimisme malgré tout, à la Gramsci ? Je crois que oui.

 

Pierre Assante, 23 juillet 2014

 

P.S. Mes annotations sur le discours sont de 2003. Ce merveilleux discours est celui d'un homme issu d'un  milieu social qui lui a permis d'acquérir les moyens de s'exprimer, et qui s'est battu pour les mettre au service des travailleurs et de tous les exploitées et exploités, une parole populaire et savante. Ils s'agit que cette parole devienne possible pour tous pour que l'humanité fasse un bond en avant. La bataille qu'a mené Jaurès allait dans ce sens, contre la subalternité. Vous trouverez d'autres articles anciens sur JAURES dans ce blog.


ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche