Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2010 6 15 /05 /mai /2010 07:17

ECRIT en 1969. LES ARBRES.

 

20mai10-037.jpg

 

 leis aubres Les arbres



sur leur ligne de front

ne sont ni les plus vieux

ni ceux au bois épais

mais les plus pacifiques



restan

sus l'orle de resistencia

lei mai pacifics

e non lei mai vielhs

nimai lei pus lenhós


 


rien ne les sauve

ni le temps

ni leur dignité



sa dignitat

lei apara

tanpauc coma lo temps


j'ai souvent pensé leur force inépuisable

c'était sans compter

sur leur résignation



cresiáu

sa fòrça sensa fin

oblidèri

son resignament



leurs doigts ne sentent plus

sensa tocar son venguts sei dets


ils crient de ça de là

par gros temps

jusqu'à la limite

où plus un  n'est là pour répondre



 braman pron o pas pron

quand vèn la brefoniá

fins que tròban

pus degun per respòndre



 leur souffle gigantesque

l'un ajouté aux autres

éteint de mille meurtres

s'est tu



son alen gigant

 mudegèt

son estadas  murtrejadas

cada vòtz

qu'avián ensems



séparés

l'ombre tourne autour d'eux



 son ombra vira au sòu

ambe lo solèu

sensa tocar un autre



à leur pied

le vaste territoire

où les racines ne s'étreignent pas



 rasigas

deseparadas

espaci

pus ges de pareu



 l'eau n'a plus tout son sens

pour ceux qui restent en cage
 

a de que sèrve l'aiga

per aquelei  engabiats



ils sont rocs à tout jamais

et dispersent les airs



son ròc per sempre

esparpalhan l'aire



hauts et pétrifiés
les arbres se taisent



en pierre dorée

en soleil de résine

en gouttes silencieuses

en poussière

en poussière

la terre gardera leur sang



venguts de pèira auta

calan lei aubres

daurada de solèu

ambre sensa vida

son surgent de paraula

agotèt

pòussa de sang

secada en terra



un jour

qu'il me reste encor mes mains

pour caresser leur corps



voli

sus sa fusta

la doçor de mei mans



les arbres et les enfants des arbres

sont morts



et la pluie ruisselle

quelquefois

sur leur cadavre de pierre





lei aubres sei fius e sei felens

son mòrts


la plueja

regoleja

quauquei fes

sus son cadabre de peire

                                                                      Ecrit en 1969


Publié dans l'ARMANAC de MESCLUM 2007

Almanach lié à la page en occitan de La Marseillaise

avec lexique Occitan-français

 

*****************

RECUEIL N°2-2019 : RÉVOLUTION. Tout commence quand la philo….

https://pierreassante.fr/dossier/RECUEIL_N2_MAI_2019.pdf

*******

L’HUMANITÉ ENTRE DANS SON ADOLESCENCE 

RECUEIL JANVIER.FEVRIER.MARS.AVRIL. REMANIÉ AU FUR ET A MESURE DE SON ELABORATION.

SUR CE LIEN : 

HTTP://PIERRE.ASSANTE.OVER-BLOG.COM/2019/03/L-HUMANITE-ENTRE-ELLE-DANS-SON-ADOLESCENCE-RECUEIL-JANVIER-FEVRIER-MARS-2019-REMANIE.HTML

 *Tous les articles du blog (par séries de 25). Cliquer sur le nombre de la série choisie: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 70 80 90100 101 102 103 104 105 106 107 108

 

31 articles anciens sélectionnés, en cliquant ici 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche