Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 09:54

paradigme SchwartzEn 2000, les Editions Octarès inauguraient le siècle, et le millénaire par un ouvrage majeur : « Le paradigme Ergologique ou un métier de philosophe ». Par la suite elles publiaient deux autres ouvrages collectifs « D’entretiens sur l’activité humaine I et II », le second se concluant par un « Manifeste pour un ergo engagement ».  

 

Les conclusions du premier ouvrage, « Le paradigme Ergologique ou un métier de philosophe » constituent une fulgurante vision de l’activité humaine et condense la révolution anthropologique qui s’est inaugurée avec la contestation et la recherche maintenant plus que centenaires de solutions à l’indifférence du capital vis-à-vis de l’activité concrète, indifférence qui témoigne de sa volonté d’ignorer les « valeurs sans dimension » du travail, autrement dit de ne considérer que la mesure quantitative de la valeur d’échange.  

 

Ces conclusions sont celles d’un chercheur d’ampleur incontestable, dont les travaux, qui s’imposent aujourd’hui dans tous les milieux sociaux (des chercheurs et spécialistes jusque dans ce que l'on appelle le mouvement populaire), devraient constituer un outil de première grandeur pour le mouvement social, en particulier le mouvement syndical.

 

Leur réédition en livre de poche par exemple, à diffuser dans le débat « à la base », (à la portée PRATIQUE des salariés qui connaissent tous PARFAITEMENT ce qu’est le travail, mais qui n’ont quelquefois pas tous les outils théoriques pour l’exprimer et exprimer cette recherche) par le mouvement syndical serait un élément majeur dans le bouillonnement formidable et plein d’espérance que nous connaissons aujourd’hui, illustré entre autre aujourd’hui par la bataille pour les retraites, élément majeur de l’activité non marchande.

 

En ce sens un engagement de ces éditions et la coopération syndicale pour l’impression et la diffusion dans des conditions accessible est une demande forte pour laquelle il faudrait, à mon sens, chercher une solution pratique.

 

Quand nous en aurons la possibilité, nous mettrons en ligne ces conclusions pour inciter et à leur réédition, et à cette coopération syndicale à la diffusion de ce travail théorique nécessaire au luttes, et à la connaissance encore plus large de ces ouvrages déjà parus.

 

Pierre Assante, 25 octobre 2010

« Le paradigme Ergologique ou un métier de philosophe », Yves Schwartz.

http://www.octares.com/boutique_fiche.asp?IdProd=43

Partager cet article

commentaires