Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 15:46

 

Je reviens sur ces écrits pour y repenser et procéder à un examen de ma propre évolution dans l'évolution générale du débat.....

Je pense que cet article n'est pas (totalement?) contradictoire d'une vision planétaire du mouvement ouvrier qui est la mienne aujourd'hui, dans les conditions de développement insuffisant des forces productives d'alors dans leur globalité planétaire, elles aussi, et les mentalités y correspondant.

 « La spinta è esaurita »  

 

Berlinguer-photo.jpgJ’écrivais ceci en mai 2004 :

« Imaginez une multitude de champs qui se coupent, s’entrecroisent, se superposent presque, multiplient les pôles de contact. Tout cela au point qu’il ne soit pas possible de distinguer « avec l’œil » ni triangle, ni pôle, alors qu’ils sont en multitude.

Cet ensemble de champs va constituer un « champ général ».

….Dans le judéo-christianisme il y a l’intuition de ces contradictions. Le réseau humain, « saint esprit », la pensée collective déchaîne d’abord l’échange marchand et aboutit à l’apocalypse. Dans le système marchand antique, le réseau n’est pas en abondance « au niveau de la planète » comme il se construit aujourd’hui ».

Je vous le transmets tel quel en y ajoutant ceci :

Enrico Berlinguer disait au début des années 1970, « la spinta è esaurita ». Il parlait de la poussée (la spinta) donnée par la révolution Russe d’octobre au mouvement populaire et révolutionnaire « la poussée a perdu sa force, s’est éteinte, épuisée ».

Il faudrait ajouter que la révolution d’octobre se situait, en particulier pour la Russie dans la poussée de la révolution bourgeoise, industrielle, et qu’elle en est une manifestation hybride, révolution bourgeoise menée par un parti communiste qui va reconstituer une élite dominante, surprenante imitation de la bourgeoisie. Il faut y noter aussi le rôle d’une intelligentsia particulièrement créative, dont Lénine est au centre, pour des raisons historique, évidemment.

« la poussée de la révolution d’octobre a perdu sa force, s’est éteinte », c’est une phrase que nous aurions du entendre en son temps et qui avait, dans les années 70 la même importance en politique que le « epur’ si muove » de Galilée en science. Nous ne l’avons entendue (et encore !) que lorsque l’organisation du mouvement populaire a été très affaiblie, et en Italie elle-même, puisque elle a abouti, paradoxalement et dramatiquement à la dissolution du P.C.I.

« La spinta è esaurita », c’est la réalité, non seulement de la révolution d’octobre, mais surtout de « la spinta » de la révolution bourgeoise au niveau planétaire. Au sujet des « champs » que je décris dans le texte ci-dessous, le champ des institutions de la « république » montre à quel point celles-ci créent une coupure  entre les champs d’activité, particulièrement le pôle C (voir schéma). Les institutions gèlent les échanges nécessaires à la créativité elle-même nécessaire au développement humain. Créer les lois, lois non d’institution mais avant tout de conviction nécessaire aux rapports humains dans la phase de dépassement du capitalisme est absolument indispensable. La mise en contact et en mouvement des réseaux et « du réseau général » est vitale :

 

Suite de l'article : http://www.pierreassante.fr/dossier/la_spinta.pdf

 

Et

 

Le dernier meeting de Berlinguer à Padoue, avant sa mort  :

 http://www.youtube.com/watch?v=6udt2ZZinGI

 

Je relis en détail "Les Intellectuels, la Culture et la Révolution, Conseil National du P.C.F., 9 et 10 février 1980".

Je suis frappé des nombreuses interventions qui détaillaient comment le pouvoir giscardien, dans le cadre de la trilatérale, organisait la contre offensive contre les progrès du communisme. Le lire et le savoir en ce temps-là est une chose, en constater la réalisation dans les trente dernières années en est une autre. Y revenir ne peut être que d'une aide considérable pour organiser la notre de contre offensive dans le cadre évident de la crise actuelle du capital.

L'intervention de Compeyron :

http://www.pierreassante.fr/dossier/C.N._fevrier_1980_Compeyron_527KB.pdf

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche