Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 08:00

couvertures-livres-divers--1-.jpgIl est clair, historiquement, que l’échec en 1974 en France de la candidature de l’union de la gauche sur la base du rapport de force de 1974 plus favorable à l'époque, entre communistes et socialistes, échec dans lequel la droite a mis tous son poids et tous les moyens possibles du moment, a été déterminante pour permettre au capital d’organiser sa contre-offensive, économique, idéologique et politique, particulièrement au niveau mondial.

Il est clair aussi qu’en cas de victoire de l’union de la gauche, serait né le besoin d’accélérer et  faire croître l’intervention populaire ouverte par cette nouvelle phase.

Ces éléments historiques, politiques, économiques en dernière instance, ont eu peu d’écho dans la poursuite des politiques des forces de transformation. La course entre la mondialisation informationnelle du capital et l’organisation nationale et internationale de la classe ouvrière mondiale, du salariat, de ses composantes et du mouvement populaire en dépendant a pris un retard que nous ne mesurons vraiment qu’aujourd’hui, et encore ! Mais on ne peut faire que ce qu'on peut dans des conditions données. Plus ou moins bien bien sûr, la création de l'être humain par lui-même est une très longue entreprise....

A courte distance, bien qu'elle puisse paraître longue à la jeunesse, il faut se rappeler les éléments suivants, non exhaustifs : l’eurocommunisme, le programme commun, le compromis historique italien, la victoire pour l’indépendance du Vietnam, la "conquête de l’espace" et l’effort en cours de démocratisation du communisme par les peuples soviétiques et les démocraties populaires, particulièrement en Tchécoslovaquie, la révolution des œillets, la tentative de socialisme démocratique chilienne, la fin du régime des généraux de Grèce, tout le mouvement de décolonisation et d’appropriation des ressources des peuple colonisés par les nouveaux états indépendants, etc.…. Tout ces éléments dans leurs limites, leurs croissances et leurs développements possibles.

Il ne s’agit pas de faire un retour nostalgique en arrière, mais de mesurer le processus humain à la mesure de l’histoire, sous peine de conduire le nez sur le guidon.

Le développement des forces productives depuis et  jusqu'à aujourd'hui, leurs crise dans le système, la crise des humains concrets en tant que personnes, conduisent non à reproduire tels quels ces éléments du passé, mais en tenir compte pour l'avenir.

Pierre Assante, 26 août 2011

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche