Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 06:25

Cyrano0CONTRE UNE STRATEGIE GLOBALE DU CHAOS

 

Concentrer la responsabilité des atrocités humaines sur le régime syrien c’est faire régresser la conscience de l’état du monde.

Et en cela c’est dédouaner le système qui autorise le développement des atrocités humaines au lieu de permettre celui d’une humanité solidaire en santé physiquement, moralement et affectivement.

 

Le capital et sa puissance principale pour maintenir sa domination faiblissante, malgré son agressivité ordinaire montante, a transformé cette domination directe par une domination par le chaos. Au Moyen Orient certes mais ici aussi, dans des conditions et des formes diverses évidemment. C’est une stratégie globale contre laquelle il nous faut agir (1).

 

Les penchants « naturels » issus de l’histoire humaine qui est celle de l’échange marchand millénaire  à catégoriser le bien et le mal dans une rationalité gelée sans horizon et donc sans sentiments y correspondant ne peuvent être que renforcés dans cette concentration sur un régime, des personnes.

 

Aujourd’hui l’échange marchand millénaire est poussé à son paroxysme dans une phase finale dont on ne peut être sûrs de sa relève, mais à laquelle il nous faut travailler : belle aspiration pour la jeunesse si tant est qu’elle réussisse à provoquer la rencontre et comme la fusion d’un grand mouvement de pensée et d’un grand mouvement social.

 

Concentrer la responsabilité des atrocités humaines sur le régime syrien c’est l’équivalent (malgré les apparences contraires) du culte de la personnalité (à l’envers) offert comme outil du développement de la démocratie.

Non seulement elle ne resitue pas le contexte général du monde, mais elle le rétrécit au seul régime syrien comme s'il existait, lui, ses positions et ses actes, indépendamment de ce contexte.

Certes, je comprends qu'il faille se mettre « à la portée » de nos concitoyens face à la propagande officielle, mais cette conception contient aussi une réduction de l’estime envers nos semblables.

Et un peu plus d'analyse des options du capital sur les évènements et les décisions en découlant nous soulagerait dans nos difficultés !

 

On a bien entendu dans le discours de Hollande qu'il y a dans les options prises par son gouvernement, ou du moins sa partie la plus dirigeante, tout un arsenal de mesures institutionnelles, économiques et militaires sur toutes les questions en France, en Europe et dans le Monde.

Pourquoi ceux qui se battent pour une autre conception du travail dans leur pays et dans le monde devraient-ils faire moins dans leur sens à eux ?

 

Doit-on mettre toutes les positions à égalité sans faire de choix ? Faire des choix est la base de la vie humaine. Ce n’est en rien dogmatique à condition bien sûr que les choix soient sans cesse remis en cause et réévalués à la lumière des mouvements réels de l’humanité, non « pour avoir raison », mais pour pouvoir agir et non rester immobile devant ce mouvement

 

La nature humaine comme la nature en général a horreur du vide. L’on a vu dans la guerre froide comment un praticisme politique certes indispensable au quotidien mais mutilé, sans nourriture suffisante ouverte sur l’avenir du corps social a laissé la place à une recherche anthropologique, philosophique et économique dévoyant l’action sociale et morcelant l’unité de vision en mouvement nécessaire aux transformations en santé de l’humanité.

 

Pierre Assante, 31 août 2013

  

(1) voir l’article précédent sur « l’explosion de la règle du jeu », à laquelle on pourrait ajouter dans un « jeu » de mot : la règle du « je » contre le nous…

 

 ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche