Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 12:58

 

ElleinsteinARTE, Amos OZ, Vladimir OULIANOV, Emile ZOLA.

 

Heureusement, l’émission avec Amos Oz m’a réconcilié avec ARTE.

 

Celle sur Lénine est lamentable.

 

Comme si la violence dépendait d’une seule personne, comme si la démocratie française (avec ses limites) n’était pas née de deux siècles d’atroces violences, qui ne sont pas finies hélas, guerres avec l’Europe, et guerres civiles, et massacres répétés à tous les changements historiques de gouvernement, massacres des artisans et ouvriers  etc. par les classes possédantes, sans parler des massacres coloniaux et des violences qu’ils induisent encore…

 

Une telle émission ne peut en rien nous prémunir contre les violences nées effectivement avec et dans la révolution d’Octobre, à l'instar de tant de luttes historiques, si elle en fait une telle caricature unilatérale, et qu’elle cache l’énorme affrontement sous toutes les formes, violentes militairement ou pas, entre des, les peuples et le capital, et ses conséquences qu’il faudra bien surmonter démocratiquement, vraiment et jusqu'au bout de la démocratie, celle des producteurs, tôt ou tard, le plus tôt possible, dans la même idée de la "mesure du temps" tel que l’exprime Oz sur la question des deux états d’Israël et de Palestine.

 

Même si je ne partage pas cette trop grande distance qui fait qu’un palestinien pauvre sans terre ne peut réagir comme un israélien humaniste et grand écrivain qu’il est et qui possède de bonnes, meilleures, conditions de vie, qu’il mérite sans doute, mais pas plus que le palestinien.

 

La question de l’équilibre entre les différents points de vue sur une question abordée par un médium comme Arte ne peut passer par la caricature sans dommage pour Arte elle-même.

 

Que serait devenue la jeune république française et ses suites heureuses, parmi toutes les suites tragiques et-ou sereines, malgré tout, face à la coalition armée des rois d'Europe, sans des actes et contrôles démocratiques comme ceux de Saint-Just sur les fronts des armées du Rhin par exemple, et de Robespierre dans son centre, qui d'ailleurs était clairement contre la guerre et la peine de mort, paradoxalement ou pas. Il ne s'agit pas de bilan "globalement positif", il s'agit de processus historique qu'on ne choisit pas à postériori en jugeant "les bons et les méchants", mais en ayant une réflexion sur les valeurs à développer. Pas la valeur marchande, mais celle qui la dépassera.

 

L'émission suivante avec le commentaire sur Germinal et la rage des femmes des mineurs contre l'épicier émasculé, la propriété, leur propre et atroce misère, peut être aussi une façon de comprendre l'histoire de la violence, son rôle, son dépassement civilisé qui est loin d'être atteint à ce jour. Le constat au contraire d'un redoublement de la violence peut être un signe de résistance ultime des possédants et aux possédants, généralisé à un monde qui tente d'y échapper et qui y réussira peut-être. Je le "crois".

 

La transformation du mode d'échange n'est pas sans lien avec la question de la violence que ce mode d'échange "Argent-Marchandise-Plus d'argent" (A-M-A') d'aujourd'hui induit contre les "pauvres" et qui touche, en fin de compte l'humanité entière, à des divers degrés et dans diverses conditions, formes, façons "d'être" de l'humain.

 

Pierrot, Dimanche 24 mars 2013

 

P.S. Pourquoi l’économie politique est-elle si peu scientifique aujourd’hui, particulièrement à travers l’enseignement officiel et les médias dominants ? Un élément de réponse :

 

« ….En effet, tant qu’elle est bourgeoise, c'est-à-dire qu’elle voit dans l’ordre capitaliste non une phase transitoire du progrès historique, mais bien la forme absolue et définitive de la production sociale, l’économie politique ne peut rester une science qu’à condition que la lutte des classes demeure latente ou ne se manifeste que par des phénomènes isolés… »

Marx, extrait de la postface de la seconde édition allemande du livre I de « Das Kapital »

 

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blob.... Cliquer sur leS titreS

 

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche