Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 janvier 2023 3 11 /01 /janvier /2023 08:39

 

1. Catherine MILLS :

La dichotomie économique/social

 

2. La « réforme »

des retraites.

 

3. Tout changer

pour que rien ne change

 

La lutte sur les retraites, comme sur l’ensemble et contre l’ensemble de la politique du capital et de sa crise générale passe par l’introduction massive des conditions du dépassement du système économique et social qui l’induit.

 

Catherine Mills démonte et démontre dans « La protection sociale, pour un nouveau développement économique et social », Delga, 2022,  sur quelles théories reposent les politiques libérales et leur généralisation mondiale.

Ceci sur la base des analyses de « l’école économique néo-marxiste de la régulation systémique » de Paul Boccara.

 

Ces théories sont reprises dans un article « d’Economie & Politique » de Juillet-Aout 2022 N° 816-817.

 

Les différentes théories, expérimentées par le capital depuis de nombreux mandats présidentiels, entre autre de Giscard d’Estaing et la trilatérale à Macron, et les forces sociales conservatrices de tous ordres, équivalent à tenter d’aménager le capitalisme sans en toucher les fondements.

 

Je renvoie au chapitre 1 de son ouvrage « Analyse théorique : « le social dans la théorie économique dominante » : 1 La dichotomie entre le domaine des lois (économie) et le domaine de l’humain (social). 2.La deuxième forme de la dichotomie : la séparation entre le domaine du marché et le domaine du hors marché. 3. La troisième forme de la dichotomie concerne la coupure entre le domaine du solvable et le domaine du besoin.

 

Les trois formes de dichotomie peuvent se résumer à mon sens à comment tenter de résoudre les contradictions du système par diverses formes d’aides ne touchant pas au profit, au critère P/C, c’est-à-dire par des formes « nouvelles » élaborées et complexifiées d’une forme de charité de l’Etat capitaliste monopoliste ;

 

  • Dans une mondialisation capitaliste financiarisée et numérisée, algorithmisée, avec toutes les formes « nouvelles » de domination qu’elle permet.

 

  • La mondialisation n’est pas en elle-même à condamner, c’est sa forme capitaliste avancée qui induit la crise de civilisation.

 

Le processus de mondialisation est une nécessité pour le processus d’humanisation généralisée, forme en croissance vitale de la conscience de la nature sur elle-même qu’est l’homme, parmi tant d’autres formes existantes dans l’univers. Notre système solaire est loin d’être apparu comme premier dans l’univers connu que nous révèlent encore les télescopes spatiaux, entre autres observations scientifiques micros et macros. Il manque à ces observations les capacités unificatrices de la dialectique matérialiste non dogmatique.

 

La « réforme » des retraites, comme les autres reformes Macron et les réformes ultralibérales dans le monde sont l’équivalent de ce que désignent Tancrède et Le Prince Salina dans « il gattopardo » : « Tout changer pour que rien ne change », c’est-à-dire que l’aggravation de l’exploitation de l’homme par l’homme dans des système et sous-systèmes successifs soit supportée par les victimes des systèmes successifs d’exploitation de l’homme par l’homme. De l’usage privé de soi par l’autre, de sexe et de classe intriqué.

 

Cette années 2023 peut être décisive dans la suite du « réarmement » objectif et subjectif des luttes, de leur contenu pour une transformation radicale, générationnelle et qualitative de l’organisation de la société humaine, ses coopérations et solidarités et sa cohérence, dans la diversité, et la dépendance-autonomie de la personne humaine et des entités humaines.

 

Pierre Assante. 11/01/2023 08:10:32.

 

 

 

Voir aussi le dernier RECUEIL de 2022 du blogueur "IN-QUIETUDE ou DEMARXISATION et REMARXISATION. DIALECTIQUE DE LA CROISSANCE ET CROISSANCE DE LA DIALECTIQUE OU RESUME DU RESUME" :

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche