Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 septembre 2022 3 14 /09 /septembre /2022 09:23

 

JUGEMENT DE VALEUR. Extrait de "Critique de la critique critique", pages 48-50, Mars 2022. (Lien en fin de page)

 

 

JUGEMENT DE VALEUR

Un jugement de valeur ne tient pas uniquement à la vision immédiate, à très court terme d’un mouvement présent de l’individu, d’une entité humaine, de l’espèce humaine ici et maintenant.

Il peut tenir d’un élargissement de cette vision sur le mouvement lent et long d’un mouvement particulier dans le mouvement général de l’humanité. Ce début avancé du XXIème siècle, dans le mouvement millionnaire en années de l’humanité et le mouvement multimilliardaire de l’univers, est un mouvement, comme tous les mouvements, constitué de forces contradictoires qui s’affrontent dans une contradiction globale simple non antagonique ; et dans lequel se meuvent des antagonismes liés à des décalages dans le temps de développements contradictoires. C’est le cas de la contradiction antagonique Capital/Travail, contradiction antagonique dont le processus est décrit par ailleurs.

Ce début avancé du XXIème siècle par rapport au calendrier occidental, dans le déroulement d’histoire humaine est constitué :

 

- d’un mouvement de construction de milliards d’individus, construction de forces productives nouvelles reposant sur une révolution scientifique et technique développée par le capitalisme. La révolution scientifique et technique de La Renaissance en étant les prémices avancées.

Mondialisation, numérisation-informatisation de la production industrieuse, automatisation en cours freinée par la crsie systémique du capital, aspiration montante de l'homme à l’autonomie de l’homme dans la nécessité en mouvement et de l’autogestion des entités brimée par la loi du profit et le critère P/C et sa contradiction contre les besoins sociaux. Le tout dans une manifestation anarchisante des éléments constitutifs de cette construction, mouvement naturellement hésitant de toute nouvelle construction globale dont les éléments se mettent petit à petit en place, d’une façon non linéaire, aléatoire et pleine de danger de chute sur le chemin à parcourir.

- D’une résistance au processus destructif du capital dans l’évolution-transformation-complexification du processus d’humanisation dans le processus global de la nature ; le processus de la conscience de la nature sur elle-même que constitue la pensée étant un élément essentiel de cette complexification, et l’élément déterminant en dernière instance, comme l’économie est l’élément conclusif, déterminant en dernière instance d’un moment du développement des forces productrices permettant le processus élargi de survie et de vie de l’humanité.

Cette résistance est constituée par les contradictions simples du capital lui-même dans sa phase ultime régressive.

La tentative de sortie du cycle A-M-A’, héroïque de La Commune ou de 1917, puis de la NEP, puis grossière erronée et criminelle de la suite, criminelle dans le processus criminel global de l’ensemble de l’humanité contre elle-même, est un échec du moment du processus de d’évolution-transformation-complexification d’humanisation. Dire cela ce n’est pas se priver des sentiments humains qui animent toute histoire individuelle et toute histoire collective, c’est comprendre le contenu du moment d’un mouvement, non seulement pour comprendre mais pour transformer sa maladie en santé relative, car tout mouvement est à la fois sain et malade, dans son processus continu-discret, continue et quantique, continu et sauts micro et macroS de qualité, vie et mort infinies de tout mouvement, en guérison infinie du mouvement des maladies de la nature.

Dans les résidus de l’expérience de 1917 de sortie du cycle A-M-A', y compris dans le régime criminel de l’oligarchie russe constituant cet immense résidu, son erreur criminelle d’invasion de l’Ukraine constitue, paradoxalement une résistance, mais résistance criminelle et erronée, au mouvement majeur de destruction constitué par la fin du capitalisme, sa crise systémique finale globale de suraccumulation dévalorisation du capital, fin de système économique et social qui comporte un danger de fin du processus de la pensée, en attendant une résurrection ici ou ailleurs dans l’univers et la relation générale, de génération et-ou d’espèce, de l’univers avec lui-même.

De même si la Chine ne constitue pas un « modèle achevé » de développement et de démocratie, d'autonomie-autogestion de la personne et des entités, elle est une continuation réussie de la NEP, et un élément « local » contradictoire dans la crsie du capital que la NEP a développé dans le capital mondial concentré, globalisé ; contradictoire parce que  construisant et subissant à la fois, positivement des éléments de régulation, contrariés par le mouvement de destruction que constitue le mouvement du capital global, en relations réciproques.

La sortie de cette gigantesque NEP ne peut être qu’une sortie globale du mouvement du capital, de son cycle A-M-A’, dans un mouvement à la fois anarchique et coordonné des mouvements particuliers des entités locales, régionales, nationales et mondialement zonale de l’activité des individus de l’espèce humaine dans l’activité globale de la nature : la relation réciproque homme-nature, l’homme en en étant. Dans tout progrès, le mort saisit le vif et le tire en arrière tout en lui transmettant des éléments transformateurs. En Chine comme ailleurs, quel que soit la lunette astronomique ou le microscope de nos observations locales. Vous en trouverez tant dans ce qui vous pose question, dans la complexité de la réalité et dans vos propres sentiments, dans la relation « du bien et du mal », leur fonction unique et leurs fonctions unies et conjointe : contradiction, vous avez dit contradiction ? Evidemment cette « vision générale » ne développe pas le particulier dans qu’il a de progressif ou de régressif en unité, de généreux ou de criminel : voir le particulier désespérant n’est pas sans lien avec voir le global synthétique et ses possibles progressifs, c’est une contradiction fertile. Ne pas le faire ferme toute issue de progrès . Certes le particulier est du réel et le global de l’abstraction, de l’abstraction du réel donc du réel : observation relative du réel.

Manifester contre l’invasion de l’Ukraine est légitime et juste. Ne pas manifester conjointement, en lien  et réciproquement contre le mouvement majeur de notre époque, la destruction sociale organisée par le capital dominant et le capital "périphérique" du capital dominant, destruction qui habite le processus général dans l’évènement particulier, est une erreur-contradiction antagonique dans le mouvement de transformation en santé des forces productrices dont le développement-complexification est la condition de la survie humaine. Dans ce mouvement la Chine constitue, en rapport réciproque avec tous les mouvements de la planète humaine, un mouvement à la fois de résistance à la destruction capitaliste finale et de construction-tentative nouvelle, rationnelle, précaire, en maladie-guérison aléatoire d’un nouveau vital. C’est justement la vitalité de ses peuples et de ses hommes-femmes qui démontre la possibilité de recours de l’instinct de conservation de l’espèce et de l’individu de l’espèce. Mais cette vitalité n’est pas l’apanage que d’un seul peuple, même si les émergences se font dans les inégalités de développement du développement général.

Toute tentative de régulation en santé du cycle de reproduction des forces productive fait partie de la santé relative et globale de l’espèce humaine. Résistance au processus du cycle A-M-A’ et sa crise finale, antichambre possible d’un système basé sur la satisfaction des besoins humains, leur évolution-transformation-complexification aléatoire et non-linéaire mais en santé, en relation réciproque avec  celle de la nature, construction d’un autre cycle de renouvellement élargi des forces productrices.

Résistance à l’ancien progressif devenu obsolète et construction nouvelle du mouvement politique, économique, écologique, ergologique, culturel vont de pair. Et il serait bien illusoire de penser qu’un tel mouvement soit linéaire, non-aléatoire, totalement progressif et progresseur en santé.

Tout jugement de valeur est un moment du processus de jugement de valeur et du mouvement des sentiments humains. Mes argumentations sont toujours un peu caricaturales. Mais elles tentent de condenser ce que je crois une représentation la plus exacte possible d’une réalité dans le but d’une connaissance utile à l’évolution en santé, l’action humaine sur l’évolution en santé.

16/03/2022 07:04:30.

 

À mes amis et à tout le monde possible

Un mot actuel : vraiment cette guerre et ses dangers et douleurs, encore plus que la pandémie, cache à l'opinion, au-delà des luttes revendicatives qui vont s'amplifier, les raisons réelles de la crise, de la crise économique et la crise générale. Raisons Simples à expliquer, la crise de suraccumulation-dévalorisation du capital en dernière instance, mais pas entendues, faute de moyens.

Cette guerre, ce piège tendu à l'oligarchie russe, et sa réponse "occidentale" préméditée, de nouvelle forme est à faire écrouler l'ordre précaire du monde, l'ordre précaire de la production-consommation qui lui permet de vivre, qui permet à l'humanité de vivre

17 Mars 08:07:00

 

RÉPÉTONS RÉPÉTONS RÉPÉTONS…….

Répétons qu’on ne peut mettre sur le même plan impérialisme dominant et impérialisme dominé : un nationalisme du dominant est au moins aussi dangereux que celui du dominé.

La différence c’est que l’impérialisme dominant, son impérialisme est entré dans les esprits, il apparait « normal » par rapport à l’autre, du moins pour ceux, pauvres ou riches, qui appartiennent au « cercle culturel-mental » à l’intérieur de l’impérialisme dominant, qu’ils y soient au centre ou à la périphérie.

Les valets sont en général pire que les maîtres et les dominés dans les systèmes dominants, en général sont soit soumis, soit révoltés, ce qui produit à peu près le même effet, c’est-à-dire qu’ils sont prisonniers du système ; jusqu’à ce que la révolte devienne organisation raisonnée, que le système éclate en morceaux et que ces morceaux se rassemblent sur une autre base.

La base du XXIème siècle peut être une transformation qualitative de l’ultime mode de production et d’échange marchand, celui basé sur le cycle de renouvellement de la société par l’intermédiaire du cycle du capital mondialisé, numérisé, financiarisé et de la vente-achat de la force de travail, et l’aliénation humain individuelle et collective qu’elle contient.

C’est cela que nous appelons la sortie de la préhistoire de l’humanité.

18/03/2022 13:53:04.

 

"CRITIQUE DE LA CRITIQUE CRITIQUE" SUR LE BLOG

http://pierre-assante.over-blog.com/2022/05/la-critique-de-la-critique-critique.completee.janvier-2022-mai-2022.html

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche