Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juillet 2022 7 24 /07 /juillet /2022 07:20

 

PRODUCTIVITE ET PRODUCTRICITE.

VALEUR D'ECHANGE ET VALEUR D'USAGE.

ET VALEURS SANS DIMENSION.

Leur unité antagonique et son dépassement-abolition. 1 et 2.

 

1. PRODUCTIVITE ET PRODUCTRICITE.

Un capital, un travail sont productifs lorsqu’ils produisent une plus-value, une survaleur, c'est-à-dire lorsque un capital mis en mouvement dans la production et l’échange produit un supplément de capital, une valeur supplémentaire à remettre dans le cycle A-M-A’ ou à thésauriser.

Je demande à qui dit le contraire de me montrer un exemple de capital investi sans chercher sa survie et son développement dans la recherche de plus-value sinon, dans des activités « annexes pour lui », outils qui lui permettront de produire cette survaleur.

Et je lui demande comment il se procure ce dont il a besoin sans passer par l’échange Argent-Marchandise et les lois du capital auquel cet échange est soumis.

Ceci dit pour insister sur l’unité antagonique de la "productricité" et de la productivité, capacité de l'une de production de la valeur d’usage et de l'autre de valeur d’échange en unité contradictoire, dans les marchés : du travail, des produits de production, des produits de consommation, des marchés international et financier.

S’il n’y a pas de production de survaleur (Plus-value) sans production de valeurs d’usage,  il y a dans la masse du mouvement du capital mondialisé, centralisé mondialement, capacité de produire du capital à partir du capital autonomement mais non indépendamment de la production de valeur d’usage. C’est justement la croissance de la production dans le capitalisme et dans les révolutions scientifiques et techniques dans le capitalisme qui le permet. La productivité permet aussi la croissance exponentielle de la production parasite de capital.

L’utopie opérationnelle anticipatrice du communisme, c’est l’abolition de l’antagonisme valeur d’usage/valeur marchande, productivité/productricité, ou pour résumer ce qui demande un infini développement, l’antagonisme Capital/Travail.

L’antagonisme Capital/Travail : Besoin de surproduit et de plus-value (survaleur) et contradiction taux de profit/besoins sociaux pouvant être satisfaits dans un état avancé des forces productrices et ne le sont pas par et dans ces forces productives du système capitaliste; besoin simples et complexes en unité, complexification des besoins dans la complexification-évolution sociale.

Pierre Assante. 24/07/2022 07:06:36.

 

2. VALEURS D’ECHANGE,  VALEURS D’USAGE et VALEURS SANS DIMENSION DE L’ACTIVITE HUMAINE

ET DE LA CONSCIENCE HUMAINE EN UNITE,

EN ALLER RETOUR , EN MIROIR, DE L’ACTIVITE

Dans le développement de l’accumulation capitaliste, il y a croissance quantitative et qualitative des valeurs d’échange et des valeurs d’usage et des valeurs sans dimension.

Evidemment on ne mesure pas les valeurs sans dimension comme on ne mesure pas la conscience humaine, (pas d’appareil pour ça !) individuelle et sociale, toutes deux sociales et en unité sociale dialectique d’activité.

Mais la masse des rapports des humains entre eux et avec la nature, laisse à penser cette croissance.

Dans la crise générale du capital, dans la croissance de la suraccumulation-dévalorisation du capital et de sa crise, on peut supposer raisonnablement une croissance des valeurs sans dimension qui contiennent le libre exercice de l’activité humaine par et en rapport à la vente de la force et capacité physique et mentale de travail en unité, proportionnellement inferieure à la croissance des valeurs d’’échange : proportionnellement c'est-à-dire que la crise du système obsolète par rapport à l’état des forces productives historiques, du moment, du capitalisme se répercute négativement et progressivement de façon croissante sur les capacités de la force de travail.

C’est au cœur de cette contradiction entre développement de la valeur marchande et de la conscience sociale que se joue le besoin de transformation qualitative sociale : il s’agit comme dans tous rapports, de rapports réciproques et d’unité et identité des forces contraires, des contradictions, antagoniques dans le cas des rapports Travail/Capital.

Dans un état de crise généralisée au « paroxysme final » d’un mode de production et d’échange, la croissance des valeurs sans dimension, même proportionnellement inferieure au départ de crise, doit sans doute au contraire exploser en croissance, ce qui est le signe charnière du passage d’un état social à un autre.

Dans le cas contraire, il s’agit de mort sociale, ce qui ne semble pas le cas historique ni des forces productives du capitalisme final, ni des forces productrices du capital, ni de l’accumulation scientifico-culturelle de ce début de XXIème siècle et des possibilités prévisionnelles de poursuite processuelle.

Autre chose est l’état du rapport humain avec la nature qui l’accueille et leur transformation mutuelle.

Pierre Assante. 24/07/2022 15:51:54.

 

VOIR AUSSI :  

http://pierre-assante.over-blog.com/2022/07/crise-italienne.politique-economique-de-production-et-d-echange.html

http://pierre.assante.over-blog.com/2020/02/lien-sur-le-recueil-20-theses.html

http://pierre-assante.over-blog.com/2022/05/retour-a-la-theorie-5.html

https://pierreassante.fr/dossier/CE_QUE_J_AIME_Recueil_de_Poemes.pdf

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche