Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juin 2022 2 14 /06 /juin /2022 07:24

 

3 POINTS À LA SUITE SANS HIÉRARCHIE D’IMPORTANCE. PLUS UN.

Les faux remèdes d’un « nouveau lassallisme ».

Pour un débat public au sommet.

Je continue ou je m'arrête ???

 

1) L’état du monde humain est global, avec des états particuliers dans l’état global. La maladie du monde humain est globale avec des états de maladie particuliers. La solution et le remède sont globaux avec des solutions particulières dans la solution globale. Autonomie-dépendance sociale, évolution complexification, croissance-condensification-différenciation, propriété-qualité terrestre de l’espèce travaillante et pensante humaine

 

2) l’état économique du monde humain est global. Il est caché et voilé par les tenants du système et les privilégiés du système pour se protéger des solutions mettant en danger leur domination : la domination du pouvoir sur l’usage et le mouvement de la concentration capitaliste mondialisée dans la guerre anti-coopération humaine de la concentration capitaliste.

La compréhension de l’état économique du monde humain est essentielle. Et insuffisante. L’état du monde humain est global.

 

3) Il ne peut y avoir d’autonomie d’un Parti de transformation sociale en santé dans le mouvement social et pour aujourd’hui dans la NUPES qui est loin d’être tout le mouvement social, sans débat public au sommet de ce Parti. L’absence et l’insuffisance de débat public au sommet impacte l’absence de débat populaire, de débat du salariat (classe à vocation transformatrice appelée à disparaitre dans un monde humain en santé), en particulier sur la démocratie du « que, quoi, comment produire » et la sécurité d’Emploi et de Formation qui est sécurité de production et de vie dans la transition vers l’abolition de l’achat aliénant de la force de travail humaine.

L’abandon dans les années 1970 du marxisme (je ne parle pas d’un marxisme dogmatisme et grossier appris par ouï-dire et non par étude et réflexion sur « l’état présent ») par les partis communistes a été la conclusion d’une régression culturelle qui n’a jamais dépassé et intégré la « Critique du programme de Gotha ».

 

4) Faut-il abandonner lorsque l’état historique de la société semble interdire la compréhension de l’état du monde humain sur la base de "à l’impossible nul n’est tenu" (1) ? Nous sommes en face d’un immense lassallisme (ceci pour ceux pour qui Lassalle ou Proudhon et leurs robinsonnades disent quelque chose).

Par métaphore, le mental humain résonne à un certain discours comme un instrument à corde. Mais résonner n’est pas raison. C’est bien ce que font les « nouveaux populismes de gauche à la Lassalle » et leurs succès mondiaux dans les « nouvelles gauches couches moyenne » et leur dépendance accrue à l’idéologie dominante, qui sont peut-être un passage (ou pas) à un autre niveau de conscience mais sont aussi une entrave à cet autre niveau de conscience. CE QUI PEUT NAÎTRE ET CE QUI NAÎT n’est pas écrit d’avance, le causal et l’aléatoire sont en action unie dans l'intervention humaine. Ce que peut contenir de nouveau l’expression de l’ancien est difficile et même impossible à décrypter : le mort saisit le vif mais le vif peut saisir le mort….. C’est à voir.

Comparaison n’est pas raison : passage de Kerenski à Lénine ? Peut-être, dans des conditions historiques incomparables, incommensurables. Mais la question de la gestion reste entière, plus que celle de « la révolution ».

L’analyse et les solutions des économistes communistes ne peuvent se passer de l’analyse des conditions physiques et mentales unies de l’activité humaine. Conditions objectives et conditions subjectives sont inséparables. L’ETAT DU MONDE HUMAIN EST GLOBAL. Il a toujours été global, à plus forte raison dans l’état du monde humain en voie de « globalisation achevée » mais inachevable, à plus forte raison dans et par le système du cycle d’échange A-M-A’ malade et incurable (entre autres la maladie de suraccumulation du capital) et de la globalisation taylorienne de l’organisation du travail, sa négation de la personne humaine dans l’entité de production et d’échange.

Pierre Assante. 14/06/2022 07:16:58.

(1) Je continue ou je m’arrête ??? Je ne parle pas de militer, je parle de mes élucubrations.

 

RETOUR À LA THÉORIE. 18 articles extraits de « La critique de la critique critique. L’alternative vitale »,

et de nouveaux et d'anciens en rappel sur ce lien :

http://pierre-assante.over-blog.com/2022/05/retour-a-la-theorie-5.html

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche