Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juin 2022 5 10 /06 /juin /2022 06:30

 

La tÂche D'AUJOURD'HUI d’un

parti communiste

 

La tâche d’un parti communiste, à la différence des partis de gestion conservatrice de l’existant, est de comprendre le réel de son temps, le plus profondément possible, pour le transformer en santé.

Comment un parti communiste incapable d’expliquer, sauf individus isolés, les causes de la crise générale du capital, la crise du système, pourrait-il expliquer les causes systémiques d’une guerre mondiale économique, financière, militaire ? Il ne le peut pas, et il n’agit pas en santé sur la réalité mais trie les évènements et les hommes en bons et en méchants comme tout un chacun, laissant l’engrenage du conflit et ses conséquences se développer, et repousser aux calendes grecques les solutions que les économistes communistes proposent pour dépasser la crise de suraccumulation-devalorisation du capital dans une construction processuelle nouvelle d’organisation sociale.

La tâche d’un parti communiste, est de comprendre le réel de son temps, le plus profondément possible, pour le transformer en santé. Le réel dans toute sa diversité, sa complexité, l’activité humaine dans toute son infinie diversité et richesse. Mais sans oublier le rôle propre de l’économie, en dernière instance, permettant aux activités dans leur unité physique et morale, de trouver les moyens matériels d’existence.

Voilà ce que nous dit depuis un siècle et demi la lecture de la critique du programme de Gotha et depuis quelques décennies, autour de 1970 (1), l’aggravation et l’accélération de la crise systémique, non plus cyclique mais durable, telle que l’a analysée Paul Boccara dans son dépassement d’une analyse du parti et d’une économie politique orthodoxe sur le fond qui est depuis longtemps la sienne [ celle du parti : une analyse orthodoxe ] c’est-à-dire dans le meilleur ou le moins pire des cas, dans une vision unilatérale de la crise, celle de la sous-consommation isolée du processus global de la crise systémique.

J’ai développé avec et auprès de camarades une longue exposition d’analyse issue entre autres de l’enseignement des camarades de la commission et d’un camarade formateur dans ma jeunesse, René Féniche, bien oublié du parti, que je ne peux exprimer ici en quelques mots, mais dont on peut prendre connaissance par ailleurs.

Le parti, en tant que collectif, intellectuel collectif,  

- sait-il ce qu’est une crise, ce qu’est une contradiction ?,

- ce qu’est la contradiction entre l’état du mode de développement en phase finale et l’état des forces productives et la crise de croissance dans ce mode de développememnt en phase finale ?

- Le parti voit-il le lien entre la crise systémique et la crise de civilisation et le processus à mettre en œuvre ?

Avons-nous vraiment un parti ?

Que faire ?

Pierre Assante. 18/05/2022 07:48:59.

(1) Ayant adhéré en 1963, et étant toujours adhérent, bien vieil adhérent, c’est vers 1970 que j’ai commencé, moi aussi, à me poser ces questions, mes camarades en sont témoins et ont réagi de différentes façons, « pas toujours constructives », à ces questionnements…

 

Suite de "La critique de la critique critique" :

http://pierre-assante.over-blog.com/2022/05/la-critique-de-la-critique-critique.completee.janvier-2022-mai-2022.html

 

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche