Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mars 2022 6 26 /03 /mars /2022 05:50

SOMMETS !

OUI, C'EST LA JOIE, ON ATTEINT LES SOMMETS..... DE LA CRISE DU CAPITAL :

 

 

Souverainisme et Soumission. AU SOMMET DE L'OTAN, TOUS : "Dieu que la guerre est belle !"

 

Il est souvent trop tôt pour savoir s'il n'est pas trop tard.

Pierre Dac.

 

Souverainisme et Soumission vont de pair. Ils sont la négation de la coopération, c’est-à-dire négation d’une interdépendance sur un pied d’égalité de développement.

Tout homme et toute entité humaine collective relativement pertinente doit être libre et égale, sous peine d’appauvrissement de toutes et de mort de toutes si cet appauvrissement atteint un point de non-renouvellement de ses conditions de vie, de reproduction quantitative et QUALITATIVE élargie des biens nécessaires à la vie , son développement et son évolution-transformation-complexification en santé.

Erasme a écrit « l’Éloge de la folie" dans une période de révolution scientifique et technique, celle de la Renaissance, prémices du développement du capitalisme qui conduit à notre de révolution scientifique et technique, mondialisée, numérisée, nucléarisée, et financiarisée et dollarisée : capitalisme et libéralisme économique, « démocratie libérale » où la guerre de firmes multinationales entre elles et leurs alliances de circonstance se substitue à et handicape mortellement ce qui pourrait et devrait être « la démocratie du que, quoi, comment produire » les biens "matériels et moraux" nécessaires à la vie humaine.

Le capital ne gouverne pas, il accumule, c’est tout. Régir au jour le jour en fonction d’intérêt immédiat  d’accumulation, ce n’est pas gouverner, c’est tuer les conditions du renouvellement de la société et des hommes.

Une mondialisation communiste c’est une mondialisation de la coopération. C’est la dépendance et l’autonomie unies, leur identité et leur contradiction fertile qui met les entités collectives relativement pertinentes en relation réciproque d’autogestion et de coopération, à l’instar de la relation des hommes entre eux. C’est la diversité d’être et de mouvement à la fois contradictoire et complémentaire, contradiction simple et non antagonique. L’antagonisme c’est la relation capital/Travail, l’accumulation capitaliste s’éloignant sans cesse des besoins humains, s’accumulant sans cesse au détriment des besoins sociaux,

L’Empire du XXIème siècle comme celui de Salvien de Marseille prive le travail humain et la force de travail humaine des conditions de son renouvellement.  2022 n’est pas loin d … comme 439 n’était pas loin de 470…

Dans l’Empire, Souverainisme et Soumission vont de pair.

Qui va payer l’inflation et la récession : les salariés ? Les retraités ? L’Etat ?  Les entreprises ? "Un peu chacun" ? Les banques centrales ? La création monétaire ? Voilà les questions qui s’agitent dans les milieux dominants et qui mettent en dehors des hypothèses le paiement par la production libérée de l’accumulation capitaliste.

1914 n’était pas loin de 1917. Mais une crise nouvelle apprendra-t-elle à gérer pour ne pas renouveler, dans le cycle de la production et son appauvrissement relatif ou absolu, les dominations létales : tout changer pour que rien ne change ? Ou dépasser la séculaire Vente/Achat de la force de travail par le possesseur du capital (capital individuel et-ou collectif mais dans les mêmes conditions obsolètes et létales de circulation) ?

Apprendre, apprendre, apprendre. À gérer la société dans des conditions nouvelles : c’est la solution tant qu’il n’est pas trop tard.

Est-il encore trop tôt pour dire qu’il est trop tard ou pas ? (1)

Pierre Assante. 26/03/2022 05:15:49.

(1) Bis, tris, etc. repetita : L’étape actuelle pour un gouvernement humain en santé passe, ici et maintenant, par La SEF, par le critère de gestion des entreprises que nous proposons : VA/CMF;  par des droits du travail dans les décisions économiques locales et générales, par une production monétaire pour les échanges et non pour les profits du capital, par des DTS au niveau international comme monnaie commune. Ce que nous voulons, ce n’est pas seulement des revenus pour tous, c’est produire pour tous et permettre ces revenus, c’est-à-dire l’accès aux biens nécessaires à la vie humaine et son développement en santé.

 

VOIR AUSSI : La crise des années 1970 à nos jours :

http://pierre-assante.over-blog.com/2022/03/depuis-les-annees-1970.html

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche