Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 janvier 2022 2 11 /01 /janvier /2022 14:35

 

SI L'ON S'EN TIENT…

 

 

Si on s’en tient à un raisonnement philosophique du type d’un raisonnement mathématique, plus l’horizon de la connaissance humaine sur l’univers, sur la nature, progresse, plus il s’éloigne en même temps qu’il s’élargit : paradoxe ? Non, contradiction dans le mouvement dialectique de la nature et de la conscience en processus sur la nature que constitue l’homme ; et de la représentation qu’il se fait de lui-même et de la nature, dans la nature. L’homme en tant qu’animal social, travailleur, producteur des biens nécessaires à sa vie, extraits de la nature et transformés par ses actes pratiques dans lesquels entre la connaissance et son processus.

 

L’homme fait partie de l’auto-organisation de la nature ; en évolution-transformation-complexification.

 

Et pourquoi s’en tenir AUSSI à autre chose ?  Parce qu’autant la désadhérence conceptuelle "sans retour" entre perception-observation-analyse et conclusion pratique vitale provisoire constitue un danger dans l’évolution de l’homme-espèce pensante-société-humanité, autant la désadhérence conceptuelle est indispensable à cet aller retour dans lequel l’homme instinctivement, puis empiriquement, puis scientifiquement constitue la réponse pratique à la production de  ses moyens de production vitaux.

 

Il n’y a aucune espèce qui puisse survivre à une absence d’instinct de survie. L’instinct de survie dans une espèce pensante suit un processus d’évolution-transformation-complexification lié, en unité, avec l’évolution-transformation-complexification de toutes ses activités ; et toutes ses activités constituent une unité en inégalité différentielle de développement de ses composantes-résultantes dont la sublimation est une forme d’organisation de la matière, de la nature, propre à la vie pensante.

 

Pour utiliser un exemple plus parlant, à la fois simple, mais idiotisme apparemment absurde et pourtant essentiel (1), puisqu’il exprime dans le langage populaire une chose "à part", personnelle et unique, évidente et « inexplicable », pourtant si liée à l’existence de l’espèce et de la personne dans l’espèce (2),  l’AMOUR : l'amour qui partant des besoins communs de reproduction de l’humanité et de la société, développe une autonomie de sentiment « pas compliqué mais complexe et étrange », à l’instar de l’autonomie des idées, au-delà des conditions temporelles limitées de l’histoire de l’homme générique et de l’histoire de la personne-individu à la fois dépendante et autonome de la société humaine (3 ).

 

« La femme est un homme comme une autre » ; homme générique, l’homme en tant qu’individu de l’espèce humaine ; qui n’existe que comme généralité de généralité; tous les hommes génériques ne sont pas des homme masculins ; toutes les femmes en tant que personne de sexe féminin sont des hommes génériques ; tous les homme génériques sont des hommes génériques, en tant que généralité de l’espèce humaine ; la femme non générique et l’homme non générique comme l’homme générique refusant des représentions qualifiées ou pas, ont leurs propres qualités en tant que particularités de la nature, élément à la fois autonomes et dépendants de la nature et de la société; d’où la nécessité de la prise en compte du mouvement propre le la nature qu’elles-ils constituent dans leur particularité ; particularités dont découlent les droits sociaux propres à chacune-chacun et dont l’évolution actuelle  tend vers l’abolition de toutes les aliénations, et celle conjointe de l’abolition de la propriété et de l’achat-vente de la force de travail, aliénation du produit du travail et aliénation de la pensée qui le permet.

 

Pierre Assante. 10/01/2022 14:33:19.

 

 (1) Idiotie : Forme, locution propre à une seule langue, intraduisible (gallicisme, anglicisme, italianisme…), ou à un usage.

 

 (2) Quel que soit le choix concernant la reproduction générationnelle humaine « physique et mentale » unie, l’orientation sexuelle, le rapport avec l’enfant, et l’entité familiale ou pas.

 

(3 ) Voir "Epître aux citoyens, construction du devenir", du blogueur, 2001.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche