Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 janvier 2022 3 19 /01 /janvier /2022 08:48

Cette entitÉ abstraite qui habite le cerveau.

 

Cette entité abstraite qui habite le cerveau en relation réciproque avec celle qui habite collectivement la société humaine, « Dieu », a, comme toute entité dans l’humanité, et dans la nature, des origines ; dans l’humanité des origines qui tiennent à la fois à la production des biens nécessaires à la vie, au travail, et aux rapports sociaux liés au mode de production et d’échange de ces biens.

Les marxistes ont critiqué souvent et avec raison une conception mécaniste du matérialisme. Ils ne critiquent plus grand chose aujourd’hui et leur référence à la pensée Marx, son développement, et l’évolution-complexification en fonction du moment de l’évolution-complexification de la société et de la production en unité, est devenu de l’ordre du fantôme. C’est déjà ça !

On sait que les  fantômes, s’ils sont un mythe d’existence extra-matérielle, donc comme dirait Lapalisse fantomatiques, existent bel est bien en tant qu’abstraction mentale produites par l’activité électrochimique du cerveau en désadhérence conceptuelle utile ou parasite, elle-même liée à l’accumulation de l’expérience et de l’activité humaine en accumulation quantitative et qualitative.

Bien des textes et discours religieux peuvent être rendus extrêmement opérationnel (au lieu d’être mis à la poubelle) dans la connaissance et l’amélioration-évolution de la vie humaine non pas en faisant abstraction (ce qui est l’athéisme, c’est à dire la négation de l’abstraction et non son dépassement) de l’abstraction mentale qu’est Dieu, mais en la remettant à sa place de par ses origines et son développement dans la société de classe et de domination de classe et de domination tout court, et dans le mouvement-processus du psychisme humain.

Le cycle A-M-A’ (Argent-Marchandise-Argent’) est un cycle de renouvellement élargi, de reproduction de l’humanité et de la personne humaine à travers la circulation des marchandises et de leur valeur marchande (capital) déterminée de façon non mécanique par le temps de travail social moyen nécessaire à leur production dans le cycle de reproduction « achat de la force de travail-consommation capital/travail de la force de travail-revente de la force de travail’ ».

Le cycle « Besoins-désir et satisfaction des besoins-besoins’ » (B-D-B’) est un cycle quantitatif-qualitatif de reproduction de l’humanité assumé dans le capitalisme par le cycle A-M-A’ (1). Mais ce cycle est un cycle historique dans des conditions historiques qui ne sont pas immuables et qui dans le plus d’un million d’année d’humanisation ne représente que quelques millénaires, et-mais qui arrive à obsolescence et au paroxysme de ses contradictions. La société marchande est un "intermède" dans l’évolution de l’organisation-développement sociale de la production et des forces productives, entre le communisme primitif et le communisme développé ;  et la mondialisation-numérisation-automatisation de la production dite matérielle libérant exponentiellement la productivité et sa qualité et libérant du travail contraint, de l'achat-vente de la force de travail et de l’aliénation physique et morale qu’ils contiennent, peut ouvrir un stade possible nouveau de développement de l’humanité et de la conscience de la nature sur elle-même en processus réciproque qu’elle constitue.

Le "Consolamentum" cathare, la "Divine consolation" de maître Eckart, « dégagées » de l’entité abstraite de Dieu, expriment le cycle des besoins humains, de leur satisfaction et de leur insatisfaction dans des rapports sociaux brimant la pensée, brimant les sentiments qui expriment les besoins leur satisfaction et  leur insatisfaction, les douleurs ressenties et les plaisirs réprimés.

Il est nécessaire de rappeler les origines des besoins corporels, leurs satisfaction absolue dans la nutrition maternelle puisque qu’elle répond aux besoins physiques immédiats et aux prémices de la pensée autistique correspondant à l’état mental de pré-développement contenu dans l’aptitude-capacité mentale-cérébrale de l'espèce  humaine ouvrant le développement des aptitudes-capacités complexes vers la production de catégories philosophico-mentales et de systèmes de concepts. La pensée non autistique ou plutôt en partie-dépassement relatif de la pensée autistique, c’est la séparation de la fusion, l’entrée en dépendance-autonomie de la personne dans une fusion socialement plus large.

Il s’agit des fonctions maternelles et paternelles , fusion/séparation au sens large et non restreint de la seule famille et la contradiction fertile qu’elle comporte nécessaire au développememnt des aptitudes-capacités dans les rapports sociaux de production et d’échange « matériels et moraux », « physiques et psychiques », « techniques et culturels » tous en unité organique de « fonction ».

L’amour reproducteur générationnel comme sa sublimation dans la relation fusion/séparation « organico-culturelle » entre la personne humaine et elle-même et la personne humaine et l’autre personne humaine et la personne humaine et la société humaine ne peut être compris sans la compréhension plus globale qui inclue l’observation de la nature en général, de la vie biologique, de la vie pensante et son organisation sociale, de la société humaine dans l’univers ;  et la plongée progressive dans la connaissance de cet univers qui nous est à la fois profondément intérieur puisque nous en sommes avec toutes ses qualités, et à la fois lointain et superficiel dans notre approche « visuelle immédiate ».

Il n’y aura pas de révolution économique et politique sans dépasser le matérialisme mécaniste qui n’est qu’une variante opposée à l’idéalisme religieux.

L’ignorance crasse des phénomènes économiques, de la crise de suraccumulation-dévalorisation du capital et de ses conséquences sur le processus d’humanisation, de civilisation et la négation de Dieu comme rejet d’une fonction psychique incontournable constitue un phénomène unique-conjoint dans la crise de croissance « matérielle et morale » de l’humanité et de son mode actuel de production et d’échange.

Dieu comme fonction psychique est une fonction à dépasser et non à mettre au placard d’un coin de cerveau. La dépasser c’est d’en faire une fonction de qualité nouvelle n’ayant plus rien à voir avec une forces mystique et extérieure qui agirait sur nous et que nous devrions prier comme nous prions nos dominants lorsque nous dépendons d’eux.

Oui, nous dépendons de la nature et de la société. Mais dans cette dépendance il existe une autonomie qui faisait chercher chez Augustin une balance entre la volonté de l’homme et la volonté divine. Il ne pouvait la trouver dans l’entité abstraite de Dieu qui l’habitait et sa position dominante qui la développait-renforçait.

L’anankè que les grecs considéraient comme immuable ne l’est pas. La nécessité est de l’ordre social et évolue, se complexifie en même temps que grandissent les capacités humaines de se développer dans la nécessite globale de l’évolution-complexification de la nature, de la particule à la galaxie en passant par l’homme et leur constitution commune.

 

Pierre Assante. 19/01/2022 08:48:08.

 

(1) « Le désir est l’appétit de l’esprit, aussi naturel que la faim pour le corps… La plupart des choses tirent leur valeur de ce qu’elles satisfont les besoins de l’esprit », citation de Nicolas Barbon, 1696, note N°2 de « Das Kapital » de Karl Marx. On remarquera que ce très juste jugement fait cependant encore, au XVII° siècle la dichotomie corps/esprit, c’est-à-dire corps/pensée, ce qui dans le cas d’une vue aussi concrète ne pose pas trop question et tend à induire le dépassement de cette dichotomie.

 

 

VOIR PRECEDEMMENT :

http://pierre-assante.over-blog.com/2022/01/la-critique-de-la-critique-critique-c-est-quoi.html

et

"Journal intime" MAI 2021-DECEMBRE 2021 :

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/11/journal-intime-politique-et-philosophique.html

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche