Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 novembre 2021 1 01 /11 /novembre /2021 10:05

On va chercher souvent bien loin

"Le corps organisé est plus facile à étudier que la cellule qui en est l'élément".

 

On va chercher souvent bien loin :

 

On va chercher souvent bien loin ce qui a été expliqué clairement il y a des décennies (ici 154 ans).

Certes, il ne s’agit pas de s’en tenir là.

« L’école » des économistes de la revue "Economie & Politique" a poursuivi l’analyse  (1).

Mais un ingénieur devant construire un pont, par exemple, n’use-t-il pas des mathématiques et la physique élaborées antécédemment, ou repart-il de zéro, en comptant sur ses doigts ? Il en est de même lorsqu’on traite de l'état économique du monde et ses conséquences dans notre quotidien.

Les JUSTES dénonciations nombreuses aujourd’hui des multinationales pourraient s’inspirer de cette analyse de l’argent et de la marchandise.

Car quand des entreprises sont nuisibles, elles ne le sont pas par nature mais dans leurs choix, celui d’accumuler du capital indépendamment des besoins sociaux; choix qui en fait n'en est pas un puisqu’il s'agit de les faire fonctionner dans un système. Le hic est que le système est en crise de par ses propres lois d'échange, le cycle d'accumulation du capital, sang de l’échange dans le système malade et obsolescent.

Tout dépend de l’usage qu’on fait d’un objet, d’un outil, d’une entité productrice, d’une institution humaine…

Certes, s’il est nécessaire de transformer progressivement et radicalement, et dépasser, le système économique et social malade, obsolète. Reste à utiliser, cependant, dans un nouveau système en santé, convenablement, les « nouveaux outils ».............................

 

Karl MARX

Préface de la première édition de « Das Kapital », « Le capital » (1867).

« …Dans toutes les sciences le commencement est ardu. Le premier chapitre, principalement la partie qui contient l'analyse de la marchandise, sera donc d'une intelligence un peu difficile. Pour ce qui est de l'analyse de la substance de la valeur et de sa quantité, je me suis efforcé d'en rendre l'exposé aussi clair que possible et accessible à tous les lecteurs [1].

La forme de la valeur réalisée dans la forme monnaie est quelque chose de très simple. Cependant l'esprit humain a vainement cherché depuis plus de deux mille ans à en pénétrer le secret, tandis qu'il est parvenu à analyser, du moins approximativement, des formes bien plus complexes et cachant un sens plus profond. Pourquoi ? Parce que le corps organisé est plus facile à étudier que la cellule qui en est l'élément. D'un autre côté, l'analyse des formes économiques ne peut s'aider du microscope ou des réactifs fournis par la chimie; l'abstraction est la seule force qui puisse lui servir d'instrument. Or, pour la société bourgeoise actuelle, la forme marchandise du produit du travail, ou la forme valeur de la marchandise, est la forme cellulaire économique. Pour l'homme peu cultivé l'analyse de cette forme paraît se perdre dans des minuties ; ce sont en effet et nécessairement des minuties, mais comme il s'en trouve dans l'anatomie micrologique.

A part ce qui regarde la forme de la valeur, la lecture de ce livre ne présentera pas de difficultés. Je suppose naturellement des lecteurs qui veulent apprendre quelque chose de neuf et par conséquent aussi penser par eux-mêmes.

Le physicien pour se rendre compte des procédés de la nature, ou bien étudie les phénomènes lorsqu'ils se présentent sous la forme la plus accusée, et la moins obscurcie par des influences perturbatrices, ou bien il expérimente dans des conditions qui assurent autant que possible la régularité de leur marche. J'étudie dans cet ouvrage le mode de production capitaliste et les rapports de production et d'échange qui lui correspondent. L'Angleterre est le lieu classique de cette production. Voilà pourquoi j'emprunte à ce pays les faits et les exemples principaux qui servent d'illustration au développement de mes théories. Si le lecteur allemand se permettait un mouvement d'épaules pharisaïque à propos de l'état des ouvriers anglais, industriels et agricoles, ou se berçait de l'idée optimiste que les choses sont loin d'aller aussi mal en Allemagne, je serais obligé de lui crier : De te fabula narratur.

Il ne s'agit point ici du développement plus ou moins complet des antagonismes sociaux qu'engendrent les lois naturelles de la production capitaliste, mais de ces lois elles-mêmes, des tendances qui se manifestent et se réalisent avec une nécessité de fer. Le pays le plus développé industriellement ne fait que montrer à ceux qui le suivent sur l'échelle industrielle l'image de leur propre avenir……. »

 

…..LA SUITE de la préface : https://www.marxists.org/francais/marx/works/1867/Capital-I/kmcapI-pref.htm

LE CAPITAL : https://www.marxists.org/francais/marx/works/1867/Capital-I/index.htm

Si ce travail de diffusion de « marxists.org » est d’une grande utilité, je me permets de dire que l’avertissement d’Althusser de cette Edition ne correspond pas vraiment, à mon avis, à ce que dit Marx dans sa préface.

(1) L’analyse dans le Capitalisme mondialisé, financiarisé, numérisé. La crise de longue durée de suraccumulation-dévalorisation du capital.

 

 

VOIR AUSSI  : MODE DE PRODUCTION ET MODE DE PENSEE :

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/05/mode-de-production-et-mode-de-pensee.7-articles.par-pierre-assante.18-mai-2021.html

 

et EN AVANT LE MANIFESTE :

 https://mailchi.mp/de676f4f1f4f/retroussons-nos-manches-pour-promouvoir-les-ides-communistes?e=e0895ed80a

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche