Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 octobre 2021 7 31 /10 /octobre /2021 08:08

 

"Homo homini lupus est" et L’USAGE DE SOI PAR SOI POUR TOUS.

La conscience du processus des nécessités.

 

« Homo homini lupus est » : « l’homme est un loup pour l’homme » *.

Une espèce développe un instinct de survie ou disparaît.

L’instinct de survie est une action, un mouvement biologique, inscrite dans l’ADN et est héritée depuis la nuit des temps de la vie terrestre.

Dans une espèce il y la survie de l’individu et la survie de l’espèce. L’une conditionne l’autre. La survie de l’individu, centrale pour l’individu, est globale pour l’espèce.

 

A partir du moment où les forces productives permettent un dépassement des nécessites antécédentes, les conditions de rapports entre l’individu et l’espèce sont modifiées. Cette affirmation est une constatation d’évidence : il n’y a pas de transformation sans transformation.

Le développement des forces productives par l’invention du travail, son évolution, sa complexification est une propriété de l’espèce humaine sur cette terre.

 

L’éloignement relatif du travail dans le développement des forces productives permettant un dépassement de nécessités historiques ne peut que constituer un éloignement relatif de l’instinct de survie qui lie la production individuelle à la production collective et à la survie collective.

 

Le développement sain des forces productives ne peut reposer que sur la conscience du processus des nécessités.

 

De ce fait la tâche prioritaire de l’humanité et de l’homme, du corps-soi, devient la conscience avancée de la nature sur elle-même et des rapports dialectiques entre le mouvement de l’homme, de l’humanité et de la nature dont il est partie en unité de mouvement et de développement.

 

Non, l’homme n’est pas un loup pour l’homme pas plus que le loup est un loup au sens moral, ce qui n’a pas de sens pour un loup, pas plus que pour aucun individu d’une espèce. Le darwinisme social est la pire descendance que Darwin ait pu recevoir. L'épigénétique qui nous fait faire un pas de plus dans notre propre connaissance, sur l'homme, est menacée du même danger. L’évolution sociale est d’une autre qualité que l’évolution biologique, c’est une autre « stade » de l’évolution contenant les autres, un saut de qualité avec ses propres contradictions à dépasser.

 

Conscience et science ont un rapport dialectique. Mais un rapport dialectique n’a pas une résultante prédéterminée et unique, mais des conséquences à la fois causales et aléatoires : c’est ce qui permet le mouvement de la nature, sa transformation-complexification continue et infinie et l’énigme qu’elle constitue pour nous, avec nos faibles moyens d’investigation de l’univers.

 

De toutes les activités de survie de l’espèce et d’évolution-complexification de la nature, la science-conscience est l’activité de travail prioritaire et incontournable d’une espèce pensante, du corps-soi possédant les capacités physico-chimiques de pensée.

 

Ceci rejoint à travers la question de la survie et du développement qualitatif des forces productives, la question de l’utilité qui n’est pas une question de morale moraliste réifiée, chosifié, devenue abstraction abstraite sans retour de désadhérence conceptuelle.

 

Le travail de science-conscience est à la fois une condition de survie de l’espèce humaine, entité naturelle et pour chaque homme une esthétique-éthique primordiale. Elle est du même ordre que la beauté sexuelle garante aussi le la reproduction générationnelle, du moins jusqu’à présent, en l’absence de techniques procréatives dépassant d’anciennes nécessites.

 

Ce qui ne réduit en rien la beauté sexuelle et le lien-héritage-trace indélébile d’une activité naturelle et historique, qu’elle entretient avec toutes les formes et activités humaines, toutes les forces productives. Ce qui explique les laideurs de certaines parts des forces productives impactant toutes les forces productives et liées au mode de production basé sur l’accumulation dans le cycle A-M-A’, qui est on ne peut plus contradictoire avec la résolution permanente de la contradiction non antagonique individu-espèce. Ce qui explique aussi la beauté de la solidarité dans les luttes humaines avancées pour sortir du cycle A-M-A’ en tant que réponse au danger de la crise de suraccumulation-dévalorisation du capital et ses conséquences « matérielles et morales ».

 

Une contradiction non résolue, dans une entité et le paroxysme antagonique d’un mouvement de la nature (et éventuellement de l’homme) entraine un mouvement de destruction de l’entité au profit de sa transformation ou disparition dans d’autres entités et leur unité universelle.

 

La réduction du temps de travail en tant qu’usage de force de travail vendu au propriétaire du capital dominant, mondialisé, financiarisé, numérisé, c’est par cette réduction que se développeront les activités de développement de science-conscience en santé. Ce qui est en contradiction riche et fertile et féconde d’une réduction du temps de travail augmentant la plus-value relative par la productivité capitaliste : science-conscience en santé et développement des valeurs sans dimension (des valeurs non marchandes) vont de pair d’une façon incontournable : c’est le dépassement et l’abolition de l’aliénation des produits du travail et des gestes physico-mentaux du travail et de l’homme producteur ; dépassement et l’abolition de l’usage de soi par l’autre qui n’est pas un usage de soi pour tous.

 

L’usage de soi PAR SOI par et pour tous est un dépassement de l’usage de soi par l’autre, un usage de soi en santé de l’individu et de l'espèce, de l’individu social pensant dans l’espèce pensante et du moment historique de l’humanité dans la nature, de l’humanité et de la nature, en unité de rapports dialectiques, du mouvement des forces contradictoires dans leur unité et leur identité, dans son évolution-transformation-complexification continue et discrète à la fois.

 

Comprendre n’empêche pas de souffrir. La souffrance comme la douleur est une alerte biologique -et sociale- d’un danger à affronter, un contraire de la jouissance dans leur identité et leur unité contradictoire, dans l’unité du mouvement biologique et social. La capacité à affronter un danger n’est pas écrite d’avance.

 

Pierre Assante. 31/10/2021 07:26:05.

 

* Thomas Hobbes, 1588-1679, théoricien de la bourgeoisie anglaise de son temps dont les effets perdurent dans le nôtre.

 

VOIR AUSSI  : MODE DE PRODUCTION ET MODE DE PENSEE :

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/05/mode-de-production-et-mode-de-pensee.7-articles.par-pierre-assante.18-mai-2021.html

 

et EN AVANT LE MANIFESTE :

 https://mailchi.mp/de676f4f1f4f/retroussons-nos-manches-pour-promouvoir-les-ides-communistes?e=e0895ed80a

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche