Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 septembre 2021 6 18 /09 /septembre /2021 08:39

 

L’état des forces productives n’était pas assez avancé… Dit-on…

 

L’état des forces productives n’était pas assez avancé… Dit-on…

Mais il n’était pas stupide du tout de la part de Marx d’imaginer un processus relativement rapide de construction d’une république sociale rompant avec la république bourgeoise.

Pas plus qu’il n’est stupide de poser la question du blocage de la société et de son effondrement dans la crise de suraccumulation du capital et l’intégration du salariat à l’idéologie libérale.

Pas plus qu’il n’est stupide « d’accorder foi » à la possibilité de transformation-dépassement du capitalisme monopoliste mondialisé numériquement informationnalisé globalement financiarisé (CMMnIgF) dans le processus des mesures développées par les économistes communistes dans la revue « Economie et politique » et les hypothèses avancées, au double sens du mot, par Paul Boccara et « son école ».

La transformation quantitative du CMMnIgF se déroule à une allure fulgurante et l’évolution comme l’involution visibles du système et sa manifestation concrète, objective et subjective ne ralentit pas, visiblement,  son processus.

Ces considérations ne règlent en rien les tâches du moment, le contenu des luttes protestataires, de la campagne des communistes, du processus de l’analyse du processus de la société. Mais sont des questions à l’ordre du jour de ces processus.

Lorsque les bourgeoisies et le capital monopoliste en crise lancent les classes ouvrières les unes contre les autres dans la première guerre mondiale, la donne change. De la république sociale issue des sociétés capitalistes avancées, Lénine et les Bolcheviques passent à celle de la société soviétique, la guerre civile et la NEP, la construction du socialisme dans un seul et immense pays, et le bonapartisme stalinien d’après révolution ; rien n’était écrit d’avance et rien ne pouvait par principe empêcher initialement, définitivement et irréversiblement une nouvelle évolution révolutionnaire de la société soviétique dans la guerre de concurrence économique et politique entre « les deux systèmes ». On connait relativement, un peu, et c’est une question à approfondir, ce qui a pesé dans l’évolution des forces productives pour « empêcher » cette évolution. Certes, les critiques sur les limites du système soviétique sont fondées pour rechercher de nouvelles voies n'aboutissant pas à un échec interne et externe.

Mais plus avant, à travers « la guerre civile en France », la Commune de paris, le mouvement communaliste et son massacre systématique par la bourgeoise, Marx, a à la fois assoupli et radicalisé sa vision de la transformation sociale qualitative.

Il me semble que nous nous n’en sommes qu’à des balbutiements collectifs d’une nouvelle réflexion de ce type, sinon de la part d’une « pointe avancée » du mouvement social se confrontant à la réalité du capital, sa nouvelle crise généralisée, systémique, et la crise de civilisation, de croissance non maitrisée de l’humanité sous la coupe des lois du capital.

Pierre Assante. 18/09/2021 08:12:17.

 

Voir aussi : CRISE DU CAPITALISME ET CRISE DE CIVILISATION.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
Vu les propositions que fait Fabien Roussel , les citoyens vont se demander comment les financer . Il y a la lutte contre l'évasion fiscale , le rétablissement de l' I S F bien sûr mais cela ne suffira pas . Il faut prendre le pouvoir sur l'argent . Vu le détachement de la monnaie de l'or depuis 1971 , il y a de fortes possibilités en créant de la monnaie pour l'intérêt général et l'environnement contre les marchés financiers .
Répondre

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche