Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 septembre 2021 2 28 /09 /septembre /2021 06:48

 

Encore sur le rapport

ergologie-économie politique.

 

Evidemment, je ne partage toujours pas les vues keynésiennes transparentes dans le discours social global, adhérant globalement personnellement à la théorie de la crise de la suraccumulation-dévalorisation du capital, et aux 2 volumes de Paul Boccara qui passent en revue toute une série de théories économiques sur 2 siècles, la plupart exposant une analyse unilatérale, c’est-à-dire non dialectique des crises : soit la sous-consommation et la sur-épargne ou au contraire la sur-consommation et la sous-épargne, pour faire simple, alors qu’un cycle économique est mouvant, connait des phases différentes et ses conséquences diverses, et le dernier en date, historiquement, entrant dans une phase de suraccumulation durable, apparemment sans fin ou plutôt en danger de fin pas du tout en santé, sauf réparation politique et sociale et culturelle.

Pour moi l’ergologie c’est « celle du Professeur Yves Schwartz », car je crois, à tort ou à raison, partager avec lui une formation commune passée, la dialectique issue d’une part avancée du mouvement ouvrier, qui est presque étrangère aux nouvelles générations, sous la forme qui était la nôtre (au sens large d’une ancienne génération de « militants-chercheurs » ou de « chercheurs-militants »), ce qui n’empêche pas la jeune génération de partager une ascèse sur le rapport à l’analyse des situations de travail.

Si notre « formation commune », réelle ou supposée par moi, revenait habiter la jeune génération d’ergologues, et la jeune génération tout court (et c’est le cas sans doute pour une partie minoritaire d’entre elles-eux) l’avenir et le rapport de force en faveur de l’ergologie et de sa diffusion y trouverait une aide non immédiate mais future, dans le déploiement de la crise et les questions qu’elle pose aux ergologues et à l’ergologie, comme aux économistes et à l’économie politique.

L’ombre de Marx se projette sur tout cela.

‎27 ‎septembre ‎2021, ‏‎10:37:35

PS. On pourrait faire les mêmes remarques avec les communistes, mais les économistes du Parti me maintiennent en relation positive avec ce dernier, et par conséquent avec la base militante de même. Même lorsqu’ils « manquent un  peu de philosophie ».

……
Suite :

Je pense que l'ergo-management (« l’engagement managérial anti tayloriste, pour faire simple), a toujours été en difficulté, ce qui ne l'a pas empêché de faire son expérience en relation avec la conceptualisation à double sens et ses progrès qui ont donné les progrès de la recherche ergologique dont est issu le « système » de concepts schwartzien.

Ses difficultés se sont aggravées au même titre que les difficultés dans les revendications salariales ou autres tenant à la gestion capitaliste, le rapport P/C (Profit/Capital comme critère de choix de gestion). 

Les marges sont de plus en plus étroites, baisse tendancielle du taux de profit dans la révolution scientifique et technique et les investissements nécessaires et de moins en moins soutenables en capital constant oblige.

Toute considération juste mais désadhérente de cette réalité est incomplète, je crois.

En même temps adhérence et désadhérence dans l'activité est un processus de l'activité concrète, du travail réel, et aussi une abstraction mais non une réalité abstraite du seul mouvement cérébral. Une « vertu » est un mouvement concret. En faire une abstraction figée relève de la conception finie et figée du réel de l’aristotélisme baignant la société et l’enseignement.

L'inadhérence du management d’avec l’activité industrieuse et son organisation dynamique et sa négation de l’ergo-engagement qui en découle, si inadherence il y a, ne peut être séparée du rapport concret avec la réalité de l'activité, c’est une évidence et une tautologie.

Le mouvement est contradictoire, plus il y a besoin d’ergo-engagement, plus l’ergo-engagement est en difficulté mais ces difficultés posent la question concrète, pas seulement pour le chercheur ou l’ergo-manager, mais pour toute la société, de dépasser les obstacles qui le mettent en difficulté : lien justement avec le SDD3P (Schéma des dispositifs dynamiques à 3 pôles, appliqué à gestion-marché-politeïa) et l’action sociale de transformation du système économique et social obsolète ; nouvelles difficultés dont le passé des révolutions, de la NEP aux limites à dépasser de la « NEP chinoise » (ou en dépassement par la Chine elle-même ?), donne du travail de conceptualisation du futur possible, l’idée de son ampleur et de notre manque de préparation dans le XXème siècle, à rattraper…

Bon je ne sais si je divague...

27/09/2021 13:59:06.

……

Fin

L’interprétation idéologique (induite de longue date par notre système économique et social mondialisé aujourd’hui obsolète) de l’ontogenèse et la phylogenèse sociale est alimentée par l’interprétation idéologique des avancées scientifiques biologiques, corpusculaires, astrophysiques, cosmologiques. Elle fait partie de la lutte de classe dont un capitaliste connu a dit : « elle existe et nous l’avons gagné ». J’ajoute « à court terme historique », peut-être, mais pas définitivement définitif. L’homme en question a pris ses désirs pour des réalités.

L’affaire se conclut par l’absence à la fois drastique et relative (contradiction, vous avez dit contradiction ? : oui !) d’effort synthétique à la hauteur de l’immense accumulation exponentielle et algorithmique des savoirs.

Ce qui n’est pas un petit handicap dans le processus humain.

28/09/2021 06:11:19.

 

Pierre Assante. 27-28.09.2021.

 

VOIR AUSSI SUR CE BLOG :

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/05/mode-de-production-et-mode-de-pensee.7-articles.par-pierre-assante.18-mai-2021.html

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche