Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juin 2021 6 05 /06 /juin /2021 08:02

 

FRONTIÈRES

L’échange A-M-A’, la guerre économique concurrentielle qu’il entraîne et l’aliénation du travail, de ses gestes et de ses produits qu’il induit, aboutit à une société mondialisé sans régulation : une voiture sans frein allant de plus en plus vite ou l’innovation technologique n’est ni le progrès technologique ni le progrès social, à double sens : une Puissance inintelligente se détruisant elle-même.

 

La déstructuration sociale (1) procède du profit capitaliste. Je ne reviens pas sur les « lois » et « mécanismes » du système largement développé.e.s dans d’autres articles.

Que le profit capitaliste procède de structures mentales humaines acquises ou developpées ne change rien à la primauté du profit capitaliste sur la déstructuration sociale dont la conséquence in fine, à son extrémité, ne peut être que la mort de la société humaine. Il faut donc s’opposer à cette extrémité par une nouvelle organisation économique et sociale révolutionnaire, procédant des révolutions historiques qui ont marqué l’histoire de l’humanité, de la révolution de la société esclavagiste athénienne à celle de la bourgeoisie parisienne, en passant par la Commune de Paris et de la Révolution d'Octobre inachevée et dévoyée et les possibilités nouvelles qu’offre la révolution scientifique et technique, sa productivité, son usage progressiste monétaire possible, institutionnel et ergologique, en sortant du critère P/C.

Il n’y a pas de vie humaine possible sans structuration sociale, son évolution-complexification accompagnant l’évolution-complexification du processus global de l’humanité, dans l’ensemble de ses activités.

La déstructuration macronienne mortelle de l’organisation sociale nationale procède de la déstructuration globale de la société mondiale par le profit capitaliste.

"L’échelon" d’organisation national, s’il n’est pas en adéquation avec le processus de mondialisation de l’humanité, processus naturel d’unification-diversification-complexification de l’espèce portée vers une entité d’appropriation universelle de la nature, ne procède pas en santé dans la mondialisation capitaliste, celle du critère du profit, le critère d’entreprise et politique P/C dans les échanges humains.

L’organisation de cohérence entre les « échelons d’organisation » de l’entité locale de production et l’entité locale d’administration vers les entités régionales, nationales, de zones de développement et d’organisation mondiale suppose une connaissance du présent et une préparation de l’avenir : ces deux conditions de régulation et de développement sont en contradiction antagonique avec le critère P/C dont les exigences sont immédiates ; dont les exigence ne peuvent tenir compte ni du présent ni d’une préparation de l’avenir dans sa quête de domination immédiate et son obligation de guerre concurrentielle.

On ne répare pas un clin d’œil ce qui a été détruit de longue date, destruction accélérée depuis les attaques des décennies passées contre l’organisation sociale issue de la victoire contre le nazisme, avec les accélérations sarkozyennes, hollandiennes et macroniennes.

La structure nationale est certes en contradiction avec le développement mondial de l’humanité. Mais elle ne peut être détruite sans substitution d’une autre organisation tenant compte d’une organisation géographique et économique à la fois décentralisée et cohérente au niveau mondial. Les forces d’extrême droite, souverainistes et fascisantes ont beau jeu face à l’incohérence d’une mondialisation capitaliste (que par ailleurs elles soutiennent de fait) ignorant les besoins sociaux, les besoins humains dans toute leur complexité et évolution. Elles ne peuvent que gagner provisoirement face à cette incohérence. Leur demande de frontières discriminatoires des hommes et de leur développement commun, en contradiction avec un développement des libertés répondant à une humanité nouvelle débarrassée de l’aliénation de la vente de la force de travail, est une entrave mortelle à ce mouvement de libération incontournable au processus vital humain.

Les frontières sont incompatibles avec le développement humain si elles ne sont qu’une limitation au développement d’une coopération et d’une autonomie générale de l’humanité et de l’homme dans l’humanité. Des frontières "en santé" ne peuvent que délimiter un échelon géographique de production et d’échange intégré au développement de l’ensemble humain. Ce n’est donc plus une frontière au sens où nous la comprenons aujourd’hui, mais au contraire une organisation renforcée à la promotion des échanges.

Les frontières nationales dont le dépassement demande une transformation progressive et radicale du système économique et social actuel sont au XXIème siècle ce que les octrois étaient à l’ancien régime féodal puis de monarchie absolue.

Pierre Assante. 05/06/2021 07:32:09.

(1) Déstructuration de l’ensemble des rapports sociaux. Mais on peut citer des pointes avancées de la déstructuration par des « bugs » très visibles de la distribution : défaut de production suffisante de matériels électroniques et d’énergie  impactant la production dans l’automobile, la production des computers etc. par exemple… et d’autre production dépendant de la production électronique et énergétique. Et les bugs  au sens strict des réseaux connectant les activités humaines de toutes sortes. Mais ce n’est qu’une pointe avancée visible. La violence sociale est une autre pointe avancée concrète et angoissante…

L’échange A-M-A’, la guerre économique concurrentielle qu’il entraîne et l’aliénation du travail, de ses gestes et de ses produits qu’il induit, aboutit à une société mondialisé sans régulation : une voiture sans frein allant de plus en plus vite ou l’innovation technologique n’est ni le progrès technologique ni le progrès social, à double sens : une Puissance inintelligente se détruisant elle-même.

 

Sur le lien :

https://pierreassante.fr/dossier/MODE_DE_PRODUCTION_ET_MODE_DE_PENSEE._Par_Pierre_Assante._18_mai_2021..pdf

 

***********

 

VOIR AUSSI sur ce blog : « Crise de la production le recueil augmenté ».

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/04/crise-de-la-production-le-recueil.html

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche