Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mai 2021 6 22 /05 /mai /2021 08:33
POUR CETTE ILLUSTRATION VOIR NOTE (1)

 

Petite conclusion

avec quelques répétitions...

 

de

"Mode de production et

Mode de pensée"

petit essai de commentaire philosophique sur l'économie, qui sera mis en ligne sur ce blog

le 23 mai 2021

 

Le mépris de la production est de bon ton et affiché par des intellectuels médiatiques qui font l’opinion. De chers intellectuels, « chers » au sens de la valeur marchande.

Ils font l’opinion en soumission à un mode de production dont ils sont les privilégiées et quelquefois les bénéficiaires.

On peut dire que d’une certaine façon ce mépris de la production va de pair avec un mépris de la consommation, dont pourtant, en général ils ne sont pas avares.

Ce mépris est celui du maître d’esclave vis-à-vis de l’esclave dont il bénéficie des services. « Usage de soi » par l’autre.  Il faut lire « l'ile des esclaves » et « l’ile aux femmes -"La Colonie" » de Marivaux, timide mais radical début de critique de la part de la bourgeoisie révolutionnaire de 1789 - avant qu'elle ne reconstitue une nouvelle domination après sa victoire sur l'aristocratie absolue- des hiérarchies basées sur une société de classe dont l’extrémité est le fascisme et le génocide des personnes et des cultures qui ne « simplifient » à ses yeux pas « suffisamment » la vie à la radicalité utilitaire d’une élite. Capitalisme en crise systémique et recours au fascisme, quand les conditions peuvent en être réunies, pour tenter de le pousser au paroxysme vont de pair.

Le fascisme ne cache pas sa philosophie anti-humaniste de « l’homme est un loup pour l’homme » de Hobbes convenant tout à fait au capital à sa naissance comme dans son développement. Par contre les usurpations des idées du mouvement ouvrier n’ont pu effacer les buts affichés de solidarité et de développement de tous. Mais quel gâchis dans les corps et les têtes, payés forts aujourd’hui !

La production au sens strict du terme  employé en économie comme au sens large, permet la  re-génération de l’humanité c’est la vie de l’humanité, sa créativité, son interfécondité . Aucune solution à la crise, économique, écologique, ergologique, morale ne peut échapper à la question de la production, de la reproduction matérielle et de la « re-génération » humaine, terme emprunté à Paul Boccara, de leur qualité et de leur quantité.

Et la production repose sur le travail humain et le développement de toutes les capacités humaines, ce qui renvoie aussi aux activités hors travail concourant à la re-génération humaine, l’exploitation de la nature, régulé en fonction de la nature et de l'homme dans leur unité, en rapport avec les besoins vitaux de l’espèce, de la personne dans l’espèce et de la personne dans la société humaine constituée.

Une transformation en santé du mode de production extrayant de la nature les subsistances et reposant sur le travail qui en est l’activité, que ce soit dans un mode de production ou un autre et une organisation du travail vont de pair, sont inséparables. Il y a une contradiction antagonique entre achat de la force de travail (à dépasser progressivement et radicalement), base du cycle de reproduction-élargie A-M-A’ et développement de l’humanité. Un autre usage de la révolution informationnelle, ses capacités exponentielle de productivité nouvelle et sa « condensation » pratique-physique-mentale, bien employée, non mécaniquement mais dialectiquement, peut le permettre aujourd’hui.

Construire les conditions qui sécuriseraient et promouvraient chaque travailleur permettrait au travail de se libérer des déterminations capitalistes qui entravent la créativité et le font de plus en plus s’opposer à tout le hors travail devenu, pourtant, si essentiel à l’essor de sa qualité . C’est justement ce à quoi ne peut répondre la logique du capital , son cycle de reproduction A-M-A’, sa suraccumulation-dévalorisation et sa crise générale. C’est à ce problème que répondent la proposition de loi de sécurité d’emploi et de formation (et de revenu évidemment) et des droits du travail y correspondant, et une autre utilisation de la production monétaire, du local au mondial (Crédit, Fonds, système financier et bancaire, BCE, FMI, DTS…) permettant les choix de production répondants aux besoins sociaux, de la production des objets aux production dites strictement culturelle, reflets de l’ensemble des cultures populaires et savantes de l’humanité.

Il n’y a pas de production sans recherche fondamentale et appliquée, et il n’y a pas de production sans développement de la pensée humaine, de l’évolution-complexification de la pensée humaine répondant au mouvement naturel universel d’évolution-développement-complexification et par conséquent de la conscience de l’homme sur la nature, sur la société et sur lui-même constituant la conscience synthétique de la nature sur elle-même, du moins une partie conjointe au mouvement universel.

Il n’y a pas de répartition juste répondant aux besoins sociaux sans développement quantitatif et qualitatif d’une production répondant aux besoins sociaux, au développement-évolution-complexification de l’espèce humaine, en deçà et au-delà de sa transformation en une entité « plus universelle », sa reproduction dans l’univers en développement-évolution-complexification globale et en diversification-condensation continue de ses éléments.

Pierre Assante. 22/05/2021 07:35:07.

 

(1) ILLUSTRATION :  Nous vous avons signalé le 6 mai 2021 la parution de cet ouvrage. Merci infiniment au Professeur Yves SCHWARTZ pour les citations de ce blog dans différentes parties de son ouvrage. VOIR CETTE PRESENTATION et diverses citations de l'ouvrage sur ce blog.

 

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/05/extraits-de-ergologie-travail-et-politique.yves-schwartz.2021.html

 

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/05/parution-yves-schwartz.travail-ergologie-et-politique.html

 

MODE DE PRODUCTION ET MODE DE PENSEE tous les 9 articles  :

 

http://pierre-assante.over-blog.com/2021/05/mode-de-production-et-mode-de-pensee.7-articles.par-pierre-assante.18-mai-2021.html

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche