Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 avril 2021 7 11 /04 /avril /2021 11:01

 

STATUTS DU PCF. MONDILISATION CAPITALISTE. CONDITION OUVRIÈRE AU FEMININ.

 

En 1979 s’est tenu le XXIIIème congrès du PCF.

Le programme commun de la gauche avait été signé en 1973, mais déjà des tensions se manifestaient entre communistes et socialistes par rapport aux engagements dont les congrès des socialistes et leurs responsables s’éloignaient. Plus, ils prenaient des positions contraires à ces engagements.

La suite est connue avec le tournant de l’austérité de 1984 et le départ des ministres communistes.

Ce XXIIIème congrès du PCF, malgré ces signes alarmants, a tenté de céder à certains de ses principes afin de s’élargir à une opinion plus vaste.

C’est le cas de l’abandon dans les statuts des références au marxisme-léninisme au profit d’une référence au socialisme scientifique.

Certes, Lénine lui-même, à la fin de sa vie a déclaré que dans l’élan de la création d’un mouvement communiste international, les Bolcheviques  et lui-même ont eu tendance négative à le russifier. La révolution d’Octobre s’est tenue dans les conditions propres de la Russie et ses suites de même.

Par contre le marxisme n’est pas un mode d’emploi de construction d’un mode de production nouveau, « le socialisme scientifique», c’est aussi une analyse anthropologique, scientifique, économique, humaniste et éthique et une vision progressiste du monde basée sur le mouvement du monde lui-même, et une sur « expérience du monde » pour le transformer en santé face à sa crise générale. La vision de Marx et d’Engels du pouvoir de l’argent aboutissant au capitalisme, aujourd’hui mondialisé, est une vision du panorama de la réalité sociale traversant les millénaires, reposant sur une immense culture personnelle et collective, sur l’observation de la condition ouvrière de leur temps et les mouvements d’elle suscite, et sur les lois du système économique et social engendrant ces conditions. Soulignons au passage que la vente de la force de travail par le « producteur libre » au possesseur du capital ou son-ses représentants reste sous les formes anciennes et nouvelles la propriété première de notre mode de production et d’échange mondialisé.

L’abandon du marxisme sans épithète par le XXIIIème congrès du PCF n’a pas donné les résultats escomptés. Il faut se rappeler que ce mouvement d’abandon par le PCF, au-delà des restrictions de précautions de cette décision, a été un mouvement précédemment effectué par toute la social-démocratie mondiale critiquée (fortement et justement à mon sens) par les communistes. La montée des intégrismes religieux et des superstitions semble faire la démonstration que le recul des idées des Lumières et plus encore du matérialisme dialectique ne sert pas le progrès ni des idées ni sociaux, et encore moins écologiques ou ergologiques. Ni que le progrès  des idées des Lumière et au-delà, du matérialisme dialectique soit une atteinte aux libertés religieuses.

L’adhésion de nombreux prêtres ouvriers au PCF lorsque celui-ci affirmait sa vision marxiste du monde montre que pour eux, cette vision est plus proche de leurs aspirations que de la vision libérale et sa pratique du tout-marchandise.

Mais aujourd’hui, au-delà des interventions de Paul Laurent sur les modification des statuts, de Lucien Sève sur le débat d’idées, de Jean-Paul Jouary sur les intellectuels communistes, de Paul Boccara sur une théorie de la crise et son issue (déjà ! Super !), de jacques Milhau sur la meilleure réponse à l’agression contre le marxisme, c’est deux idées que je veux souligner :

1) En 1979, les communistes sentent bien les menaces de contre-attaque du capital dans et par la mondialisation capitaliste, mais la plupart ne peuvent savoir l’ampleur qu’elle va prendre ni les résultats et les reculs qu’elle va imposer, malgré les progrès immenses de la révolution scientifique et technique et les possibilités qu’elle ouvre à l’humain dans d’autre conditions d’usage. En Italie Berlinguer laisse, dans solitude de son propre parti,  des écrits très intuitifs sur cette réalité et sur la mondialisation et sur la contre attaque du capital et sur un nouveau type de développement partant de la révolution scientifique et technique informationnelle numérisée.

2) L’autre, c’est à travers deux interventions de déléguées, femmes de ce congrès de 1979, à quel point la désindustrialisation a frappé la condition féminine salariale et ses espoirs, et sa coupure d’avec les avancées sociétales elles-mêmes, mises à mal pour toutes relativement,  par cette coupure. Les deux interventions, choisie certes arbitrairement sont en pièces jointes. 1° « Comment est née, comment vit ma cellule d’entreprise » 2) « Quelques aspects de la condition de la femme là où je travaille ».

 

LES 2 interventionS de déléguéeS sur ce lien :

 https://pierreassante.fr/dossier/DeleguEEs_1979.pdf

 

Pierre Assante. 11/04/2021 10:18:08.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche