Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 avril 2021 2 06 /04 /avril /2021 19:18

 

De ce qui est passÉ tout n’est pas perdu 

 

…« De ce qui est passé tout n’est pas perdu » (Nous ne sommes pas obligés de le refaire).

« De ce qui est perdu tout n’est pas à remplacer » (Bien des choses ont été intégrées à des choses supérieures).

« De ce qui n'a pas été remplacé tout n’est pas irremplaçable » (Bien des choses autrefois utiles sont désormais inutiles).

Que Jochmann avait sur son époque un siècle d’avance, on peut quasiment l’affirmer avec une assurance égale à celle de ses contemporains romantiques, aux yeux desquels il avait un demi-siècle de retard.

Car comme l’écrit Paul Valéry : Les romantiques accusaient aisément d’avoir été superficiels des hommes infiniment plus instruits, plus curieux de faits et d’idées, plus inquiets de précisions et de pensée à grande échelle qu’ils ne le furent jamais eux-mêmes… »

Ceci est extrait de l’article de Walter Benjamin « les régressions de la poésie » (1940). Les citations qu’il fait sont des extraits de (« Uber die Sprache », 1828) de Carl Gustav Jochmann (1789-1830). Les entre-parenthèses sont ses commentaires-explication de Benjamin sur ses citations.

 

Lire aussi : "dans quelques siècles..." :

http://pierre-assante.over-blog.com/2017/01/dans-quelques-siecles-brouillon.d-anticipation.html

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche