Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mars 2021 6 20 /03 /mars /2021 11:11

 

La chronique économique de Pierre Ivorra.

L’Île-de-France, cancre régional.

L'Humanité. 17 Mars 2021

 

L’impact économique, social, culturel des institutions régionales est très variable. Ainsi, si les dépenses inscrites au budget primitif de la première d’entre elles de par sa population (23,3 millions d’habitants), l’Île-de-France, sont en valeur absolue les plus importantes, autour de 4,6 milliards d’euros, rapportées à la population, elles sont les plus faibles de toutes les régions. Les sommes par habitant consacrées au fonctionnement de l’institution et à l’investissement sont, en 2019, de seulement 372 euros, soit à peine 62 % de celles de la Normandie, 66 % de celles de l’Occitanie, 68 % de celles de Bourgogne-Franche-Comté… Certes, l’État intervient un peu plus dans la région capitale qu’ailleurs, mais cela n’explique pas tout.

La droite, qui dirige l’Île-de-France, se vante d’y avoir raboté les dépenses de fonctionnement de près d’un demi-milliard d’euros depuis dix ans, alors que, depuis 2010, les régions ont récupéré des départements la lourde responsabilité des transports interurbains et scolaires. De plus, en 2020, en Île-de-France, comme partout, les régions ont été confrontées à l’épidémie, subissant à la fois une hausse de leurs dépenses et une baisse de leurs recettes. L’Île-de-France est aussi la région qui, avec 4,2 milliards d’euros, dispose d’un montant total de recettes bien au-dessus du lot en valeur absolue. Mais, rapportées au nombre d’habitants, elles font encore d’elle le cancre de la classe avec à peine 340 euros par habitant, contre 543 euros par habitant en Normandie, 490 euros par habitant dans le modeste Centre-Val de Loire (2,6 millions d’habitants).

Les communistes, pour leur part, considèrent que les régions, démocratisées, devraient jouer un tout autre rôle, disposer de moyens bien plus importants. Parallèlement à l’État, elles ont la responsabilité de compétences décisives : l’emploi, la formation professionnelle, l’économie et l’innovation. Actuellement, elles tirent l’essentiel de leurs ressources de transferts d’impôts. De façon évidente, cela ne fait pas le compte. En plus d’une réforme de la fiscalité mettant davantage à contribution le capital, il s’agirait de leur faire bénéficier d’une autre ressource : la capacité de la Banque centrale européenne à créer de l’argent.

Les élections régionales sont, de ce fait, un moment privilégié de popularisation de l’action pour la création de fonds régionaux et de conférences permanentes pour l’emploi, la formation et la transformation écologique des productions. Cela peut permettre un développement inédit des services publics dans chacune des régions et aider à infléchir les gestions d’entreprise en faveur de l’emploi.

 

Articles Récents DE CE BLOG :

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche