Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2021 5 19 /03 /mars /2021 14:45

 

Intégration commerciale en Asie (RCEP ) : défi ou opportunité ?

par Yves DIMICOLI le 10 décembre 2020.

 

Quinze pays d’Asie ont signé, le 15 novembre 2020 à Hanoï (Viet Nam), une méga-entente commerciale, promue par les pays de l’ASEAN (Association des nations de l’Asie du sud-est) et la Chine, à l’occasion d’un sommet virtuel concluant les négociations du plus grand accord de libre-échange de la planète lancées à Bali (Indonésie) en 2011. Cette nouvelle architecture a été édifiée sans l’Inde, qui s’en est finalement séparée, à l’initiative du nationaliste Narendra Modi, mais y demeure invitée. Elle émerge sans les États-Unis mis, pour l’heure, hors-jeu par Trump. Le RCEP, moins ambitieux que d’autres accords de libre-échange (Union européenne, États-Unis – Mexique – Canada (AEUMC)…) va cependant amorcer une nouvelle phase d’intégration commerciale de la zone, renforcer son attractivité et y consolider la centralité de la Chine, marquant l’échec de la stratégie trumpienne de « découplage » des États-Unis.

 

I – Contexte conjoncturel du sud-est asiatique : résilience face aux crises

Le plus marquant tient dans la résilience de la Chine, seule économie au monde, selon le FMI, à afficher une croissance positive de son PIB (+1,9 %) en 2020, alors que la planète connaîtrait une forte récession (-4,4 %)[1]. Son redressement, après une maîtrise remarquée de la pandémie Covid-19, s’est encore renforcé en octobre dernier[2]. La production industrielle a maintenu son taux de croissance à 6,9 % en glissement annuel en septembre et octobre. Elle était de 2 % supérieure à son niveau de 2019 sur les dix premiers mois de l’année. Si, dans les services, le redémarrage a été plus lent, après la période de confinement du premier trimestre, l’activité a cependant bien accéléré depuis septembre, affichant une croissance supérieure à celle de la production industrielle en octobre (+7,4 %). Cela a marché de pair avec le regain de la consommation des ménages et l’amélioration de l’emploi (le taux de chômage urbain a continué de diminuer en octobre pour atteindre 5,3 %).

La région Asie-Pacifique a été l’un des principaux bénéficiaires de la libéralisation du commerce et des investissements internationaux au cours des cinq décennies écoulées[3]. De nombreux pays ont connu une croissance rapide à long terme de leurs exportations vers les principaux marchés solvables du monde, en liaison avec la fragmentation mondiale des chaînes d’activité et de valeur des multinationales. Cette tendance a été soutenue par la libéralisation multilatérale du commerce à la suite des négociations du GATT, puis de l’OMC. Mais a beaucoup compté aussi le déploiement d’un réseau d’accords de libre-échange régionaux bilatéraux à partir de l’ASEAN.

Cependant, cette tendance s’est heurtée à la guerre commerciale des États-Unis contre la Chine en 2018 et 2019 avec des effets sur toute la chaîne d’approvisionnement de nombreux pays asiatiques........

......SUITE SUR CE LIEN :

https://www.economie-et-politique.org/2020/12/10/integration-commerciale-en-asie-rcep-defi-ou-opportunite/

 

 

Articles Récents DE CE BLOG :

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche