Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 février 2021 6 13 /02 /février /2021 18:02

 

Table ronde. Quelles alternatives pour une Sécurité sociale d’avenir ?

L’humanité. Vendredi 12 Février 2021

 

Pierre CHAILLAN.

Rappel des faits, Revenu universel, salaire à vie, sécurité d’emploi et de formation ? Les propositions d’un projet de société à gauche sont sur la table pour répondre à la crise sanitaire et engager une voie post-capitaliste.

SOPHIE TAILLÉ-POLIAN Sénatrice Génération.s du Val-de-MarneBERNARD FRIOT Sociologue et économiste, signataire de l’appel « Ambroise Croizat au Panthéon ». PIERRE IVORRA Journaliste et chroniqueur.

 

Les interventions de Pierre IVORRA :

…Plutôt que de se demander quel serait l’intérêt d’un revenu attribué à tout individu quelle que soit sa situation, revenu qui risque d’être très insuffisant pour des millions de personnes, mieux vaut s’interroger sur les raisons qui font que tant de personnes sont dans la pauvreté, au chômage, occupent des emplois précaires, ne bénéficient guère d’un revenu décent. Tout donne à penser que l’insuffisance ou l’absence de revenu, pourtant indispensable à un véritable développement humain, est liée à la façon dont les revenus sont créés. Pour quelle raison des millions de travailleurs au chômage sont-ils exclus de l’acte productif et sont de ce fait écartés également d’une juste répartition des richesses qu’il permet de créer ? La raison en est la volonté obsessionnelle des capitalistes de réduire le coût du travail pour augmenter leurs profits. En s’attaquant à ce coût du capital, on peut créer les conditions pour que tout un chacun participe à la création de richesses ou puisse bénéficier d’une formation rémunérée en vue d’occuper un nouvel emploi. En sécurisant l’emploi, on sécurise les revenus…

…L’enjeu, c’est la réussite ou l’échec de la rupture avec le capitalisme. Dans la continuité de la pensée de Marx et avec les acquis du mouvement populaire et de la réflexion théorique depuis, l’objectif de la transformation à réaliser est de dépasser le capitalisme et son élément central : le salariat. C’est en cela que l’idée de prétendre rompre avec le capitalisme en instituant un salaire à vie est antinomique avec la pensée de Marx et totalement contradictoire. Dans le Capital, Marx affirme que la vraie vie commence pour l’ouvrier lorsqu’il quitte son activité de salarié. C’est pour cela qu’il considère que « la réduction de la journée de travail est la condition fondamentale » de cette libération. La baisse du temps de travail et la sécurité d’emploi et de formation sont dans le fil de cette pensée. La possibilité de donner à tout un chacun le droit de passer d’un emploi à l’autre, sans subir le chômage, et si besoin est de bénéficier d’une formation rémunérée, se situe dans cette visée communiste d’un dépassement du capitalisme et du salariat. L’éradication du chômage et le droit à une formation rémunérée ouvrent la possibilité de participer à une activité non marchande, au cours de laquelle le travailleur n’a pas à vendre sa force de travail, à exercer une activité salariée. Ce sont là des vecteurs majeurs du dépassement du capitalisme. S’y ajoute des mesures économiques, financières, monétaires, des droits nouveaux à l’entreprise et dans la société pour rendre possibles ces conquêtes…

… La Sécurité sociale est durement attaquée par le pouvoir, la droite et l’extrême droite qui veulent faire de la santé une affaire privée. Il faut tout au contraire accroître considérablement ses ressources financières afin d’aller vers le 100 % Sécu, et aussi faire face aux problèmes de la dépendance. Les mesures classiques de taxation des fortunes et du capital sont à la fois indispensables et insuffisantes. C’est pour cela que les communistes proposent d’abord de mettre un terme aux exonérations de cotisations patronales, ensuite de faire cotiser les revenus financiers, enfin d’instituer une modulation des cotisations des entreprises en fonction de leurs politiques d’emploi, de formation et de préservation de l’environnement. La création de la Sécurité sociale dans l’après-guerre à l’initiative particulièrement du communiste Ambroise Croizat a marqué un très grand progrès de civilisation. Enfin, dans notre pays, l’indigent, le chômeur, les vieilles gens, les travailleurs, l’ouvrier comme l’ingénieur, les familles ont pu bénéficier d’un droit à la santé. C’est d’ailleurs à partir de ce moment-là que l’espérance de vie des Français s’est sensiblement accrue. Ce sont ces idées fraternelles qu’il faut faire entrer au Panthéon avec Ambroise Croizat.

 

LA TABLE RONDE DANS SON INTÉGRALITÉ

https://www.humanite.fr/table-ronde-quelles-alternatives-pour-une-securite-sociale-davenir-700049

 

 

Voir aussi Recueil "2034" : 

http://pierre.assante.over-blog.com/2020/09/2034-recueil.html

 

ET TOUS LES ARTICLES PAR SÉRIES : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 2030405060708090100> >

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche