Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 février 2021 6 06 /02 /février /2021 07:42

 

SOUVERAINETÉ

ou

CONSTITUANTE UNIVERSELLE ?

 

Les Entités humaines constituées ne sont ni éternelles ni figées. Elles sont un produit de l’histoire humaine en mouvement de développement-complexification.

Comme la personne humaine, elles tendent à se développer solidairement et autonomément afin de constituer les formes les plus avancées, dans un mouvement continu et des sauts micros et macro de transformation qualitative, le mouvement infini de conscience de la nature sur elle-même.

La souveraineté est l’expression de la domination des hommes les uns sur les autres et des entités les unes sur les autres, les plus puissantes dominant les plus faibles : c’est le contraire de la solidarité, de la coopération, d’une constituante de l’autonomie de constitution. Souveraineté et Autonomie de constitution sont deux formes contraires en unité qui s’affrontent avec pour enjeu commun la « visée » de la seconde, le développement et la paix : identité et unité des contraires.

Il ne s’agit pas de constituer à terme une seule et unique identité mondiale, mais de lever les barrières à la constitution d’une construction commune dont les marchés nationaux capitalistes ont constitué la base des conflits, des freins aux coopérations, des inégalités et de la misère.

Le système capitaliste est par lui-même constituant de ces barrières. Il prône la concurrence sur la base du profit dans le cycle d’accumulation du capital, donc de la restitution minimum des richesses produites, aux communautés, aux entités constituées, contre la base des intérêts et des besoins individuels et communs de développement-complexification.

La souveraineté dont l’aboutissement « naturel »est le souverainisme, peut-être conçue de façon démocratique et progressiste comme une défense face aux dominations des entités dominantes du capitalisme monopoliste mondialisé, numériquement informationnalisé, globalement financiarisé. Mais elle contient le ver dans le fruit.

Le capitalisme monopoliste mondialisé, numériquement informationnalisé, globalement financiarisé est l’antichambre de la mise en commun progressiste, en santé au sens canguilhémien, du processus infini d’humanisation, sous la forme humaine ou sous la forme de ce qu’elle peut devenir dans son appropriation saine de la nature, de l’univers dans leur évolution-complexification commune.

La production (et l’échange-distribution) industrielle numérisée mondialisée peut être la base de la coopération et paradoxalement par rapport à notre expérience actuelle, de la diversification-développement-complexification des activités humaines et de leur entrée dans une visée-projet-action universelle.

Il est temps que la lutte pour une transformation sociale de progrès, le dépassement du capitalisme,  allie la transformation des entités nationales, transformation des zones de développement mondial, transformation des relations mondiales. Il existe déjà une tendance à cette transformation, dans le FMI faible et peu visible car au centre de la production monétaire et de son contrôle par le capitalisme dominant et son panzer : le dollar ;  l’ONU et ses satellites ; l’OMS visible en particulier dans la pandémie pose en évidence cette nécessaire coopération-autonomie des entités constituées. La santé mondiale, comme l’humanité est Une, Multiple, Diverse et Indivisible. Les institutions mondiales, comme le monde, la production et l’échange, et la vie humaine,  sont dominées objectivement et subjectivement, en unité, par le système capitaliste ET divisées entre capital et travail, firmes multinationales et salariat. Les diversifications des luttes s’écartent et rejoignent en même temps le processus de dépassement de la vente de la force de travail, au moment où elle est entrée dans son paroxysme : aiguisement des contradictions diraient nos chers ancêtres.

Pierre Assante. 06/02/2021 07:29:39.

 

Voir aussi Recueil "2034" : 

http://pierre.assante.over-blog.com/2020/09/2034-recueil.html

 

ET TOUS LES ARTICLES PAR SÉRIES : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 2030405060708090100> >

Partager cet article

commentaires

B
COMPARAISON : Si un singe accumulait plus de bananes qu'il ne peut en manger alors que les autres singes meurent de faim , les scientifiques se demanderaient ce qu'il ne va pas chez lui . Les 500 plus grandes fortunes mondiales ont accumulé 1800 milliards ( bananes) en un an ,alors que des millions de personnes sont en train de basculer dans la pauvreté . Il serait temps que les citoyens se demandent ce qu'il ne va pas dans nos sociétés et surtout ne pas se tromper de cible .Je suis sûr qu'un élève de l'école maternelle trouverait la solution .
Répondre

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche