Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 février 2021 4 25 /02 /février /2021 08:05

 

LA REPRODUCTION PAR NOUS-MÊMES DES NORMES QUE NOUS CONTESTONS.

 

Si la contestation ne fait pas l’effort d’une mode de pensée dialectique et pluridisciplinaire, ce qui va de pair, tôt ou tard elle reproduit ce qu’elle conteste.

Ce qui vaut pour la société vaut à plus forte raison pour un Parti Communiste.

Si Lénine après l’échec de la révolution Russe de 1905 s’attaque à la philosophie et à travers elle à l’effort de pensée dialectique ce n’est pas un hasard, même si en 1909 il ne possède pas les éléments critiques scientifiques que nous possédons aujourd’hui, sous forme hélas structuraliste, mais cependant à un niveau plus élevé de connaissances générales.

Une bonne nouvelle œuvre dépassant « matérialisme et empiriocriticisme » devrait s’atteler aussi à dépasser le structuralisme de nos connaissances, leur dispersion et leur parcellisation pour se rapprocher de synthèses, dépasser la logique de non-contradiction : penser l’unité contradictoire des mouvements de la nature et de la société ; en user de même pour les analyses et choix politiques et de parti. La pensée dialectique n’est jamais un acquis, c’est un effort permanent de sortie du confort des normes acquises.

Sans cet effort, il n’y a que reproduction sous d’autres formes des normes obsolètes. Sans cet effort c’est bien ce qui se passera inexorablement dans l’avancée de contestation que constitue « en avant le manifeste ».

Ceux qui l’ont initié risquent  d’être dépassés par la droite par l’expression prétentieusement contestataire de « nouveaux hégéliens » et « nouveaux communistes » d’aujourd’hui. C’est d’ailleurs ce qui s’est passé dans le sens contraire, celui de l’opportunisme avec un développement « incontrôlé » de « Futurs » dont j’ai fait l’expérience.

Et pour voir d’un peu plus haut, il y a chez Staline et ses  "équipes" suivistes et soumises, non seulement un abandon de la NEP pour accélérer d’une façon mécanique la révolution, mais un abandon de la critique philosophique de Lénine, qui comme celle d’Engels tentait de couvrir une vaste étendue de champs divers de recherches.

La floraison des textes contestataires des communistes qui prétendent sortir des vieilles habitudes, des normes organisationnelles dépassées, faute de modestie et réflexions propres sur elles-mêmes reproduit ce qu’elle conteste et reproduira de plus en plus ce qu’elle conteste si elle ne revient pas sur les essentiels, la présence de l’expression du parti et le contenu de l’expression du parti, par exemple dans cet évènement politique qu’est la campagne des présidentielles.

Il ne suffit pas d’être présent, il faut que le contenu et la présence aille de pair et on en est loin encore. L’expression des conditions économiques de sortie de crise par exemple est loin d’avoir gagné l’opinion des militants et de la société évidemment. Mais il n’y pas que l’expression des conditions économiques. S’y cantonner c’est mettre en difficulté cette même expression et la réduire à terme.

Il y a donc double danger : ne pas réussir dans l’expression économique et favoriser une confusion dans la multiplication des discours ne se recentrant pas en permanence sur l’essentiel, c’est-à-dire l’analyse de la réalité ici et maintenant pour imaginer le nouveau à mettre en œuvre. Le nouveau n’est pas dans l’étroitesse d’un "nouvel" objectif limité mais dans l’insertion de cet objectif limité dans le mouvement d’ensemble. D’ici les présidentielles, bien de changements peuvent subvenir avec le développement de la crise et la façon dont les « dirigeants » du monde prétendent la soigner. Ces changements il faut être capable de les aborder sans répéter mécaniquement ce que nous venons d’apprendre et s’y tenir ne suffit jamais assez pour transformer les normes économiques et politiques obsolètes.

Dans un monde affolé, sur des rails libéraux, sur l’imprégnation jusqu’à la moelle des os de son idéologie d’accumulation du capital dans les échanges humain, rien d’étonnant de constater que tout cela est difficile de dépasser même dans un parti se déclarant de transformation sociale.

C’est en s’appuyant sur la force du profit qu’on dépassera le système du profit. C’est en s’appuyant sur la force du cycle d’échange A-M-A’, de l’accumulation capitaliste qu’on dépassera la crise de suraccumulation-dévalorisation du capital et  le système capitaliste. C’est en s’appuyant sur la force du capital qu’on dépassera le système capitaliste. C’est en s’appuyant sur la force contraire qu’on vainc et dépasse la force contraire.

Dixi et salvavi animam meam.

Pierre Assante. 25/02/2021 07:48:07.

 

Voir aussi Recueil "2034" : 

http://pierre.assante.over-blog.com/2020/09/2034-recueil.html

 

ET TOUS LES ARTICLES PAR SÉRIES : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 2030405060708090100> >

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche