Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 décembre 2020 3 02 /12 /décembre /2020 06:36

 

REVENU UNIVERSEL : VOIE DE GARAGE DU DEVELOPPEMENT

 

Seul le travail produit de la valeur, valeur marchande et valeur d’usage dans notre système et valeur d’usage tout court dans un système libéré de l’exploitation de la force de travail, de l’aliénation du produit et des gestes de production du travailleur.

Un revenu universel court-circuite la production et l’emploi, réduit les capacités productives pouvant réduire pour tous le temps de travail et les conditions de l’activité libre de la personne.

Mais surtout, dans la période de crise du capital, de suraccumulation-dévalorisation et d’austérité qui en découle pour renflouer son taux de profit, le revenu universel permettrait seulement, et pour un temps, aux "bénéficiaires", de survivre à « petit prix », à petits moyens et à petit développement général qui ne peut que déchaîner la crise et l’abaissement des conditions de vie pour tous, si ce n’est provisoirement pour une "élite" qui ne pourra subsister elle non plus SANS une société en  bonne santé.

 

Que ce soit dans le système capitaliste ou dans un autre système, l’usage de la force de travail crée les biens et les richesses nécessaires à la vie humaine, de la personne et de la société en rapports réciproques, dialectique.

L’évolution, le développement des moyens de production, des techniques, des recherches et leurs applications aux moyens de production, peuvent permettre une productivité réduisant le temps d’usage de la force de travail, pour produire directement des biens en qualité et en quantité nécessaires à la vie de la personne et de la société.

C’est à dire que le développement de la productivité permet de réduire le temps de travail au profit d’un temps non contraint, choisi, pour des activités non liées directement à la production stricto sensu.

 

Certes, un revenu universel peut être  extrait  de la masse de production grâce à l’augmentation de la productivité déjà atteinte. Mais cela veut dire que la société et par contrecoup, la personne, se prive de l’effort possible de toute la société dont dépend aussi la productivité et les progrès de réduction du temps de travail.

Dans le progrès de la productivité, il y a la qualification du producteur, la formation et la culture au sens large du producteur, la transmission et le développement du savoir, de la recherche fondamentale, de la recherche appliquée, et du développement général des capacités humaines, l’intelligence et la conscience de ce qu’est la personne, de la société, de l’humanité dans son univers et des moyens qu’elle peut et doit développer pour y survivre en quantité et en qualité.

Le principe d’existence et celui de vie, et de vie consciente, dépend d’un développement-complexification que l’on peut constater dans ce que nous connaissons de cette Terre, de l’univers et de nous-même.

Dans notre société capitaliste seule la force de travail et dans le système, seul l’emploi  crée de la valeur, celle qui circule dans le monde localement et globalement, qui nous permet de produire et d’échanger les marchandises, dont celles qui nous permettent de vivre, et leur valeur d’usage nécessaire à la vie quotidienne et la sécurité du futur de notre vie quotidienne.

Le revenu universel va à l’encontre des besoins de transformation d’un système malade à en mourir, il maintient en l’état les conditions de vente-achat, d’exploitation de la force de travail. Tandis qu’une sécurité d’Emploi et de Formation et de Revenu pour vivre, peut développer les forces productives, créer les conditions de produire en diminuant le temps de travail et en augmentant le temps de création libre, et à terme, d’abolition du travail contraint.

 

Progression de la productivité et développement des savoirs et des techniques est la condition de sortie de la dépendance de la personne, du salarié, de la vente de sa force de travail.

À terme, une société libérée de l’aliénation, de la vente de la force de travail est une société où tous les individus pourront participer librement aux progrès des savoirs et des plaisirs qui en découlent, pour eux-mêmes et pour toutes la société humaine, ce qui constituerait une nouvelle civilisation de progrès de l’humanité dans son milieu, la Terre et dans l’Univers dont elle fait partie.

Pierre Assante. 02/12/2020 06:12:19.

Voir aussi : http://pierre-assante.over-blog.com/2020/11/du-5-decembre-2019-au-29-novembre-2020.html

Partager cet article

Repost0

commentaires

Besse Daniel 06/12/2020 08:28

Le revenu universel tourne autour de 750 euros , c'est a dire en dessous du seuil de pauvreté .De plus avec le revenu universel on admet la persistance du chomage et on déresponsabilise les entreprises .On tourne en rond et le capital n'est pas inquiété .

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche