Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 avril 2020 4 02 /04 /avril /2020 06:55
Voir note sur cette photo.

"CAPITALISME DE GUERRE"

En crise économique de suraccumulation-dévalorisation du capital parvenu au crash financier révélateur de la crise généralisée de production capitaliste, toute proportion et comparaison gardées limitées au contexte micro et macro historique,

 

  1. nous assistons non pas à une sorte de « communisme de guerre » évidemment mais à un « capitalisme de guerre ».
  2. Et comme dans tout événement du système capitaliste qui en aucun cas ne peut renoncer structurellement à l’accumulation sur la base « P/C (Profit sur capital)», il cherche la solution uniquement dans la répartition de la pénurie et non dans les capacités d’efficacité de l’appareil productif.
  3. Cette demande de répartition est elle-même relayée par les secteurs d’activité et les besoins et les populations elles-mêmes en détresse (Voir le 10).
  4. Au-delà des urgences, la conscience de la nécessité, dans l’urgence même de permettre cette efficacité pour répondre à la relance progressive et accélérée des capacités de production répondant aux besoins, cette conscience est à développer.
  5. Critères de gestion « VA/CMF (Valeur ajoutée sur Capital Matériel et Financier)», l’augmentation graduelle de la part de valeur ajoutée restituée à l’investissement donc à la  production en tant  transition vers une efficacité maximale en processus du rapport « mise à disposition des moyens/besoins sociaux », restent un objectif essentiel, à la fois malgré et à cause de la crise sanitaire.
  6. Le besoin de ces critères est inséparable des différentes mesures d’organisation de l’économie, en relation avec les mesures d’ordre politique, anthroponomique, ergologique, et pour la masse et la diversité des activités humaines : DST (Droits de Tirage Spéciaux du FMI pour s'émanciper de la dictature du Dollar), loi SEF (Sécurité Emploi Formation), Crédits sélectifs, Production monétaire des banques centrales et  Fonds du local au mondial gérés démocratiquement par la population-les élus-organisations syndicales et politiques-associations-personne humaine à la base.
  7. Le développement de la conscience de transformation des critères de gestion ainsi que des mesures en question restent au cœur des besoins de contenu des revendications, luttes et mouvements sociaux et de leurs animateurs syndicaux, politiques, associatifs et de la personne en tant "qu'élément" de base des entités humaines, affirmation tautologique s’il en est.
  8. Au cœur des manifestations de solidarité immédiate et d’urgence, la période de confinement et d’aggravation conjointe des conditions de travail et de revenu du travail est aussi le moment d’approfondissement de la formation à ces critères et mesures.
  9. Un peu d’énigme dans mon propos : cette période est favorable, paradoxalement, à la réflexion-action sur le développement de la prise en compte, des valeurs sans dimension, en opposition à la valeur marchande et sa mesure, pour le développement du processus humain, social, dans sa croissance en quantité et en qualité, et sa complexification-condensation (1).
  10. La détresse, concrète est accompagnée, accélération du « retour », de la résurgence accélérée de la « consolation » idéaliste. C’est un élément à surmonter à l’intérieur du progrès possible des consciences dans l’évènement qui la porte : la crise sanitaire dans la crise générale du capital et le besoin de les dépasser dans des reformes structurelles, un processus de sortie du critère P/C et un processus long d’abolition-dépassement de l’achat de la force de travail, lié à une progression en quantité et en qualité des forces productives et de la révolution scientifique, technique, numérique, biologique, et de la physique corpusculaire et astronomique, qui peut la permettre.

Pierre Assante. 02/04/2020 06:43:35.

Je ne fais pas de la personnalisation, mais dans ma situation je suis isolé dans ma réflexion, non intégré physiquement à un groupe, par force et non par choix. Je fais ce que je peux, comme je peux…

 

(1) Ce n’est pas la mondialisation ni la croissance qui sont en cause, mais la mondialisation capitaliste et le type de croissance sans régulation ni sécurité, sans santé. Le dépassement de la crise de croissance de l'humanité, à l'instar d'un jeune corps passe par le dépassement du système de développement marchand à son paroxysme, le capitaliste mondialisé, financiarisé, numérisé. La mondialisation doit être une coopération mettant les efforts des hommes en commun et en santé. L'énergie et la production de l'énergie dont dépend la vie du corps humain et du corps social fait partie des préoccupations majeures dans la crise de croissance de l'humanité.

 

La photo de Denis Durand ne l'engage pas sur mes propos. C'est une illustration du débat des économistes communistes.

 

Cliquer ci-dessus

Le Recueil "20 thèses" :

lien : http://pierre.assante.over-blog.com/2020/02/lien-sur-le-recueil-20-theses.html

 

*Tous les articles du blog (par séries de 25) : 

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 2030405060708090100> >>

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche