Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 février 2020 6 22 /02 /février /2020 21:05

 

Publié la première fois le 20/20/2020

malaise de l’idÉologie dominante.

AU  SUJET DE L'AMOUR...

 

Pascal est l’expression du malaise de l’idéologie dominante de l’Ancien Régime comme Foucault etc… celui de ce régime-ci et du mode de production et d’échange-ci.

Hier soir, « Grande librairie », des autrices-auteur d’ouvrages sociologiques et romans sur l’amour. Intéressantes causeries, échanges entre les auteurs. Mais jamais un échange ne m’a fait plus sentir ce qu’est la philosophie idéaliste comme cette-fois ; et la confusion entre l’état de conscience du moment et un besoin nécessaire et vital à une aspiration en un idéal concret et en mouvement.

Le « débat » sur l’amour est le lieu par « excellence » de la dichotomie idéaliste corps-esprit. London et Strunsky expriment bien cette dichotomie dans « Rien d’autre que l’amour », et il n’est pas certain qu’ils n’y succombent pas eux-mêmes ; ils sont tous deux plus littéraires que scientifiques et risquent la dichotomie sciences/littérature elle-même.

Dans « Le talon de fer », les exposés railleurs et justement agressifs du héros sur les lois du capital aux petits et moyens capitalistes déboussolés, sont justes sur le fond mais limités et conduits à une certaine caricature. On ne peut écrire en un bref discours « Le capital ». C’est peut-être ce travers-là qu’a subi le mouvement ouvrier dans ses difficultés de passer de la contestation à la construction sociale sur d’autres bases, issues à la fois de la continuité, de la transformation et du saut qualitatif.

Je reviens sur le nucléaire à la suite d’une réponse d’un cher ami sur « 20 thèses ». Je m’accorde sur la dangerosité du nucléaire, et en matière de besoins en énergie, comme du nucléaire militaire. Je réaffirme mon opinion sur la moindre dangerosité par rapport au CO2, et la crise écologique dans tous ses multiples effets mortifères. J’insiste sur l’abandon relatif et dramatique d’une politique de sécurité du nucléaire. Et j’insiste encore plus sur le besoin impérieux de recherches coopératives internationales pour une transition énergétique. ITER en est un exemple hélas trop ignoré et trop long à mettre en place, financièrement entre autre, le critère profit, le rapport P/C en étant une cause majeure.

Tirer l’énergie de l’énergie des atomes est certainement la seule voie possible au développement en besoins d’énergie, et sous les formes les moins « coûteuses », les moins dangereuses qui sont certainement les formes scientifiques les « plus élémentaires », les progrès scientifique démontrant que la condensation-concentration des progrès et la complexification vont de pair.

Les ITER de toutes sortes devraient éclore par dizaines dans le monde. Comme la crise écologique, la pénurie énergétique relative au développement-complexification de l’humanité, dans un mode de production et d’échange en contradiction avec ce développement-complexification, et sans transformation en santé de ce mode, ne peut qu’entrainer une destruction d’une partie plus ou moins grande de cette humanité.

Une société, corps-soi multiple peut être en santé relative ou malade, ou en danger de mort ou morte. La santé relative dépend des capacités de production, de sa qualité, et d’un type de mode de production et d’échange en accord relatif avec le moment historique de développement et son mouvement processuel.

La contradiction du mode de production et d’échange contenue dans le rapport P/C (Profit sur Capital) comme critère « d’investissement » demande une transformation du mode de production et d’échange dans une civilisation de toute l’humanité. Le mode de production et d’échange  ici et maintenant dans le monde  est issue de la longue histoire de la société marchande M-A-M’ puis A-M-A’, de l’accumulation privée, de la vente achat de la force de travail. La crise de suraccumulation-dévalorisation du capital dans la révolution industrielle et aujourd’hui dans la révolution industrielle numérisée, et le capitalisme mondialisé et financiarisé qui l’induit en rapports allers-retours dialectique, entrent en conflit avec les besoins écologiques, anthroponomiques, ergologiques, et culturels au sens le plus large historiquement ici et maintenant.

J’en reviens, à propos de l’amour, à la dichotomie entre affectif et biologique, culturel et économique. Il n’y a rien de plus positivement idéal et idéel que la rencontre de l’affectif et du matériellement vital, avec tout ce que cette rencontre peut contenir de diversité et de multiplicité. Mettre en contradiction le biologique et l’affectif, comme mettre en demeure l’individu à l’obligation un mode de vie sont les deux bouts d’une même maladie de la civilisation ou le droit naturel est écrasé par la valeur marchande, la valeur d’échange de la marchandise et de la valeur d’usage qu’elle contient que la valeur marchande contraint,  et ce qu’elle contient de religieux.

L’affectif et le matériellement vital sont tous deux on ne peut plus matériels et unis dans le mouvement humain, partie du mouvement de la nature, de l’univers qui est le nôtre, conscience réelle et historiquement limitée de la nature sur elle-même. Les limites du moment tiennent, entre autre, au niveau du moment des forces productives et ce qu’elles permettent comme produits et savoirs de survie et de développement; savoirs sur le réel et ses transformations et auto-transformations de et par l’homme lui-même : il s’agit du rapport dialectique entre produits, qualité des produits par rapport aux besoins historiques, et forces productives.

La reproduction élargie de la société, dont fait partie l’amour, est une reproduction productive, biologique, culturelle unie, dont la base est le travail, et le travail pas nécessairement esclavagiste, servile, salarié, contraint, mais créatif d'humanité à l'infini jusqu'à un type de transmission plus large qu'elle.

Pierre Assante. Jeudi 20 février 2020.

_______Schéma extrait de "2 questions pour procéder", essai sur l'ergologie à partir des travaux d'Yves SCHWARTZ. ___________P.Assante.__________

LIEN SUR LE RECUEIL « 20 THÈSES »

Et l’alliance économie-ergologie

lien : http://pierre.assante.over-blog.com/2020/02/lien-sur-le-recueil-20-theses.html

 

*Tous les articles du blog (par séries de 25). Cliquer sur le nombre de la série choisie: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 70 80 90 100 101 102 103 104 105 106 107 10........

Les débuts du blog :

http://pierre.assante.over-blog.com/page/119

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche