Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 février 2020 2 18 /02 /février /2020 07:01

LE MIRAGE DE L’UNIVERSALITÉ.

Catherine MILLS

Directrice d'Economie et Politique

Maîtresse de conférence émérite
 

Le gouvernement proclame qu’il veut mettre en œuvre un système de retraites universel, mais nous avons déjà un système de retraites universel, créé en 1945, il s’est étendu avec l’instauration du minimum vieillesse en 1956, la mise en place de différents régimes pour les non- salariés.  Un système universel,  cela signifie que  chacun est assuré de recevoir une pension à l’âge de la retraite. Ce que le gouvernement veut, c’est un régime unique de base a minima.  Il confond universel et unique.  Certes on doit travailler à des convergences vers le haut, par exemple sur les avantages familiaux ou sur la pénibilité, concernant le public et le privé. Mais, sous- couvert d’unification et de simplification,  le pouvoir organise une convergence vers le bas, alors qu’il  multiplie des régimes différents notamment par âge en faisant le choix de sacrifier la jeunesse.  En fait, personne n’aura le même système de retraite, des exceptions partout, un système éclaté, la solidarité bafouée.

C’est aussi l’arnaque des 1000€ de retraite minimum. En réalité, le minimum vieillesse est déjà de 900€ en 2020, il ne concerne que 455000 personnes aux faibles ressources et seulement à partir de 65 ans.  Le minimum contributif de la  CNAV concerne, lui, 4,8 millions de personnes soit 35% des retraités, il s’applique aussi à partir de 65 ans et nécessite d’avoir cotisé au moins 120 trimestres, il complète la retraite de base faible, l’ensemble des ressources ne peut dépasser 1143 € .Son montant maximum est de 634,6€. Par ailleurs le mirage des 1000€ c’est avec une carrière complète, donc avec les nouveaux paramètres, beaucoup ne pourront l’atteindre et seront loin de toucher ces 1000€.

En outre, déjà la réforme Fillon  de 2003 énonçait le principe de 85% du Smic, « pas une retraite à moins de 1000€ », sans l’avoir appliqué. Ce qui est nouveau dans le projet Macron c’est d’en faire un objectif idyllique, y compris pour  ceux qui ont fait des études longues et occupent des métiers exigeant de hautes qualifications.  S’agirait-il  d’aller vers un régime unique où la majorité des retraités auraient entre 900 et 1000€?

La suppression des régimes « spéciaux » de salariés et la prétendue unification. Cela recouvre la fin du statut, la privatisation. Ils  ne représentent que 3% des retraités. Leurs droits conquis par les luttes comme pour la SNCF, pourraient servir de modèle. Or, avec les régimes de fonctionnaires, dont les enseignants,  ils sont menacés.  Leur intégration dans le régime unique n’apportera aucune solution au financement des retraites. L’objectif est, en réalité, l’abaissement des droits de tous. 

Ainsi, avec la réforme Macron, la régression des retraites de base serait de 20 à 40% selon les catégories,  c’est considérable, y compris pour les cadres, les professions libérales, les régimes autonomes.

Ce serait aussi la mise à mort des régimes complémentaires obligatoires à prestations définies, ça intéresse beaucoup le MEDEF, les assureurs et les fonds de pension qui veulent mettre la main dessus.

Les fonds de pension et la capitalisation sont  en embuscade. La régression des pensions vise surtout à faire monter les fonds de pension, grands amis de Macron.

Nous refusons ce projet de société qu’on nous prépare: une société  individualiste,  une guerre  entre les générations, des inégalités renforcées, notamment pour les femmes les grandes perdantes du projet Macron.

 Avec le formidable mouvement social nous exigeons le retrait du  projet Macron injuste et réactionnaire. Au nom de l’équilibre financier, on veut nous imposer une retraite à 64 ans ,65 ans, 66 ans, etc. Nous refusons le principe de  l’âge d’équilibre sans cesse reculé et du système à  points. Nous avançons une réforme alternative, avec notamment un nouveau financement, pour faire face au vieillissement démographique, on peut consolider l’augmentation de la population active et de l’emploi, en assurant le renouvellement des générations, l’accès des jeunes à l’emploi, l’augmentation du taux d’activité et  des  salaires des femmes. Le niveau des retraites doit être garanti, on peut répondre à la montée des besoins liés à la vieillesse et à l’autonomie des personnes âgées. Cela exige de nouveaux moyens de financement, nous proposons la fin des  70Mds d’exonérations des cotisations patronales inefficaces par rapport à l’emploi,  une nouvelle cotisation sur les  revenus financiers des entreprises, une modulation du taux de cotisations patronales centrée sur le développement de l’emploi,  de la formation, des salaires, sur l’incitation à un nouveau type de développement social et écologique.

Catherine MILLS. "L'Humanité" du 17 février 2020.

 

LIEN SUR LE RECUEIL « 20 THÈSES »

Et l’alliance économie-ergologie

lien : http://pierre.assante.over-blog.com/2020/02/lien-sur-le-recueil-20-theses.html

 

*Tous les articles du blog (par séries de 25). Cliquer sur le nombre de la série choisie: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 70 80 90 100 101 102 103 104 105 106 107 108

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Tout à fait d'accord. Merci.
Répondre
B
Crise de la sociale-démocratie , reconvertie au social-libéralisme . A mon avis ,pour nous sortir de la crise ,la droite et les réformistes n'ont quasiment plus de marge . Car ,meme avec une plus-value relativement plus élevée ,elle ne suffit pas pour rentabiliser la suraccumulation du capital matériel et financier avancés .La politique des réformistes rejoint celle de la droite dans l'intérèt du capital .Les réformistes sont bien timides pour lutter contre la réforme des retraites.Seuls les citoyens en action feront bouger le curseur dans le bon sens.
Répondre

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche