Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 janvier 2020 1 20 /01 /janvier /2020 06:29
___________ Christa WOLF.

Sur L'ULYSSE de Gabriel Audisio et

la CASSANDRE de Christa Wolf.

 

...Mais là est bien la limite du compromis, car dans la réalité il ne s’agit pas du rapport de la personne à la personne isolées du contexte...

 

Variations personnelles...

 

L’Ulysse de la société guerrière grecque et la visionnaire de la société marchande de Troie. Deux antithèses vivantes pensantes, l’une de l’autre.

Mais Ulysse n’est pas Achille ni Agamemnon. Petit roi, il n’aspire pas à l’hégémonie mais à gérer son lieu de naissance qu’il aime, dont il ne peut se passer, dans une société "tel quel". Telle qu’elle ? Pas sûr. Certes il y a les produits de son économie locale, les façons de la gérer, techniquement, politiquement, institutionnellement. Tout çà est dans sa volonté, sa conscience, sa manière d’être au-delà de toutes les transformations et contradictions intérieures et extérieures qui le traversent.

La culture d’Ulysse hérite de la domination masculine, du rapport de force et de classe de son temps et dont nous avons hérité en attendant d'autre normes de civilisation, dans d'autres rapports sociaux... Mais aussi d’un sens des possibles sur lesquels les guerriers et rois puissants et ordinaires sont aveugles. C’est là toute son intelligence, sa mobilité créatrice de pensée. Il y a peu à franchir entre Cassandre et Ulysse, pour qu’Ulysse rejoigne Cassandre et que l’alliance de la Cassandre mûre et du jeune Télémaque sage et instruit des pérégrinations de son père, devienne possible.

Télémaque préparant le massacre des prétendants par son père et lui-même renvoie sa mère à sa domesticité. Mais après avoir vaincu se pose à chacun la question de gérer le local, et ne pas se faire rattraper par les 10 ans de guerre et les 10 ans d’errements de son père. L’expérience est transmise directement dans le rapport au quotidien et au local : un « saut d’étape ».

Ulysse a su échapper à la pulsion amoureuse, traversant la personnalité et l'évèvement, dont il est resté prisonnier huit ans, prisonnier certes heureux mais qui n’a pas oublié définitivement sa culture, et su retrouver les marques, les normes, les affectivités de son origine. Belle culture de la paix retrouvée, de l’andament et des travaux des jours ; de la capacité de choisir en fonction des tâches à accomplir.

Il y a là, dans l’Alliance possible, l’Athènes de la constitution de Solon et de Clisthène, l’alliance de la force et de la concertation, la philosophie du marchand éclairé vis à vis de la richesse produite et à produire et des compromis pour ne pas détruire ce qui la produit. Certes compromis d’un monde de domination mais qui sait faire de son esclave, à l’instar d'Epicure…, son ami, mais sans remettre en cause le système, sinon l’adoucir en partant des relations, des rapports de personne à personne, à l’instar du futur christianisme originel.

Mais là est bien la limite du compromis, car dans la réalité il ne s’agit pas du rapport de la personne à la personne isolées du contexte, mais du rapport de la personne à la personne dans un système, un mode de production et d’échange, les normes pesantes du passé et ses rencontres conflictuelles avec le présent et celle à devoir venir, dans l’infinitude aléatoire; et dans les milites du partage possible et de son aspiration à la sécurité du partage  absolu, organisation sociale proche de la source nutricielle maternelle et de la séparation paternelle, fusion et séparations sociales assumées aujourd'hui relativement indifféremment, en contradiction fertile dès l'origine de l'espèce.

Cassandre, la princesse philosophe plus que religieuse, clairvoyante, soumise à son corps défendant à son père Priam et son système de pouvoir, voit très loin, mais ne peut que voir très loin. De la domination masculine,  elle s’en échappe autant que faire se peut dans et grâce à son rapport avec les autres femmes, qu’elles soient nobles ou du peuple. Ce n’est pas seulement son ressenti, mais aussi sa conscience, ensemble, qui parlent : institution, système d’échange dans la Troie ouverte aux échanges matériels et moraux et attaquée par les pillards civilisés et technicisés, tout cela va ensemble et l’institution, le pouvoir ne s’en rend pas compte, comme celui que Wolf défendait malgré tout, ce qui est évident dans son « Ciel divisé ».

Quel beau roman celui d’un Ulysse qui après avoir retrouvé Ithaque, assuré son pouvoir par la force et l’échange social concerté, mêlés, remettrait en réflexion son expérience de guerrier, de voyageur et de son attendrissement mûri envers Nausicaa que son machisme épargne, et d’amant de Circé et Calypso et de Pénélope : Pénélope, son port, mère et femme dans l’anankè de son temps, relativement dépassée plus tard, qui le rend gérant des forces productives dès son moment présent, des humains qui y sont intriqués, dépendants et autonomément solidaires. Ulysse devenant son propre repère, sa propre boussole, irait sauver Cassandre de la vengeance de Clytemnestre, mère blessée par les conséquences assassines du plus faible, quel qu'il soit,  d’un dogmatisme de classe et de possédant et de dominant tout ensemble. Quel beau roman où Télémaque et Cassandre se retrouvant à Ithaque, s’amouracheraient l'une de l’autre, l’une dans sa maturité physique et de conscience, l’autre jeune, dans une nouvelle expérience et dans son île à tous les sens de ce mot, une île isolat mais qui connait le vaste océan, le vaste monde. Juste retour sur la rupture réparée entre Rita et Manfred du "ciel partagé".

Peut-être en sommes-nous là, et moi-même dans ce bureau relié par internet à la terre entière et au-delà même, dans mon état de retraité libéré en grande partie du travail marchand contraint et de droit relatif mais réel. Dans ce bureau où je peux imaginer les possibles des techniques libérant les forces productives tout en réduisant les tâches contraintes et augmentant la capacité d’action et de création de la personne. C’est sans doute ça une mondialisation démocratique, c’est-à-dire une démocratie du producteur, "du que, quoi, comment et pour qui produire" les biens matériel et moraux nécessaires à l’homme dans  la préhension en santé de son univers, communiste.

Pierre Assante. Dimanche 19 janvier 2020.

 

LE RECUEIL "Le 5 Décembre" : Cliquer

ici

http://pierre.assante.over-blog.com/2019/12/le-5-decembre-2019.recueil.html

*******

L’HUMANITE ENTRE DANS SON ADOLESCENCE.

"ECONOMIE ET ERGOLOGIE"

http://pierre.assante.over-blog.com/2019/03/l-humanite-entre-elle-dans-son-adolescence-recueil-janvier-fevrier-mars-2019-remanie.html

*Tous les articles du blog (par séries de 25). Cliquer sur le nombre de la série choisie: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 70 80 90 100 101 102 103 104 105 106 107 108

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche