Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 octobre 2019 4 31 /10 /octobre /2019 10:53

 

PHILOSOPHIE. RELIGION. LAÏCITE. MOUVEMENT. COOPÉRATION HUMAINE.

 

"Celui qui croyait au ciel celui qui n'y croyait pas"

La rose et le réséda,

Mars 1943.

Aragon, la Diane Française.

 

La confrontation des idées est la condition de la coopération entre les hommes. Il ne peut y avoir de laïcité muette. Une laïcité muette est une laïcité morte, la fermeture de tout contact, l’impossibilité de coopérer.

La confrontation des idées respectueuse de l’individu, des personnes, des groupes est la vie naturelle et fertile de la société humaine. Le droit d’exercer une pratique religieuse et laïcité en font partie.

Dans cette confrontation j’affirme quelques choses que je donne à votre réflexion, qui peut heurter vos convictions, et que je soumets à un  débat démocratique respectueux du droit à l’intégrité de la personne dans la vie qu’elle a choisie et qui n’est pas figée :

1) La pensée humaine, hic et nunc,  est faite d’idéologie. L’idéologie est un système de pensée en mouvement dans le système de concepts en mouvement qui la constitue construit en fonction des intérêts d’un groupe social. En résumé, l’idéologie correspond à l’existence de classes sociales, des intérêts propres à ces classes sociales qui se combattent. Ce combat n’a rien à voir avec le respect des idées, il est la négation du respect des idées. Une négation salutaire si elle aboutit à une négation de la négation, un dépassement en santé de l’état présent en crise, la crise de l'idéologie dominante en faisant partie, l'économie intervenant de façon déterminante, mais "en dernière instance". Une humanité sans classes antagonistes n’a plus d’idéologie mais une connaissance en mouvement et en progrès des conditions économiques, scientifiques, techniques, culturelles, institutionnelles, nécessaire à la vie de l’individu et de l’humanité dans laquelle il vit, du local au global.

2) La religion fait partie de cette idéologie. Une religion, ce n’est pas l’interrogation sur notre raison d’être dans notre lieu de naissance, nos lieux de vie, sur cette terre et plus généralement  dans cet univers, c’est l’exploitation de cette légitime interrogation au service d’une domination de classe, née avec la naissance de la société marchande et de l’accumulation privée. La domination masculine en est les prémices. La production matriarcale engendre le matriarcat dans le clan "prémices" de l'artisanat de la société marchande. Dans le mode de production chasseur-cueilleur le matriarcat précédait cette domination masculine. L'échange permis par le progrès technologique de la société agricole primitive engendre la société de classe et la domination masculine instituée. Les différences naturelles deviennent des handicaps sociaux. La cité primitive n'est pas une société de classe instituée.

3) L’illustration de cette proposition (« La religion fait partie de cette idéologie ») peut être celle fournie par l’intrusion des religions dans les conflits d’intérêts qui ont mené et mènent encore à la confrontation autoritaire et à la confrontation policière et armée. Jusqu’à présent les conflits violents n’ont pas eu, en général, de paysage philosophique comme motif apparent. Ce qui n’empêche que des exposés philosophiques ont conduit et alimenté des conflits-de-classe-religieux. Ce qui semble dire que des philosophies ont maille à partir avec l’idéologie, comme les religions.

4) La philosophie antique naît lorsque l’individu, dans une société qui lui permet de prendre le temps de l’interrogation et de l’étude stricto sensu, échappe en partie au travail contraint. Au-delà du mythe familial et de la généalogie familiale, de la famille dominante dans la cité et de l’individu dominant dans la famille, les conflits de domination qui nous conduisent aux mythes des conflits de Dieux, le Dieu unique naît de l’éloignement en masse de l’individu du pouvoir, de l’abstraction du pouvoir que cette société d’accumulation privée crée. Dieu Unique et monarchie au-dessus des clans et des pouvoirs locaux vont de pair.

5) La philosophie naît avec les sciences, et se poursuit même lorsqu’elle les trahit. Dans les sociétés de classe, de l’antiquité à nos jours, lorsque l’état des forces productives et l’organisation sociale entrent en contradiction au point que le processus social, la multiplicité et la diversité des activités humaines, ne puisse plus progresser, il y a éclaircie de la pensée, dans le cadre même de la pensée de classe. C’est le cas dans la société esclavagiste grecque quand la classe marchande et artisanale tend à prendre le dessus sur l’aristocratie rurale. Solon, Thalès et Démocrite etc. vont de pair. Il en est de même lorsque la bourgeoisie, dans le système monarchique post-féodal s’approche du pouvoir en tentant d’accoucher d’une pensée universelle, avec « Les Lumières »,  qu’elle trahira une fois ses objectifs de classe atteints. Diderot, Rousseau, Lavoisier et Lamarck etc. vont de pair.

6) La déchristianisation révolutionnaire contient de double objectif de classe de la bourgeoisie. Rompre justement l’idée d’une société éternelle avec des principes éternels, mais limiter cette rupture à la conservation de sa propriété. En même temps elle rejette une vision à long terme contenue dans le christianisme pour justifier ses objectifs immédiats : la philosophie de la bourgeoisie c'est la vente-achat de la force de travail pour l’accumulation privée immédiate dans cycle rapide d’échange capitaliste A-M-A’. Enfin, elle rejette ce contenu du christianisme d’un dieu-homme qui partage les douleurs et en cherche la guérison. Elle rejette l’idée de guérison au profit du remède qui apaise mais ne guérit pas : l’opium.

7)  Le fondement chrétien des cultures occidentales imprègne historiquement la société, même lorsqu’elle s’en défend. C'est un protestantisme avant l'heure,  dans la société marchande antique, puis dévoyé, et renaissant à des moments de luttes historiques. Les dominants et leurs alliés du moment se concentrent sur leur lutte de classe, laissent la place à toute croyance qui pouvant aller jusqu’à la destruction nihiliste pour combler une contestation en abandon des objectifs de progrès et en extinction consécutive du projet transformateur initial en santé. L’évangélisme latino et nord-américain d’extrême droite comme l’islamisme politique violent, mais aussi l'intégrisme catholique etc. anti-démocratiques ET nihilistes dont l’impérialisme use dans son action de renflouement du taux de profit face à l’accumulation-dévalorisation du capital, naissent et se développent en grande partie sur cet abandon de classe des idées universelles. Le nihilisme et la destruction non constructive se vérifient dans ces périodes historiques de crise systémique sous des formes et apparences diverses.

8) Une laïcité conflictuelle ET respectueuse de l’intégrité physique et morale de la personne est la condition de la coopération entre les hommes, entre les hommes et les femmes, dans la dignité et l’égalité de droits effectifs, moraux et concrets. Elle est aussi une ouverture vers un élargissement de la démocratie, vers une démocratie de l’homme producteur de ses objets et moyens de vie, vers une société sans classe d’abondance quantitative et qualitative. Les techniques de numérisation mondialisée, respectant l’initiatique de la personne et des groupes humains, c’est-à-dire l’activité autocréatrice du développement de la personne dans son rapport universel, seront un immense outil de la préhension saine de l’homme sur la nature dont il fait partie. Reprenant la thèse de Marx des manuscrits de 1844 : « l’homme est la conscience de la nature sur elle-même » ; une part universelle de cette conscience et une part en mouvement de progrès si l’organisation sociale qui la permet se poursuit en dépassant le mode de production et d’échange qui la handicape. Le temps libre de travail contraint de l’antiquité a permis les philosophes  et les scientifiques antiques. La possibilité d’une civilisation de tous et pour tous s’ouvre mais ne viendra pas toute seule. C’est les choix et l’action humaine, et celle de la personne dans l’humanité qui peut la permettre ou pas. Asseyons le permettre.

9) La laïcité ce n’est pas une hiérarchie entre les croyances. C’est un échange à partir des connaissances humaines qui se développent et se confronte à l’état de la société et de sa production en fonction du développement des besoins humains. Développement et complexification vont ensemble. La question est que le développement et le maintien en santé aillent de pair. La montée de l’islamophobie ressemble à celle de l’antijudaïsme passés et présents. Les musulmans et les croyants des diverses religions, qui luttent pour la laïcité, et c’est la majorité parce que la démocratie, même bourgeoise, lorsque le peuples s’en mêlent, a des ressorts de santé. L’islamophobie actuelle constitue un excellent outil de domination pour le maintien de l’usage privé de l’accumulation, pour la mainmise de l’usage et du mouvement du capital par un groupe social.

« …Pour éviter les malentendus possibles, encore un mot. Je n’ai pas peint en rose le capitaliste et le propriétaire foncier. Mais il ne s’agit pas ici des personnes, qu’autant qu’elles sont la personnification  de catégories économiques, les supports d’intérêts et de rapports de classe déterminés… » Marx, préface à la première édition allemande du Capital.

Cette remarque est d’autant plus vraie aujourd’hui que la mobilité mondiale du capital, sa rapidité, sa concentration ont pris une ampleur qui conduit à une lutte des classes, tout en conservent sa réalité locale, à se concentrer de plus en plus sur des objectifs de zone mondiales de développement. Ce qui rend son évidence invisible, jusqu’à un certain point de révélation. Comme le roi vis-à-vis du chef de clan, le pouvoir du capital devient de plus en plus abstrait. Doublement car le capital par lui-même n’est pas tangible si ce n’est sous sa forme morte, cristallisée du capital constant, ou dans le porte-monnaie ordinaire ou numérique où il semble « argent ordinaire » ET parce qu’il est de plus en plus insaisissable dans un lieu où pourtant il agit, comme partout. Au travail concret qui accomplit une tâche concrète et à la double anticipation des gestes d’activité humaine il répond, par principe et par loi du système, par une double abstraction des causes de la crise qui est la sienne et qui se concrétise par un paroxysme de son accumulation-dévalorisation bloquant de plus en plus le processus social. Il faut que quelque chose d’une religion des origines révèle cette crise comme une sorte d’épiphanie laïque, de  catharsis sociale.

Pierre Assante. 31 octobre 2019.

Ecrit rapidement, ce texte contient peut-être des fautes grossières....

 

Cliquer ci-dessus

Recueil. 90 articles choisis de l'année 2019  

et 4 articles de 2007, 2015 et 2017 

L’HUMANITÉ ENTRE  DANS SON ADOLESCENCE

https://pierreassante.fr/dossier/RECUEIL_FEVRIER_2019_L_HUMANITE_ENTRE_DANS_SON_ADOLESCENCE..pdf

 

*Tous les articles du blog (par séries de 25). Cliquer sur le nombre de la série choisie: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 70 80 90 100 101 102 103 104 105 106 107 108

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche