Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 août 2018 3 29 /08 /août /2018 08:00
Paul Boccara.

DEMISSION DE NICOLAS HULOT

 

Y a-t-il crise politique ?

Certes oui. Ici et dans le monde.

 

Mais cette crise politique est la conséquence directe et indirecte de la crise du système économique qui ne permet plus de répondre aux besoins de l’humanité et de la personne.

 

La guerre économique (et celle armée) pour le taux de profit, qui existe depuis que le capitalisme existe, entre aujourd'hui, avec la nouvelle révolution scientifique et technique, en contradiction extrême avec les besoins humains.

 

Certes, si l’on parvenait à transformer le système économique, on ne règlerait pas par miracle les retards pris dans le développement en santé de l’humanité, mais on aurait les moyens de le faire.

 

Les mesures proposées par les économistes communistes qui travaillent depuis des décennies à la suite du mouvement marxiste non dogmatique, dans une large union, à l’analyse et la transformation en santé de la société humaine, mettent le pouvoir sur l’argent, le dépassement de la financiarisation, au cœur de l’initiation d’un processus de transformation sociale en santé.

 

Ils sont quasiment les seuls, y compris dans leur parti, avec les nombreux militants qui partagent ces analyses, à aller au-delà d’un constat de la situation, et des discours ronflants sur l’état du pays, de l’Europe et du Monde, et à proposer des solutions concrètes pour un tel changement (1).

Seuls dans le paysage politique général et dans leur parti, mais de plus en plus influents.

 

Le 38ème congrès  du PCF de novembre des 23-25 et le vote interne des communistes des 5 et 6 octobre sur le choix d’une base commune (2) prend une très grande importance, toute proportion gardée,   dans le devenir de leur parti sur une  l’évolution humaine en santé.

 

Mais d'ici ces instances, le mouvement de la société et des luttes sociales et politiques, peut réserver des surprises, des mauvaises mais aussi des bonnes...

 

Pierre Assante, 29 août 2018

 

Sur la photo, Paul Boccara récemment disparu, auteur d'analyses fondamentales sur la crise de suraccumulation-dévalorisation du capital et de propositions de solutions à la sortie de crise.

 

NOTES.

(1) J’essaie d’énumérer en vrac et sans grande clarté et organisation du propos sans doute, les points et besoins auxquels répondre pour cela, et sur lesquels réfléchir pour agir.

1) L’Europe, une nécessaire zone de développement et de coopération mondiale économique, politique, culturelle.

2) mesures progressives et radicales de transformation du système bancaire et financier, de la création monétaire, de Fonds démocratiques (régionaux, nationaux, européen, mondial, réforme du FMI, usage des DTS pour échapper à la domination du dollar, etc.), loi SEF, organisation du travail mettant en cohérence la personne, l'entité de production locale et globale, les besoins humains de la personne, du local au global. Economie, politique, ergologie, écologie, anthroponomie, en interdépendance. Développement de la conscience de la nature sur elle-même, l'humanité. Mise de la révolution scientifique et technique, de la numérisation mondialisée au service des besoins humains. Construction d'une nouvelle civilisation correspondant à ces moyens et ces besoins en développement

3) Bilan de la construction capitaliste de l'UE. Conquête des marchés vers l'Est au détriment du développement global de l'Europe, de ses salariés, de la population, au détriment de marchés et de coopérations stables et en développement historiquement institués dans le passé et à réformer dans un sens progressiste et non par destruction de l'ensemble. Aggravation d'inégalités locales, nationales, générales. Domination stérilisante des Konzern sur l'économie européenne eux-mêmes dominés par le capital US.

4) Analyser l'épisode de la destruction de l'entité yougoslave, initiation de l'aggravation de l'état de guerre des marchés, de la montée des nationalismes contre la coopération, date marquant la fin de l'effet de marché dominant sur l'état de  paix relatif.

6) besoin d'Europe, confédérale, d'une zone de développement et de coopération avec les autres zones de développement et de coopération pour une mondialisation progressiste.

7) danger impérieux de dissolution des entités humaines de coopération et de développement et de l'état de paix relatif si cette politique n'est pas mise en œuvre sous la pression des luttes ouvrières et populaires dont la situation de l'emploi, entre autre, s'aggrave exponentiellement.

6) besoin d'organisation du salariat au niveau de la mondialisation numérisée, de l'Europe à partir des luttes locales et nationales et des besoins qu'elles manifestent, à unir à l'international.

7) lien entre les acteurs du cœur de la production des biens nécessaires au développement humains, ouvriers, ingénieurs, techniciens, cadres, formateurs et tout le salariat (3) dans sa diversité et toute la population qui souffre comme eux des contradictions entre besoins humains et taux de profit lié au mode de production A-M-A', suraccumulation du capital, dévalorisation du capital, et guerre de marché contre la coopération et la paix.

6) Prolétaires de tous les pays, vendeurs de votre force de travail, unissez-vous, reste au cœur du développement humain. La réalité du capitalisme en tant que mode de production et d'échange, sa force de développement s'éteint. Sa poursuite menace l'humanité. Une action humaine de transformation-dépassement conscient partant de projets concrets, de rassemblement-synthèse de la recherche sur l'activité humaine dans sa diversité et sa multiplicité est un besoin impératif. Je renvoie encore aux propositions de la commission économique du PCF, mais pas seulement, aussi à toutes les recherches et formes d'organisation tendant au progrès de l'activité humaine, de l'organisation du travail en fonction de la personne humaine en premier lieu.

 

(2) MANIFESTE POUR UN PARTI COMMUNISTE DU XXIème SIECLE

http://pierre.assante.over-blog.com/2018/07/en-direct-sur-le-site-pour-un-manifeste-du-parti-communiste-du-21eme-siecle-avec-les-dernieres-nouvelles.html

_______________________Voir aussi sur ce blog ____________________________

*Tous les articles du blog (par séries de 25). Cliquer sur le nombre de la série choisie: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20304050607080> >>

* 31 articles anciens sélectionnés, en cliquant ici

_____________________________________________

QUELQUES RECUEILS ET LIENS DE CE BLOG :

http://pierre.assante.over-blog.com/2018/08/quelques-recueils-et-liens-de-ce-blog.html

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

BESSE Daniel 29/08/2018 11:57

Le développement durable ,c'est faire des produits utiles qui durent longtemps et qui économisent les ressources de la planète .C'est en total contradiction avec la logique du capital ,qui ne demande qu'une chose ,de tourner le plus vite possible pour rentabiliser le capital avancé ,afin d'avoir un taux de profit le plus élevé possible .Cette logique nous mène dans le mur.Mr Hulot ,a "cru" au père Noel ,a t il été naif en allant avec un représentant du capital?

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche