Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 novembre 2017 7 05 /11 /novembre /2017 07:28

 

VALEUR. DEBAT DE VALEUR. TRAVAIL. ERGOLOGIE.

Je reviens sur la notion de « débat de valeurs » développée par la démarche ergologique dans les vastes travaux du Professeur Yves Schwartz, sans usurper les recherches sur ce sujet, j’espère.  C’est la relecture du débat entre Muriel, Nathalie et Xavier, beau débat d’Activité en dialogues II, Octarès 2009, qui me remet ça en tête, et que j’ai souvent en tête et que j’exprime souvent aussi, comme on le sait.

Ignorer ce débat, mais les ergologues ne l’ignorent pas, c’est tout simplement refuser à l’homme producteur, et dans notre société capitaliste au salarié en général, de se libérer de l’organisation taylorienne du travail qui s’exerce aujourd’hui encore et sous des formes anciennes, nouvelles et globales, avec ce que cela a d’aliénant, physiquement et psychiquement, dans l’unité de la pensée, du geste et du produit du travail, pour le producteur et pour la société.

Quelle peut bien être l’emprise et la volonté d’emprise sur le milieu dans lequel on se trouve sans la connaissance relative du processus de ce milieu, micro et macro en unité, du réel et de la réalité dans lequel sont effectués les échanges nécessaires à la vie, à l’être social que nous sommes ?

Le concept de débat de valeur interroge évidemment le concept de valeur, comme il interroge le travail concret, le prescrit et le réel, l’unité du travail concret et du travail abstrait, du salaire et de la plus-value, du geste tangible et non tangible et l’expression monétaire, dans l’enquête individuelle et collective, la conscientisation par l’expérience et la connaissance de ce travail et de son organisation, son exercice et son ressenti par la personne humaine.

Il ne s’agit pas de développer ici mais d’un bref rappel à une donnée qui oubliée peut fausser la compréhension et handicaper les actes d’interventions individuelles et collectives sur le travail, son organisation, la conception qui les détermine, relativement mais sûrement.

Le débat de valeur ne peut avoir qu’un double caractère dans une organisation sociale ou le produit a un double caractère, son usage et sa mesure marchande, où entre autre, intervient la mesure du temps (1) et qui s’exprime dans le : combien ça vaut ?

Ce double caractère imbibe tout échange humain, y compris hors marchandise, si tant est que dans les échanges n’entre pas une, des marchandises, y compris rendues à leur état de valeur d’usage.

Le débat de valeur, acquis neuronal, mouvement neuronal, mise en relations doublement contradictoires parce que faisant entrer en unité la « contradiction naturelle et l’unité des contraires » inhérentes à tout mouvement et la contradiction sociale du double caractère des objets en compétition dans nos choix, dans ce débat de valeur.

En ce sens le débat de valeur a besoin du débat économique où sont mises en lutte objective et subjective la valeur d’usage et la valeur marchande. Cela demande de sortir des schémas dogmatiques où valeurs d’usage et valeur marchande ne sont que des mots et objets abstraits sans rapport avec le réel de l’échange dans le réel de la société humaine.

Et ce débat de valeur sur l’échange lui-même a une double composante : les caractères de valeur d’échange et de valeur d’usage  du produit et de l’acte de vente-achat dans les deux sens et unique acte à deux sens qui les contient.

Il n’y a pas de conscience-miroir sur le débat de valeur nécessaire aux choix micro et macro humains dans l’activité à trois pôles, s’il n’y a pas dans la vision d’échange le double réel de la marchandise et de l’impact que l’échange marchand, à plus forte raison l’échange marchand dans la société capitaliste mondialisée, numérisée, globalement marchandisée qui habite le processus inconscient dans lequel se déroule l’échange et le mouvement réel général de la société.

Il n’y a donc pas de rencontres du travail (2) abouties sans une tendance à faire leur la contradiction de valeur d’usage et valeur marchande dans LA VALEUR, au sens subjectif et au sens objectif, en union. Et il n’a a pas de rencontre du travail aboutie sans que cette tendance accède au politique et aux mesures économiques allant vers la résolution de cette contradiction dans la transformation radicale du système financier et de production-échange, de la création monétaire qui le permet, de la sécurité d’emploi et de formation sans laquelle une continuité des subsistances sera un jour rompue.

La visée de socialisation aboutie du travail et de sa déconnection d’avec la contrainte sociale, visée liée à l’usage social et humaniste de la productivité, et non pas la contrainte naturelle incontournable mais relativement modifiable, est contenue dans cette étape qu’est la sécurité d’emploi et de formation, projet de loi SEF déposé dans les assemblées en attente hélas de débat constitutionnel.

Là sont les conditions de la résolution de la sur-accumulation du capital dans l’échange A-M-A’, de la crise économique, sociale et de civilisation qu’elle induit à double sens sur la multitude et la diversité des activités humaines.

Pierre Assante, 4 novembre 2017.

(1) Le temps en rapport avec un  "lieu" du mouvement de la matière et des "lieux" entre eux...pour être plus précis sur le concept de temps dans lequel nous évaluons la valeur, notre dimension humaine, l'ici et maintenant relatifs mais réels : il ne s'agit pas de les nier.

(2) RdT, "lieu" de débat des travailleurs sur leur travail accompagné d'un dialogue à double sens avec la démarche ergologique et qui la "porte" , pour une progression en conscience-miroir dans le but de transformer EN SANTE le travail, dans l'espace tripolaire de l'activité, pôle des gestions, pôle du marché, pôle de la politeïa, les rapports sociaux qu'ils contiennent, ici et maintenant, en mouvement, en rapports dialectiques.

___________________________________________________________________________

QUELQUES RECUEILS ET LIENS :

« PHILO », Le corps, Choix de 7 articles philosophiques  extraits du blog avec dates : ici

http://pierreassante.fr/dossier/LE_CORPS_Receuil.pdf ____________________________________________________________________________________________

JOURNAL juillet-août 2017  : ici

http://pierreassante.fr/dossier/JOURNAL_juillet_aout_2017.pdf

___________________________________________________________________________________

*Essai sur LA PENSEE MARX : ici

http://pierre.assante.over-blog.com/2017/02/la-pensee-marx-i-ii-iii-iv.html

_____________________________________________________________________________________________

*Site de la Revue Economie et Politique : http://www.economie-politique.org/

*Tous les articles du blog (par séries de 25). Cliquer sur le nombre de la série choisie : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20304050607080> >>

_________________________________________________________________________________________

* 31 articles anciens sélectionnés, en cliquant ici

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche