Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 octobre 2017 3 25 /10 /octobre /2017 18:34

 

CONSTITUTION ORGANIQUE, TRAVAIL, PRODUCTION, SYSTEME FINANCIER

Garder le cap des transformations auxquelles procéder, à travers les soubresauts et convulsions sociales de tous ordres.

Une note est ajoutée à cet article en bas de page (1)

Les contradictions internes de la constitution organique d’une société s’accroissent au fur et à mesure qu’elle se développe.

A un certain niveau de croissance, les contradictions éclatent au point que la nécessité de dépasser cette constitution organique devient impérieuse et les soubresauts, les convulsions font la démonstration de cette nécessité.

J’entends par constitution organique non pas un texte de loi général définissant les règles de fonctionnement de la société, incluant implicitement ou explicitement celles des rapports de production, mais l’ensemble des fonctionnements, des processus du corps social, constitution légale et ses applications volontaires et aléatoires comprises évidemment, en unité organique.

Les affrontements apparemment incohérents et la multiplication de cette incohérence apparente ne sont que les effets du maintien et le maintien lui-même des contradictions au profit de la part de la société qui la domine, la gère et en profite tout en affaiblissant l’ensemble social.

Dans une société de classes antagoniques, cela s’appelle la lutte de classe.

Les soubresauts et convulsions n’aident pas à priori le rassemblement des humains intéressés par le dépassement des contradictions, mais indiquent dans quel sens ne pas aller et dans quel sens aller pour conduire à ce rassemblement.

C’est pourquoi, garder un cap au milieu des soubresauts et convulsions sociales est absolument nécessaire, quelques soient les difficultés, tempêtes et isolements traversés, réels, ou relatifs au moment. Pas de panique !

Pour dépasser le Capitalisme Monopoliste Mondialisé Numériquement Informationnalisé Globalement Financiarisé, il n’y a pas 50 voies à expérimenter, il y en a une, sous diverses formes possibles, locales et globales, mais contenant une Transformation Radicale et Progressive, du Système Financier et Bancaire du local au mondial en passant par les Régions,  l’Etat National et l’Europe, de la Production Monétaire et du Crédit, et la Sécurisation de l’Emploi et de la Formation assurant une Continuité, une Cohérence et une Santé Personnelles à « l’homme producteur », à la production des biens nécessaires à la vie et une transition vers l’abolition de l’échange Argent-Marchandise-Argent'plus, salarial, la suraccumulation du capital qui en découle et la crise généralisée qu’elle induit définitivement en fin de course.

Au-delà de cette limite, sans ces remèdes à apporter, c’est une régression moyenâgeuse qui attend dont il n’est pas sûr de sortir indemne, même avec du temps, comme ce fut le cas pour le Moyen Age, le vrai, et son issue en Renaissance, Société de Classe et de Révolution Scientifique en gésine dès l’antiquité méditerranéenne entre autre, après celle de l’Agriculture bien avant, il y a 10000 ans, et Industrielle Mécanisée puis Numériquement Informatisée aujourd’hui.

La gangrène des populismes de gauche et de droite, et plus encore celle des nationalismes  de droite et d'extrême droite font partie des dangereuses convulsions demandant remède global à la crise globale du capitalisme.

La Société de Classe, aujourd’hui, est dominée par les Détenteurs des Mouvements du Capital et les Intérêts anti-sociaux qui y sont liés.

Le dépassement du capitalisme c’est la Maîtrise des Valeurs créées plus l’Autogestion de la Production qui, avec la Gestion de la Cité construiront en unité la Nouvelle Constitution Organique de la société, en Santé.

Pierre Assante, lundi 23 octobre 2017

Note.

Je reprends en note un extrait d'un article précédent, écrit en présentation d'interventions au CN du Pcf  de Denis Durand, Jean-Marc Durand, Frédéric Boccara :

(1) pour qu’une transformation sociale en santé ait lieu, dépassant un état de crise et créant des conditions nouvelles de développement du processus humain en santé, il faut que le réel et l’observation du réel révèlent à la conscience les possibilités de cette transformation.

Dans le cas contraire, c’est un affaissement ou un effondrement de la société qui devient hélas possible, en attendant ou non un lent mûrissement de nouvelles conditions d’une transformation en santé.

Dans la période de mûrissement, les idées rétrogrades dominantes, y compris à l’intérieur des éventuelles forces sociales de transformation, restent dominantes et les concepts de transformation en santé « attendent leur heure », agissent en préparant les conditions sociales et partisanes de cette transformation en santé, radicale et progressive en gésine et en développement dans la société présente.

P.A.20.10.17

 

*Essai sur LA PENSEE MARX : ici

http://pierre.assante.over-blog.com/2017/02/la-pensee-marx-i-ii-iii-iv.html

*Site de la Revue Economie et Politique : http://www.economie-politique.org/

*Tous les articles du blog (par séries de 25). Cliquer sur le nombre de la série choisie : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20304050607080> >>

* 31 articles anciens sélectionnés, en cliquant ici

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche