Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 octobre 2017 5 27 /10 /octobre /2017 10:20

COMMEMORATION DU 100ème ANNIVERSAIRE DE LA REVOLUTION D'OCTOBRE 1917.

Il est tout à fait positif que cette commémoration ait lieu.

Etant un enjeu  idéologique monumental, ce moment d’histoire a été soit caricaturé soit passé sous silence et aussi les deux à la fois.

L’aboutissement d’un moment de luttes ouvrières réclamant l’abolition de la vente-achat de la force de travail dans ce contrat ou le vendeur est dominé par la force de l’acheteur, son Etat, ses institutions, son organisation séculaire du travail, de la production et du mode d’échange passé de l’échange en monnaie à l’échange en capital, ce n’est pas rien.

L’évènement a eu lieu après un siècle de répression de ce mouvement ouvrier, dont les massacres de la Commune de Paris par la bourgeoisie française (20.000 ouvriers et artisans parisiens fusillés sans jugement) n’avaient pas peu contribué à la militarisation relative de ce mouvement ouvrier, conséquence obligée de cette répression.

Pour la connaissance de l’évènement je rappellerai le livre de Jean Eleinstein «  La révolution des révolutions ».

Mais commémorer serait insuffisant si la connaissance de l’évènement et ses suites ne servait pas à comprendre notre histoire pour une transformation sociale en santé ici et maintenant.

Par exemple, l’abandon de la NEP (Nouvelle Politique Economique) par Staline alors que la révolution se gèle et que son pouvoir se bonapartise, ce contre quoi Lénine, qui était un homme comme un autre, mais avec une grande expérience et une grande culture, avait mis en garde, est un élément essentiel de réflexion lié à la révolution d’Octobre.

La NEP avait pour but la réintroduction d’une part importante de l’économie capitaliste dans l’économie socialiste afin de permettre le redémarrage de la production après la guerre civile et de construire les bases de forces productives nécessaires et suffisantes pour passer à une autre phase d'une construction sociale en santé, échappant graduellement et radicalement à l’échange A-M-A’ (Argent-Marchandise-Plus d’argent, en cycle élargi).

Et surtout, la NEP avait pour but de préserver l’alliance ouvriers-paysans ces derniers formant la masse de la population russe. Cette alliance a été rompue par Staline dans une marche forcée à l’industrialisation par la répression, à la centralisation et l’abandon de la démocratie du producteur, de l’autogestion dirions-nous maintenant.

L’autogestion fut reprise pendant la guerre  patriotique soviétique de 1940-1945 contre la principale masse des divisions nazies en Europe, pour relancer l’industrie d’armement destinée à battre Hitler, puis abandonnée de nouveau et ses initiateurs éliminés.

Il y a toujours eu, en Russie et en Union Soviétique, malgré le despotisme criminel stalinien, des forces saines se réclamant de la transformation sociale en santé, avec des variations des rapports de forces, qui malheureusement ont été provisoirement battues. Idem dans le monde capitaliste… La lutte des contraires et l’unité des contraire à l’intérieur d’un même mouvement de la matière et de la société, la transformation des forces et-ou l’élimination d’une force, Hegel puis Marx nous l’ont enseigné. Et des Lumières du XXIème siècle nous le réapprendront pour le plus grand bien de la société et de la personne humaine.

L’alliance ouvriers-paysans a été la base de la mobilisation qui a permis la révolution d’Octobre 1917, dans le contexte de la guerre, de l’aspiration à la paix, du retour aux champs et à l’usine, d’une bourgeoisie montante et des nationalités opprimées rejetant l’aristocratie et l’autocratie tsariste.

Le capitalisme russe naissant était une des plus concentré et des plus étrangers, et la classe ouvrière concentrée dans de grandes unités permettant et facilitant l’organisation du parti malgré les répressions. Et la sociale-démocratie russe Menchevique particulièrement aveugle des réalités populaires.

Guère plus d’une décennie plus tard, le Front Populaire a été un moment essentiel dans la reconstruction d’alliance, de même que La Libération de 1945 de l’occupation et du nazisme. Ils ont donné l’essentiel des conquêtes sociales actées par le Conseil National de la Résistance, que le néo-libéralisme national et mondial est en train de détruire si les alliances ne sont pas renouvelées, renforcée en quantité et en contenu ; et parce que les transformation des forces productive, la mondialisation capitaliste informatisée exige de nouvelle transformations, encore plus de social, la sécurité de l’emploi et de la formation, la maitrise démocratique des systèmes financiers pour les mettre au service des besoins humain et les dépasser à terme dans une nouvelle organisation sociale, une nouvelle civilisation de liberté et de paix.

En contenu car c’est bien là que le bât blesse. Il ne peut y avoir de transformation sociale en santé sans transformation de l’économie en santé qui fournit les moyens d’exister à toutes les activités humaines.

Aux populistes de gauche, aux sociaux-démocrates, nous disons, oui, le rassemblement est nécessaire et sur des objectifs concrets et cohérents de transformation sociale, sans quoi tout rassemblement ne sèmera qu’illusion, illusion passées ou future qui rejette la population en particulier la plus subalterne et pauvre dans l’abstention à la politique, abstention dont les populismes de droite et les néo-fascismes feront leur levier de prise de pouvoir.

Le rassemblement ne peut acquérir un tel contenu sans le poids idéologique et l’organisation du monde du travail, de la production de biens nécessaires à la vie humaine, dans ce rassemblement. Les programmes de Gotha, les nouveaux Laplace et Proudhon, c’est fini…

Les chinois, à travers les errements d’un monde dominateur et violent, eux compris, ont essayé et réussi à pour suivre « une NEP à eux » en usant du capital occidental exporté chez eux pour son taux de profit. Ils y ont réussi en retournant la situation dans leur sens en alimentant une part importante de notre marché et de notre consommation, tout en augmentant de plus en plus la leur, y compris en qualité. Mais eux comme toute l’humanité ont besoin d’une phase nouvelle de coopération mondiale, de démocratisation qualitative de l’organisation du travail et de la production et de la conscience humaine induite de la production et des échanges en santé.

L’organisation d’un rassemblement des luttes des peuples européens dans l’objectif de résoudre la crise de suraccumulation du capital et ses conséquences sur la vie quotidienne dépend de cette démocratisation qualitative de l’organisation du travail et de la production : la démocratie du producteur, du quoi, comment, pour qui produire, dans et avec la démocratie du citoyen, et l’abolition graduelle et radicale du salariat, forme dominant-dominé stérilisante de l’organisation de la production.

Je fini par un retour aux propositions de la Commission Economique du PCF sur lesquelles la « société civile » comme le PCF lui-même, dans la préparation de son prochain congrès et dès à présent dans les luttes sociales, ont intérêt à se pencher. C’est là aussi une question de santé et de poursuite du processus humains en santé.

Pierre Assante, vendredi 27 octobre 2017

__________________________________________________________________________

*Essai sur LA PENSEE MARX : ici

http://pierre.assante.over-blog.com/2017/02/la-pensee-marx-i-ii-iii-iv.html

*Site de la Revue Economie et Politique : http://www.economie-politique.org/

*Tous les articles du blog (par séries de 25). Cliquer sur le nombre de la série choisie : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20304050607080> >>

* 31 articles anciens sélectionnés, en cliquant ici

 

Pierre Assante, vendredi 27 octobre 2017

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche