Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 septembre 2015 4 24 /09 /septembre /2015 07:30
EUROPE NATIONS REGIONS TERRITOIRES COMMUNES.  Pour une Europe confédérale sociale et autogestionnaire des nations et leurs régions contre une Europe fédérale centralisée, néolibérale et autoritaire, des régions vouées à la finance, déjà en construction avancée.

EUROPE NATIONS REGIONS TERRITOIRES COMMUNES.

Pour une Europe confédérale sociale et autogestionnaire des nations et leurs régions contre une Europe fédérale centralisée, néolibérale et autoritaire, des régions vouées à la finance, déjà en construction avancée.

_________

A. Etat apparent et état réel

-

A1. Il faut soigner un état des choses tel qu’il existe et non comme on voudrait qu’il soit.

-

A2. Ce qui fait la différence entre les comportements politiques (et autres), c’est la croyance à une crise cyclique passagère ou au contraire à une crise cyclique longue transformée processuellement en une crise systémique de longue durée indépassable sans transformation graduelle et radicale du système.

La question centrale dans les analyses est celle de la suraccumulation-dévalorisation du capital et ses conséquences et choix dans la vie économique, la vie quotidienne des peuples et des personnes, de l’ensemble des entités humaines constituées, entre autre et surtout de production, des mentalités que ces choix induisent dans toutes les activités humaines dans leurs riches diversités.

-

A3. nous sommes dans une Europe fédérale autoritaire des régions.

A3 a) fédérale et autoritaire parce que les plus importantes décisions sont prises directement par la Commission Européenne et que le parlement européen et les parlements nationaux ont un rôle très réduit dans ces décisions. D’aucun prétendent que ces décisions découlent des orientations du Parlement mais à y regarder de près, la commission agit en interprétant et adaptant ses décisions aux besoins de la finance internationale qui domine la production, la politique, les institutions, la communication.

A3 b) fédérale autoritaire des régions par exemple parce que la réduction des moyens financiers nationaux est compensée de plus en plus, et à un niveau global relativement plus bas en moyens, par les crédits européens et que la politique des régions est sous la coupe de l’orientation générale dictée par la commission. Cette orientation, de plus, va à l’encontre des particularités, des besoins particuliers d’une région et l’aligne sur la politique néo libérale globale au paroxysme, y compris en matière d’autonomie culturelle, n’en déplaise aux illusions institutionnelles que l’on nous sert et dont certains dans les mouvements régionalistes font leur pain béni, mais la bénédiction est sans pain….

_________

B. Nous voulons une Europe confédérale des nations.

-

B1. Nous voulons une Europe confédérale des nations au lieu d’une Europe qui refuse la démocratie si ce n’est pour dire des NON(S) qui ne sont pas respectés, des nonS, des contreS (sans POUR(S) constructifs et progressistes) qui font le lit de nationalismes d’extrême droite en réaction aux régressions et impuissances des peuples à construire.

-

B2. Une Europe confédérale des nations suppose

B2 a) des institutions qui ne soient plus calquées sur les besoins du capitalisme monopoliste d’Etat instituées par le retour au pouvoir du Général de Gaulle en 1958 et confirmées par l’accès direct en 1961 d’hommes fondés de pouvoir des groupes financiers. Ces institutions ont depuis été calquées sur les besoins du capital mondialisé et informationnalisé, son organisation du travail, sa politique et ses guerres.

Elle suppose aussi et surtout une réponse graduelle mais radicale à la suraccumulation-dévalorisation du capital inhérente au système de production et d’échange A-M-A’ et ses effets sociaux regressifs.

Sortir de l'Europe et de l'Euro n'a aucun sens. sinon de renforcer la domination du Dollar et créer les condition d'une guerre monétaire Mortifère entre peuples. La monnaie est un outil à utiliser dans le sens des besoins humains et collectivités humaines.

B2 b) Toute transformation révolutionnaire des forces productrice (et depuis la naissance du capitalisme, productive de capital), attachées à une révolution scientifique et technique, dans toute l’histoire de l’humanité, induit des transformations du système historique social particulier puis général. Evidemment nous ne croyons plus à l’automatisme des formes de transformations induites, mais sommes attentifs aux formes qui se développent et comment les orienter en santé dans la poursuite du processus humain, d’humanisation de l’espèce, de conscience en processus et « en miroir » de l’humanisation de l’espèce.

B2 c) Evidemment reconstituer des parlements, des conseils (conseils communaux -minicipaux- base des relations humaines directes, territoriaux en général, régionaux, nationaux et européens) démocratiques et une coopération européenne tournée elle aussi vers une coopération avec les autres grandes zones de production et d’échange, et des formes de démocratie directe et autogestionnaire du citoyen et de la personne productrice et son respect, ne peut aller de pair qu’avec une longue construction graduelle mais radicale s’appuyant sur un mouvement populaire, un mouvement scientifique et philosophique allant de pair.

B2 d) Voilà un des éléments de réponse graduelle mais radicale à cette la suraccumulation-dévalorisation du capital que j’ai proposé à ma section du PCF, le 19/09/15, à l’instar de la COMECO qui en donne l’analyse et les données dont je me suis inspiré (bien ou mal...) :

-

Au cœur des élections régionales de décembre 2015

la création d’un FREF en PACA

(Fonds Régionaux pour l’Emploi et la Formation)

-

Il est nécessaire d’énoncer les demandes

répondant aux besoins de la population

EMPLOI, TRANSPORTS, SERVICES PUBLICS, ECOLE, SANTE, etc.

MAIS il faut aussi pouvoir les financer, sinon ces demandes et promesses restent sans lendemain.

-

La création de Fonds Régionaux pour l’Emploi et la Formation, en coordination avec une politique de fonds Nationaux et Européens permettrait ces financements

CAR

Ils pourraient échapper aux monstrueux investissements spéculatifs du système financier actuel qui détournent l’argent des besoins de la population.

-

Cette proposition s’adresse à la population et à tous les partis de gauche afin d’initier un mouvement populaire qui puisse l’imposer en santé dans la vie économique et politique.

-

Il s’agit de sortir de la crise

par des mesures graduelles et radicales d’utilisation de l’argent public et de la création de monnaie par la Banque Centrale Européenne et sa gestion par les Banques Centrales Nationales et les Institutions démocratiques locales et nationales en fonction des besoins de la population.

-

Il ne peut y avoir d’issue à la crise sans mesures financières qui relancent la production, la création de richesses dans la société par le travail humain, l’industrie, l’agriculture, les services publics, la création, la recherche, L’EMPLOI.

-

Pierre Assante, Mardi 22 septembre 2015

-

******

ET, Accéder, en cliquant sur le lien ci-dessous à :

30 TITRES sélectionnés de ce blog : Quelques essais, nouvelles, poèmes, articles de presse, de l'auteur de ce blog.... Cliquer sur leS titreS

*

Et :Tous les articles de ce blog en cliquant : ici

******

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pierre.assante.over-blog.com
  • : Ce blog contient, sous la forme d'essais,de nouvelles, de poésies, une analyse des contradictions du mode de production, des devenirs possibles, en particulier en rapport avec l'activité humaine, le travail, l'ergologie
  • Contact

pierre.assante.over-blog.com

Recherche